X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Baume & Mercier

Rechercher dans :
Omega  - Quelle sera la prochaine montre de James Bond?

Omega Quelle sera la prochaine montre de James Bond?

007 vient tout juste de sortir sur les écrans (du moins en Suisse), après presque 18 mois de report. Mais quelle pourrait être la prochaine montre du Commandeur, à l’horizon 2025 ?

« Mourir peut attendre »...mais autant prévoir la suite sans tarder. Jamais l’attente n’aura été aussi forte pour un opus de 007 – parce que sa sortie a été reportée pendant plus d’un an et que cet épisode sera le dernier avec Daniel Craig. Mais probablement pas le dernier avec Omega, sponsor de la saga depuis 1995. Qu’attendre de la suite ? WorldTempus se projette.

Tendance #1 : creuser le sillon vintage

Il serait tentant d’imaginer un nouvel épisode en 2025, pour les 30 ans de collaboration entre la manufacture et Bond (1995 – 2025). En termes de produit horloger, les jeux restent ouverts selon plusieurs options. La première est pourtant la plus évidente : une poursuite de l’esprit vintage. C’est celui qui guide depuis une douzaine d’années les préférences des consommateurs.

Quelle sera la prochaine montre de  James Bond?

Seamaster Planet Ocean 600M 42mm que James Bond porte dans Quantum of Solace © Omega

Omega ne s’y est mise que tardivement, depuis Spectre et notamment une Seamaster 300M avec Super-LumiNova beige et bracelet Nato. Gageons donc que la manufacture perdurera dans ce sillage historique qui a fait le succès du dernier modèle. Sans compter que, pour ce qui sortira dans les 5 à 10 ans, le vintage, ce seront les années 90 !

Tendance #2 : peu de gadgets

Se pose ensuite la question de la montre comme accessoire, voire comme gadget. C’est là une piste peu probable pour les futures Omega 007. La raison en est simple : la montre laser, la montre télécommande, la montre telex, sont des créations très « Roger Moore », c’est-à-dire datées de 1973 à 1985. C’était une période « quartz » de l’horlogerie. Cette technologique a ouvert des horizons qui ont poussé les scénaristes à en extrapoler ses possibilités – parfois jusqu’à l’absurde.

What will the next James Bond watch be?

Seamaster 300M que James Bond porte dans Quantum of Solace, 2008 © Omega

Mais aujourd’hui, la donne a changé. Le quartz est limité à son seul usage horaire. Pour le reste, il a été supplanté par des smartwatches qui offrent d’autres possibilités qui, elles, ne sont pas compatibles avec Omega – tout simplement parce que la manufacture de Bienne n’en produit pas. Daniel Craig a ouvert une ère de sobriété et d’efficacité musclée, il est peu probable que sa future Omega revienne à une ère (trop) gadget.

Tendance #3 : Une Seamaster et c’est tout

La gamme fétiche de 007 est la Seamaster, simplement parce que l’homme est Commandeur de la Marine. C’est une constante depuis 1995. Pourrait-on imaginer une autre pièce à son poignet ? Seul le scenario le permettrait. Un nouvel opus spatial, comme Moonraker (1979), permettrait à 007 d’échanger momentanément la pièce qui accompagne naturellement son grade. À défaut, la Seamaster restera de mise. Surtout dans les prochaines années, où 2027 et 2028 marqueront respectivement les 70 ans de la Seamaster « professionnelle » (1957) et les 80 ans de sa création (1948).

What will the next James Bond watch be?

Quantum of Solace, 2008 © Omega

Tendance #4 : à l’épreuve des chocs

Une constante anime la quasi-totalité des montres de Bond : leur sobriété. Tout comme on ne se bat pas au corps à corps avec une répétition minute à tourbillon volant, 007 favorise toujours les mêmes caractéristiques : trois aiguilles, date, bracelet acier. Omega n’a presque jamais dévié de ces canons (rares exceptions avec la « Commander’s Watch ou la pièce dédiée à « Mourir Peut Attendre, sur NATO). La future Omega 007 n’a pas de raison manifeste de changer de donne bien que, depuis, la plupart des montres est fournie...avec deux bracelets !

Quelle sera la prochaine montre de  James Bond?

Seamaster 300M ref. 2220.80 que James Bond porte dans Casino Royale © Omega

Tendance #5 : une série limitée

Dernier élément : l’édition de séries limitées. En la matière, Omega doit concilier deux objectifs difficilement compatibles : produire une pièce à grand volume pour le public, et faire monter ses gammes à des prix (beaucoup) plus élevés pour ses clients les plus fortunés. D’où l’édition simultanée, pour le même film, de montres non limitées et de pièces limitées. Quitte à semer une certaine confusion. En la matière, la manufacture ne semble pas encore avoir trouvé ses marques. Le marché de l’occasion réagit en conséquence : une « Bond Watch » peut se négocier près de 50'000 CHF en coffret limité (257 coffrets mis en vente), ou bien tout juste 2'000 francs pour un modèle de l’époque Golden Eye (non limité). Au risque de décevoir le plus grand nombre, un modèle « mass market » ne semble plus convenir à l’étiquette 007, toujours plus classieuse et élitiste. Parions sur un unique prochain modèle de haute tenue, spécialement conçu pour l’occasion, et en série limitée.

Quelle sera la prochaine montre de  James Bond?

Seamaster 300M ref. 2220.80 que James Bond porte dans Casino Royale © Omega

 

Vous aimerez aussi

La marque

OMEGA, société appartenant au Swatch Group, est à l’origine de révolutions majeures dans la technologie horlogère et le chronométrage de nombreux Jeux olympiques. Ses montres sont portées par des célébrités internationales et ont voyagé sur la lune, les profondeurs de l’océan et partout ailleurs entre les deux.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >