X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Sequent

Rechercher dans :
Watches and Wonders
Jaeger-LeCoultre - Un livre de révélations

Jaeger-LeCoultre Un livre de révélations

Jaeger-LeCoultre célèbre les 90 ans de la Reverso en présentant la Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 Quadriptyque qui raconte l’histoire du temps céleste et terrestre en quatre chapitres

Il est difficile de déterminer la causalité. Certains auraient du mal à comprendre que l’on dise que les graines de la nouvelle Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 Quadriptyque de Jaeger-LeCoultre ont été plantées il y a un demi-millénaire en Allemagne saxonne, par les pensées hérétiques d’un moine augustin. C’est pourtant vrai que les thèses de Martin Luther, réunies sous le titre de Disputatio pro declaratione virtutis indulgentiarum en 1517, ont précipité l’avènement de la réforme protestante et provoqué les guerres de Religion en France (1562-1598). Des commerçants et ouvriers qualifiés protestants français se sont alors exilés dans le Jura suisse. Parmi ceux qui ont fui les persécutions religieuses figurait la famille LeCoultre, fondatrice du village du Sentier dans la vallée de Joux. Antoine LeCoultre est né en 1803. 30 ans plus tard, il a créé avec son fils Elie un atelier d’horlogerie sur la rive sud-ouest du lac de Joux. Sa persévérance et son esprit d’innovation sont les pierres angulaires de l’horlogerie pratiquée dans la manufacture que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Jaeger-LeCoultre, des pierres angulaires illustrées sans doute de la meilleure manière par les pièces Hybris Mechanica.

Un livre de révélations

Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 © Jaeger-LeCoultre

Il faut une approche de l’ordre du divin pour extraire les fils de cette histoire du contexte historique séculaire de l’Europe. Tout au moins, il faut un sens de la présomption (certains diraient un sens hubristique de la présomption) pour penser que l’établissement d’un lien de causalité entre l’histoire politico-religieuse du XVIe siècle et l’horlogerie du XXIe est une interprétation valable. Ce point de vue est néanmoins parfaitement approprié à l’analyse des pièces Hybris Mechanica de Jaeger-LeCoultre. Après tout, il faut être ambitieux pour comprendre l’ambition.

Lancée en 2003 avec l’Atmos Mystérieuse, la famille Hybris Mechanica de Jaeger-LeCoultre s’est rapidement développée, incluant de nouvelles créations horlogères révolutionnaires comme la Master Gyrotourbillon 1 (2004), la Reverso Grande Complication à Triptyque (2006) et la Master Compressor Extreme Lab (2007). Plus récemment, la Master Ultra Thin Minute Repeater Flying Tourbillon (2014) et la Master Grande Tradition Gyro tourbillon Westminster Perpétuel (2019) ont établi de nouveaux standards de virtuosité horlogère. Au XXIe siècle (on pourrait même soutenir que les paramètres de notre affirmation sont valables pour une grande partie du XXe ), il n’y a pas d’autre exercice horloger moderne prolongé qui égale le projet Hybris Mechanica et repousse autant les limites de la mécanique.

Un quadriptyque ?

Présentée à l’occasion de Watches and Wonders 2021, la 16e pièce de la famille Hybris Mechanica, la Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 Quadriptyque, est la plus compliquée des montres bracelets Reverso jamais réalisée, la première à présenter quatre visages de mesure du temps et la première à réunir les indications des mois lunaires synodique, draconitique et anomalistique.

Le concept unique de l’emblématique Reverso de Jaeger-LeCoultre offre quatre surfaces sur lesquelles il est possible d’afficher des informations – les deux faces (recto et verso) du boîtier réversible et les deux côtés (intérieur et extérieur) du berceau. La Reverso Grande Complication à Triptyque (2006) en utilisait trois, d’où son nom. En utilisant les quatre pour réunir 11 fonctions dans un espace limité à 51 x 31 x 15 mm, le modèle Quadriptyque de cette année tient pleinement la promesse de la Reverso polyvalente.

Un livre de révélations

Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 © Jaeger-LeCoultre

Au recto, la Reverso Quadriptyque à remontage manuel affiche les heures et les minutes, un calendrier perpétuel et un tourbillon volant 1 minute: le premier chapitre du tour de force de haute horlogerie est consacré au savoir-faire de la Grande Maison en matière de mécanismes traditionnels prestigieux. Le calendrier perpétuel et le tourbillon volant ont une apparence plutôt classique mais, à y regarder de plus près, on peut voir qu’ils ont été remaniés et rendus aussi compacts que possible.

Une prouesse musicale supérieure

Au verso du modèle Quadriptyque, c’est le talent musical de Jaeger-LeCoultre qui occupe le devant de la scène. Un deuxième affichage de l’heure, cette fois via des heures sautantes et des minutes périphériques, est entouré par les composants visibles d’une répétition minutes. Ce n’est que la troisième répétition minutes logée dans un boîtier Reverso, après celles de la Reverso Répétition Minutes (1994) et de la Reverso Répétition Minutes à Rideau (2011). Outre qu’elle met en valeur les innovations notoires de Jaeger-LeCoultre en matière de sonnerie, comme le régulateur silencieux, les «crystal gongs», les timbres à section carrée et les marteaux à trébuchet, la Reverso Quadriptyque recèle une toute nouvelle innovation liée à la répétition minutes. Si Jaeger-LeCoultre a déjà réalisé des modèles avec réduction de la durée des silences entre les sonneries des heures, quarts et minutes, elle les élimine complètement dans cette création qui produit une sonnerie fluide, sans interruptions.

Un livre de révélations

Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 © Jaeger-LeCoultre

Le troisième chapitre de la Reverso Quadriptyque, inscrit à l’intérieur du berceau, nous entraîne dans l’univers cosmique de la complication astronomique. Pour la première fois, une montre bracelet affiche simultanément les cycles lunaires synodique, draconitique et anomalistique. Si le cycle synodique – l’indication des différentes phases de la Lune – est familier pour la plupart d’entre nous, les cycles draconitique et anomalistique sont moins connus. Le cycle draconitique nous indique quand la trajectoire de la Lune autour de la Terre croise l’écliptique (plan de l’orbite terrestre autour du Soleil). Quand un croisement s’effectue alors que la Lune est en phase de pleine ou de nouvelle lune, on observe une éclipse sur Terre. En combinant la lecture des cycles synodique et draconitique, on peut donc prévoir les éclipses. Le cycle anomalistique décrit le parcours excentrique de la Lune autour de la Terre, signalant le point où la Lune est la plus éloignée de la Terre (apogée) et le point où elle est la plus rapprochée (périgée). En consultant simultanément les cycles synodique et anomalistique, on peut prévoir le moment où le phénomène de super lune se produira. Il survient quand la Lune est en phase de pleine lune, près de ou à son périgée: la Lune apparaît alors plus grande de près de 14% dans le ciel nocturne.

À travers l'espace et le temps

Le dernier chapitre de la Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 Quadriptyque fait office d’épilogue: il représente les phases de la Lune dans l’hémisphère sud à l’extérieur du berceau de la montre. Alors que la plupart des montres qui affichent le cycle lunaire se limitent à l’hémisphère nord, cette indication finale prend une valeur emblématique, non seulement de la philosophie Reverso (montrer la face cachée des choses) mais aussi de l’esprit Hybris Mechanica. Quand 99% des voix s’accordent sur une chose, le 1% qui se différencie peut trouver des répercussions dans l’espace et dans le temps.

Un livre de révélations

Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 © Jaeger-LeCoultre

Cela nous renvoie à l’idée suggérée dans le premier paragraphe de cet article, celle qui relie la Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 Quadriptyque aux origines d’une Réforme qui a changé le monde… une idée que nous sommes prêts à soutenir. L’histoire avance grâce à ceux qui s’attachent à leurs convictions, même s’ils sont largement minoritaires – comme Martin Luther quand il a cloué ses thèses révolutionnaires sur la porte de l’église de Wittenberg, comme Jaeger-LeCoultre à chaque fois qu’elle a présenté une Hybris Mechanica synonyme d’excellence et de progrès. L’un s’est élevé contre les restrictions d’une doctrine dépassée et figée, l’autre continue à redéfinir les limites de ce que nous pensons connaître en horlogerie mécanique. Le défi engendre le défi. C’est ainsi que notre horizon horloger s’élargit.

 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Jaeger-LeCoultre : BERCEAU DE LA HAUTE HORLOGERIE DEPUIS 1833. Nichée dans le décor serein de la Vallée de Joux, notre Maison offre un sentiment d’appartenance unique. C’est ici, inspirée par les paysages exceptionnels des montagnes du Jura et guidée par une flamme intérieure inextinguible, que la Grande Maison trouve son âme. Tous nos savoir-faire sont réunis sous un seul toit. À la Manufacture, horlogers, ingénieurs, designers et artisans...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >