X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Claude Meylan

Rechercher dans :
The Millennium Watch Book
Louis Vuitton - Tambour Street Diver : Plongeon réussi pour le luxe parisien

Louis Vuitton Tambour Street Diver : Plongeon réussi pour le luxe parisien

Découvrez cet extrait exclusif du Millenium Watch Book. Roulement de tambour sous les eaux : Louis Vuitton, l’un des symboles de la mode et du luxe français, réinterprète avec style les codes des montres de plongé

Louis Vuitton au Pays de l'horlogerie 

Quel défi lorsque Louis Vuitton investit la haute horlogerie en 2002! Car, quelques années plus tard, les grands noms de la mode qui auront apposé avec succès leur griffe dans la mesure du temps — comme Hermès, Chanel et le célèbre malletier — se compteront sur les doigts d’une main. L’un des secrets de cette réussite: une quête avouée de légitimité horlogère. Louis Vuitton équipe ses montres Swiss made de mouvements mécaniques éprouvés, produits par ETA, Dubois Dépraz, Jaquet ou Zenith, société sœur du groupe LVMH depuis 2000. La collection Tambour lui permet de tisser des liens cohérents entre son univers et l’horlogerie. Le design de la boîte rappelle l’instrument éponyme tendu de cuir, mais aussi la tradition horlogère — dont le tambour du ressort de barillet utilisé dans les pendules.

Au début des années 2010, Louis Vuitton acquiert notamment la Fabrique du Temps, atelier de haute horlogerie fondé par Michel Navas et Enrico Barbasini, maîtres-horlogers talentueux. Depuis, le duo met sa créativité au service de la marque, imaginant des affichages d’une originalité renversante ! En 2016, la Tambour Moon décroche le prestigieux Poinçon de Genève. Autre consécration, le Prix de l’Audace du Grand Prix d’Horlogerie de Genève récompense en 2021 la Tambour Carpe Diem

Tambour Street Diver : Plongeon réussi pour le luxe parisien

Tambour Street Diver © Louis Vuitton

Imaginer les plongeuses « LV»

Peut-être par affinités naturelles, les mondes du voyage et de la régate inspirent particulièrement Louis Vuitton. Après tout, la plongée n’est qu’une exploration « à la verticale » : la marque se jette une première fois à l’eau en 2005. La Tambour Diving est inspirée par les montres des années 1960 et 70. La lunette rotative, destinée à mesurer le temps passé en immersion, vient se placer sous la glace saphir. Ce choix, plus rare, rend les réglages moins aisés — ils se réalisent via une couronne et n’ont pas les faveurs des «purs et durs » des abysses — mais préserve le design de la boîte. Cette montre en acier arbore un rehaut brun et des touches de jaune, des teintes qui évoquent le cuir et le fil des coutures maison. Sa descendante, la Tambour Diving II de 2010, propose des améliorations d’affichage, avec des index ronds, des aiguilles évidées et effilées. Un retour à une lunette tournante externe lui donne des airs plus convenus. 

Transcender la fonction par le style 

Louis Vuitton réunit le meilleur de ses deux premières plongeuses avec la Tambour Street Diver de 2021. Cette tambour « Street » des fonds marins se destine — aussi — à un porté urbain, pas forcément aux plongeurs de l’extrême. Les fonctions et indications restent caractéristiques d’une montre de plongée, se rapprochant même des requis de la norme ISO 6425, puisque le guichet de date à 3 heures disparaît, améliorant la lisibilité. Clarifiant eux aussi la lecture, les index des quarts se différencient grâce à une forme bâton et du Super-LumiNova blanc fait ressortir les éléments clés de l’affichage. Le cadran de petite seconde redevient rond, marqué de la barre oblique caractéristique des drapeaux signalant une plongée.

Tambour Street Diver : Plongeon réussi pour le luxe parisien

Tambour Street Diver © Louis Vuitton

Pour une esthétique sans accrocs ni crantages, la lunette rotative de la Tambour Street Diver retrouve son twist initial, sous la forme d’un rehaut tournant placé sous la glace. Le réglage se réalise via une couronne vissée à 1h30. En début de plongée, il s’agit d’aligner le «V» de la lunette sur l’aiguille des minutes, puis de surveiller le temps passé à barboter. Essence de la collection, les lettres L-O-U-I-S-V-U-I-T-T-O-N marquent l’extérieur de la lunette en acier. Côté fond, un verre saphir dévoile le mouvement mécanique, pour davantage de plaisir visuel. En contrepartie, l’étanchéité est limitée à 100m — tout à fait honorable, même si la Diving et la Diving II atteignaient 300m. Un must sous les eaux, le bracelet en caoutchouc est moulé, avec en relief les 12 lettres de Louis Vuitton. Et en coulisses ? Un robuste calibre suisse ETA déploie ses pulsations mécaniques. De quoi porter avec style la célèbre marque, sur les terrasses citadines comme lors de plongées récréatives.

Cette année, GMT Magazine et de WorldTempus se sont lancés dans le projet ambitieux de résumer la montre de plongée depuis l'an 2000 dans The Millennium Watch Book - Diver, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book - Diver est disponible sur en français et en anglais ici :

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

La marque

En tout juste deux décennies de présence dans l’univers horloger, la Maison Louis Vuitton a su prouver sa profonde passion pour les montres, et fonder durablement sa légitimité horlogère. La Maison a ainsi imaginé une collection de garde-temps innovants, animée par une créativité et un savoir-faire incomparables.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >