X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par DOXA

Rechercher dans :
Patek Philippe - Chronographe à Quantième Annuel réf. 5960/1A

Patek Philippe Chronographe à Quantième Annuel réf. 5960/1A

Baselworld - Le Chronographe à Quantième Annuel réf. 5960/1A combine un mouvement à complications avec un boîtier façonné dans de l'acier, une association très rare chez Patek Philippe.

Une élégance masculine

Lancé en 2006, le Chronographe à Quantième Annuel en platine est le premier chronographe à remontage automatique dans l’histoire de Patek Philippe. Ce modèle se démarquait par son style unique – avec monocompteur de chronographe et trois grands guichets de calendrier – et il s’est imposé d’emblée comme l’un des best-sellers de la manufacture. 

Patek Philippe introduit aujourd’hui une vraie petite révolution que l’on peut déjà deviner dans la désignation du nouveau modèle, la référence 5960/1A, avec son «A» comme acier. Le Chronographe à Quantième Annuel en acier n’est pas seulement la dernière interprétation de cette montre phare; il va remplacer toutes les versions précédentes en or et en platine.

Rares, les montres Patek Philippe en acier ont toujours constitué des garde-temps particulièrement recherchés. La manufacture n’a commencé à en produire de manière régulière qu’en 1976, avec le lancement de la collection sport-chic Nautilus. Son slogan: «L’une des montres les plus chères du monde est en acier.» Vingt ans plus tard, la ligne de montres sport chic Aquanaut a également été dotée d’un boîtier dans ce métal. Mais tous les autres garde-temps Patek Philippe pour hommes (mis à part quelques rares exceptions comme le chronographe à rattrapante extra-plat référence 5950A, en collection depuis 2010) sont restés systématiquement habillés en or ou en platine. La nouvelle référence 5960/1A rejoint les exceptions dans cette différenciation bien établie entre montres sportives et classiques.
 

Chronographe à Quantième Annuel réf. 5960/1A

Ce nouvel habit d’acier donne au fameux Chronographe à Quantième Annuel une apparence résolument technique. Grâce au design harmonieux de son boîtier, marqué par des galbes tout en douceur, et à ses finitions parfaites, le Chronographe à Quantième Annuel réf. 5960/1A conserve son élégance. Ces terminaisons raffinées illustrent le savoir-faire des ateliers d’habillage Patek Philippe. Les artisans doivent bénéficier d’une formation et d’une expérience de plusieurs années avant de se voir confier l’ennoblissement des boîtiers de la manufacture. Du fait de sa dureté, l’acier pose des exigences particulièrement élevées au niveau de la manutention et des outils. 

L’harmonie esthétique du boîtier est mis en valeur par le bracelet métallique «goutte» et ses cinq rangées de maillons – une construction se distinguant par son élégance, sa souplesse et sa douceur au poignet. Ce bracelet exclusif, développé par Patek Philippe, a été lancé en 1997 sur le Quantième Annuel référence 5036/1 et il est proposé pour la première fois en version acier.
 

Des touches de rouge aux accents sportifs

Le nouveau cadran gris argenté présente, lui aussi, un style à la fois technique et élégant. Les touches sportives de rouge habilement disposées, les contrastes clair-foncé et la construction haute en relief soulignent le dynamisme d’un instrument destiné à mesurer des performances. L’affichage de la date se distingue par son chiffre «1» rouge donnant le coup d’envoi de chaque mois en couleur, tandis que les dates du 2 au 31 apparaissent en noir sur blanc. Le cadran prend un aspect tridimensionnel et graphique grâce à treize appliques en or oxydé noir. Ces éléments comprennent l’échelle de chronographe à la périphérie du cadran (avec douze index carrés luminescents marquant les cinq minutes), les trois cadres frappés des guichets du calendrier (jour, date, mois), huit index «obus» des heures (lapidés trois faces et dotés d’une creusure à l’extrémité extérieure) ainsi que l’échelle du compteur 12 heures à 6h.
 

Patek Philippe - Chronographe à Quantième Annuel réf. 5960/1A


Les affichages sont complétés par les deux échelles concentriques du compteur des minutes du chronographe (de 0 à 30 et de 30 à 60) décalquées au centre du totalisateur des heures en applique, par le petit guichet d’affichage jour/nuit à 6h ainsi que par les symboles «–» et «+» pour l’indication de la réserve de marche sous le guichet de la date. Le temps est rythmé par de nouvelles aiguilles soulignant l’allure dynamique et élégante de la montre. Les aiguilles des heures et des minutes en or oxydé noir sont lapidées trois faces, en écho aux index «obus», et dotées d’un revêtement luminescent optimisant la lisibilité. La grande aiguille de chronographe en acier, avec contrepoids, et la petite aiguille du compteur des minutes en laiton, toutes deux laquées rouge, renforcent l'aspect sportif. L’aiguille du compteur des heures, accordée à l’échelle applique, est en laiton nickelé noir. L’aiguille de la réserve de marche, en or nickelé noir, a été également redessinée, avec un profil un peu plus large et ajouré.
 

Une précision alliant tradition et innovation

La référence 5960/1A est animée par le calibre chronographe intégré Patek Philippe CH 28-520 IRM QA 24H, avec chronographe flyback, quantième annuel, affichage de la réserve de marche et indication jour/nuit. La fréquence de 28 800 alternances/heure (4 Hz) assure une amplitude de balancier constante – et par là même une excellente stabilité de marche. Le remontage automatique s’effectue grâce à un rotor central en or 21 carats.

Ce mouvement combine un système de commande classique à roue à colonnes avec un embrayage vertical à disques moderne éliminant tout risque de saut ou de recul d’aiguille lorsqu’on enclenche le chronographe. Cet embrayage n’entraînant quasiment aucune usure, le possesseur de la montre peut également utiliser la trotteuse centrale du chronographe pour afficher la seconde.
 

Chronographe à Quantième Annuel réf. 5960/1A


Autre particularité novatrice: le spiral breveté Spiromax® en Silinvar®. Avec ses oscillations isochrones, sa masse réduite, ses propriétés amagnétiques et sa géométrie originale, ce composant assure une marche hautement stable et régulière. De quoi remplir les exigences de précision ultrasévères du Poinçon Patek Philippe, soit, pour un mouvement mécanique de cette taille, un écart de marche maximum de –3 à +2 secondes par jour.

Le module de Quantième Annuel Patek Philippe breveté, malgré ses 154 composants, ne mesure que 2,48 mm de hauteur. Ce calendrier – avec indication du premier jour du mois en rouge – tient compte automatiquement des longueurs différentes des mois de 30 et 31 jours et il ne doit être corrigé manuellement qu’une fois par an (le 1er mars).

Le nouveau Chronographe à Quantième Annuel référence 5960/1A remplace à partir de 2014 toutes les versions références 5960 précédentes en or et en platine.

 

 

 

 

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >