X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par TAG Heuer

Rechercher dans :
Watches and Wonders
IWC Schaffhausen - Fendre l’air en costume de céramique

IWC Schaffhausen Fendre l’air en costume de céramique

Cette chanceuse ne prend pas une raie avec l’âge, et affiche une ligne toujours légère. La céramique se teinte de blanc et de vert pour les nouvelles Montres d’Aviateur Chronographe TOP GUN d’IWC, éditions Lake Tahoe et Woodland

Pour percer les nuages façon film d’action, aucun matériau n’est trop high tech. IWC présente les Montres d’Aviateur Chronographe TOP GUN en deux nouvelles teintes de céramique : vert profond et blanc immaculé – ou l’alliance parfaite de la technique et de l’esthétique. Et l’occasion pour nous de vous emmener en voyage dans les terres de la céramique.

Céramique fantastique

Extra-dures et pourtant poids plumes, les céramiques ont tout pour plaire aux horlogers. « Ces matériaux inorganiques non métalliques sont plus légers et plus durs que l’acier, mais ils manifestent en même temps une extrême résistance aux atteintes physiques et chimiques », explique Lorenz Brunner, directeur du département Recherche et Innovation d’IWC à Schaffhausen. Même des températures supérieures à 1000°C ne peuvent les endommager (ce qui ne veut pas pour autant dire qu’il faille littéralement faire rôtir votre montre dans la cheminée !).

Fendre l’air en costume de céramique

Top Gun Edition Lake Tahoe © IWC Schaffhausen

Avec ses 1200 Vickers, la céramique est six fois plus dure que l’acier – et donc d’une durabilité exceptionnelle. Elle convient aux boîtiers, mais aussi à d’autres pièces : « certains des composants du mouvement sont soumis à des efforts incroyablement intenses. C’est pour cette raison que nous essayons de remplacer certaines parties métalliques par des composants céramiques », poursuit Lorenz Brunner. Cerise sur le gâteau : quasi inrayable – sauf par le diamant –, la céramique affiche un teint toujours lisse et frais, tout en étant particulièrement douce au toucher.

Fendre l’air en costume de céramique

Top Gun Edition Woodland © IWC Schaffhausen

Mais… il y a toujours un « mais », n’est-ce pas ? Et, dans le cas de la céramique, c’est la production qui pèche, puisqu’elle exige des technologies de pointe avec des investissements considérables. De plus, si une céramique résiste bien aux chocs du quotidien, dans des cas – extrêmes ! – de chute, elle peut se fendre irrémédiablement. Car qui dit plus dur dit aussi plus cassant. 

Céramique chromatique

Pas facile d’obtenir la couleur parfaite avec le mélange optimal de pigments – sans compter que ceux-ci résistent difficilement à une température au-delà de 800°C. D’autant que la teinte finale doit être assortie aux autres éléments de la montre, tels que le cadran ou le bracelet – même lorsque réalisés en d’autres matériaux. Les teintes des boîtiers de la collection TOP GUN proviennent d’une association sur mesure d’oxydes métalliques, dont des oxydes de zirconium. Ceux-ci subissent ensuite un « frittage », soit le procédé qui permet de fusionner la poudre de céramique et pour lequel il faut définir la (très haute) température idéale, ainsi que la bonne taille de grains. 

Fendre l’air en costume de céramique

Top Gun Edition Lake Tahoe © IWC Schaffhausen

Céramique historique

Pour accomplir toutes ces opérations de haut vol, IWC peut compter sur une longue expérience. Il y a de cela bientôt 40 ans, la manufacture figurait déjà parmi les pionnières en la matière. Dès les années 1980, elle produisait en effet de petites séries ou des prototypes en céramique blanche, bleue, verte voire rose. En 1986, ce sera le lancement de la Da Vinci Calendrier Perpétuel Chronographe, pourvue d’un boîtier en céramide d’oxyde de zirconium noire. Cette application horlogère de la céramique technique était alors visiblement dans l’air du temps, puisqu’Omega présentait en 1982 la Seamaster Black Tulip avec boîtier et bracelet en « Cermet » et Rado lançait en 1986 une collection entière de montres en céramique.

Fendre l’air en costume de céramique

Top Gun Edition Woodland © IWC Schaffhausen

Plus récemment, IWC utilisait la céramique noire en carbure de bore – d’une dureté extrême – pour l’Ingenieur Automatic édition AMG GT. Le brun palpitant du Chronographe Top Gun Antoine de Saint Exupéry The Last Flight était quant à lui dû à l’utilisation de nitrure de silicium. Autre exemple, la Laureus édition spéciale de 2021 affichait un bleu profond. Et, cette année, c’est dans une livrée blanche et verte que la céramique des Montres d’Aviateur Chronographe TOP GUN éditions Lake Tahoe et Woodland invite à survoler la terre. Bienvenue à bord ! 

 

Vous aimerez aussi

La marque

En mettant clairement l’accent sur la technologie et le développement, IWC Schaffhausen fabrique depuis 1868 des garde-temps de valeur durable. La philosophie, fondée sur la passion de l’horlogerie, vise à conserver un esprit d’initiative inépuisable et une qualité d’artisanat irréprochable.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >