X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Claude Meylan

Rechercher dans :
The Millennium Watch Book
Maurice Lacroix - Ponto S Diver : Des points pour la Pontos

Maurice Lacroix Ponto S Diver : Des points pour la Pontos

Découvrez cet extrait exclusif du Millenium Watch Book. Pourquoi peut-on accorder une bonne note à la Pontos S Diver de Maurice Lacroix?

Si vous avez voyagé dans la région orientale de la mer Noire en Turquie, ou si vous y résidez, vous avez entendu parler de Pontos, autrefois district d’Anatolie situé sur la côte sud de la mer Noire. Il a été baptisé par les Grecs qui ont colonisé la région dans l’Antiquité et Pontos est la forme latinisée du nom grec — littéralement traduit, il signifie « la mer ». Pour Maurice Lacroix, Pontos est une collection qui symbolise l’art, la créativité et la modernité. La Pontos S Extreme, avec caractéristiques brevetées comme le mécanisme d’activation de la lunette, par une couronne couplée à un poussoir de chronographe, et le boîtier en Powerlite, alliage d’aluminium, de magnésium, de titane, de zirconium et de céramique, a été conçue par le designer automobile Henrik Fisker, plus connu pour avoir dessiné les voitures de sport Aston Martin et même le roadster BMW Z8 utilisé par le commandant espion britannique James Bond dans Le Monde ne suffit pas.

Comme l’Extreme, la Pontos S Diver a été lancée en 2013. Les deux modèles affichaient un caractère sportif: «À l’époque, le concept de la ligne Pontos S, c’était de proposer des montres plus sportives à des utilisateurs plus actifs », souligne Stéphane Waser, directeur général de Maurice Lacroix. Les collections Masterpiece, Les Classiques, Eliros et même Pontos de la marque étaient alors (en 2013) plus classiques et traditionnelles du point de vue esthétique. «Nous avons estimé qu’il était temps de réintroduire de la sportivité dans notre gamme, comme nous en avions eu avec les Calypso et Miros, des collections au look sportif qui avaient été abandonnées mais qui avaient été très populaires en leur temps », ajoute Stéphane Waser. Il est intéressant de noter qu’une montre de plongée était particulièrement bienvenue, étant donné la signification de Pontos en grec.

Contrairement à l’Extreme, la Pontos S Diver avait un look rétro, incontestablement séduisant pour les amateurs du genre. Les plongeurs expérimentés et les modernistes allaient apprécier sa haute étanchéité, car elle résistait à une pression équivalente à celle des profondeurs de 600 mètres ou 1969 pieds, l’intégration d’une valve à hélium ainsi que la lunette tournante intérieure graduée de 60 minutes.

Ponto S Diver : Des points pour la Pontos

Ponto S Diver © Maurice Lacroix

Bien proportionnée

Dans une montre de plongée, l’un des principaux avantages d’une lunette tournante intérieure est la sécurité, car l’indicateur est plus fiable, protégé contre tout déplacement accidentel. Comme il existait déjà des montres de plongée à lunette tournante intérieure, il n’a pas été simple de prendre le train en marche. Commentaire de Stéphane Waser : «Nous avions breveté le mécanisme de couronne-poussoir qui actionne la lunette tournante intérieure à l’occasion du développement de la Memoire 1. L’idée d’une lunette tournante intérieure était parfaite non seulement pour un chronographe mais aussi pour une montre de plongée. La fonction guide le design. L’intégration de la lunette tournante intérieure a donné à la Pontos S Diver un look rétro et le concept a engendré une pièce magnifique. Cette montre de plongée était incroyablement bien proportionnée en termes de volume et de design du boîtier. Suite à son lancement, elle a connu des ventes importantes durant trois ans. » La Memoire 1 était un chronographe concept maison très compliqué qui avait été présenté en 2008, l’année où Stéphane Waser a rejoint Maurice Lacroix. 

nchéité à 600 mètres surpasse les besoins des plongeurs amateurs, car la profondeur maximale généralement autorisée pour eux est d’environ 40 mètres ou 130 pieds. La valve à hélium est essentiellement un mécanisme de sécurité qui élimine toute surpression d’hélium dans une montre de plongée, ce qui pourrait entraîner l’éjection brutale du verre. Il n’était pas étonnant de trouver de telles caractéristiques dans la Pontos S Diver car elle avait été conçue pour répondre aux exigences des plongeurs professionnels, ce qui explique également son caractère particulièrement robuste. Qui plus est, la Pontos S Diver était fournie avec un bracelet supplémentaire en cuir durable, de type NATO. Quoi qu’il en soit, la Pontos S Diver passait très bien pour une montre de tous les jours, les ajouts n’étant que des bonus à l’attention des collectionneurs qui souhaitaient une montre de plongée bien équipée. Bien que sa production ait été arrêtée il y a quelques années, la Pontos S Diver a effectivement obtenu de bons résultats. Il ne serait pas surprenant que cette montre de plongée Maurice Lacroix refasse surface.

Cette année, GMT Magazine et de WorldTempus se sont lancés dans le projet ambitieux de résumer la montre de plongée depuis l'an 2000 dans The Millennium Watch Book - Diver, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book - Diver est disponible sur en français et en anglais ici : 

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

La marque

Établie au cœur du Jura suisse, Maurice Lacroix produit des montres de qualité depuis plus de 40 ans et a développé 14 mouvements maison ces 10 dernières années.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >