X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×
Rechercher dans :
Girard-Perregaux - Laureato 42mm Pink Gold & Onyx

Girard-Perregaux Laureato 42mm Pink Gold & Onyx

Une symphonie de formes et de nuances somptueuses

Dès son lancement inaugural en 1975, la Laureato a conquis les coeurs et les esprits des amateurs de design comme des collectionneurs de montres. Certains m odèles empreints d’un design contemporain n’ont pas marqué au- elà de leur époque, et d’autres ont perduré – dont la Laureato. La Maison est fière de dévoiler une nouvelle déclinaison de la Girard-Perregaux Laureato 42mm arborée d’ un boîtier en or rose, un cadran en onyx noir réalisé à la main et un mouvement mécanique conçu en interne. 

Laureato 42mm Pink Gold & Onyx

Laureato 42mm Pink Gold & Onyx © Girard-Perregaux

Un design durable 

Les années 1970 représentent une décennie extraordinaire pour le design. La créativité foisonnante de l'époque donne naissance à de nombreux objets à l'esthétique intemporelle et d'une fonctionnalité remarquable. Ce renouveau s'exprime dans la création de plusieurs montres très originales et aujourd’hui encore, cette période est reconnue pour son approche visionnaire du design. Durant cette décennie, des marques horlogères prestigieuses présentent des modèles avec un boîtier en acier et un bracelet intégré. Mais seules quelques-unes de ces créations ont su conserver leur attrait esthétique au fil des années. Lancée en 1975, la Girard-Perregaux Laureato demeure inte mporelle et continue de susciter un grand intérêt. 

De prime abord, le design de la Laureato réunit plusieurs formes différentes pour composer un look distinctif et uniforme. Chaque Laureato possède une lunette octogonale qui repose sur un e bague circulaire, elle-même positionnée au-dessus d’un boîtier anguleux de forme tonneau. Malgré ses lignes géométriques et nettes, la Laureato exprime une certaine douceur, tel une roche façonnée par la nature et dépourvue de toute forme de dureté. L’ensemble de la composition offre une alternance raffinée entre les surfaces polies et satinées. Ces deux finitions sont clairement définies et distinctes l’une de l’autre afin de créer un jeu de reflets. Le boîtier est paré d’un bracelet intégré qui épouse parfaitement le poignet, offrant confort et ergonomie. Cet assemblage de formes riches en contrastes a donné naissance au profil unique de la Laureato, devenu instantanément reconnaissable, même de loin. 

À son lancement en 1975, la montre est baptisée « Quartz Chronometer ». En Italie – le plus important marché de Girar-Perregaux à l’époque, le modèle est rapidement surnommé par les connaisseurs « le lauréat (« laureato » en italien) de l’école de Girard-Perrega ux ». Ce surnom élogieux était un clin d’oeil aux résultats de préc ision extraordinaire du modèle à succès. Il est finalement adopté par la Maison. Coïncidence, la lunette octogonale repose sur le boîtier telle la couronne de laurier sur la tête d’un lauréat. 

Au fil des années, de légers changements sont apportés au design de la Laureato, mais l’essence du modèle d’origine de 1975 a toujours été préservée. En 2017, Girard-Perregaux dévoile la cinquième génération de la Laureato, dont le design est repris par la nouvelle Laureato 42 mm Pink Gold & Onyx. 

Certains bâtiments, voitures et meubles qui ont vu le jour dans les années 1970 demeureront à tout jamais des exemples intemporels d’un design réussi. Pour Girard - Perregaux, la Laureato – un design conçu en interne – mérite largement sa place dans ce club exclusif. 

Laureato 42mm Pink Gold & Onyx

Laureato 42mm Pink Gold & Onyx © Girard-Perregaux

Le savoir-faire suisse 

L’innovation a toujours été au coeur de la culture de Girard-Perregaux depuis sa fondation en 1791. Dans les années 1970, la marque suisse se trouve à l’avant-garde de la fabrication des montres à quartz, une technologie qui promet alors une précision inégalée. La fréquence de 32 768 Hz fixée par la Maison a d’ailleurs été a doptée comme norme universelle pour les montres à quartz. 

Il était sans doute inévitable que la toute première Laureato de 1975 soit équipée d’un mouvement à quartz conçu en interne et certifié chronomètre par le COSC, le Calibre 705. Pendant cette période, une grande partie de l’industrie horlogère traditionnelle suisse a connu une phase de déclin, n’étant pas préparée au changement et à l’avènement des montres à pile. 

Les montres à quartz séduisent encore de nombreux clients mais d epuis ses débuts , Girard-Perregaux n’a cessé de produire en interne des mouvements mécaniques – un atout dont peu d’autres marques horlogères peuvent se targuer. En 1995, alors que l’horlogerie mécanique commence à renaître, Girard-Perregaux présente la Laureato 8010 équipée d’un calibre automatique manufacture. Aujourd’hui, seule la Laureato 34 mm est entraînée par un mouvement à quartz ; tous les modèles dotés d’un plus grand boîtier sont animés par un mouvement mécanique. 

La dernière-née de la famille Laureato 

Girard-Perregaux est à présent heureuse d'agrandir la famille Laureato avec une nouvelle-venue, la Laur eato 42 mm Pink Gold & Onyx. Fidèle à la tradition Laureato, le boîtier en or rose 18 carats présente une alternance de surfaces polies et satinées. Un bracelet assorti en or rose unit la montre à son porteur en épousant parfaitement les courbes du poignet . 

Les nuances nobles du boîtier sont associées à un somptueux cadran en onyx noir réalisé à la main. Cette esthétique luxueuse bénéficie de l’expertise d’artisans chevronnés qui façonnent et polissent le matériau à la main. La création de cadrans fins en onyx n’exige pas moins de 15 opérations différentes pour que la surface qui en résulte jouisse d’un ravissant effet miroir. Les aiguilles, les index bâtons et le logo GP, posi tionné à 12 heures, présentent de chaleureuses nuances dorées. Le mariage de l’onyx noir profond et des notes d’or rose offre un contraste saisissant, une caractéristique emblématique de la Laureato. 

Pour ce nouveau modèle d’une Maison dont le nom est synonyme de Haute Horlogerie, il va sans dire que le mouvement à remontage automatique arbore une multitude de détails raffinés. La platine est décorée par perlage tandi s que d’autres composants présentent anglage, polissage miroir, finition satinée, colimaçonnage, finition soleillée ou diverses gravures. Les ponts sont ornés de Côtes de Genève droites quand la masse oscillante en or rose affiche des Côtes de Genève circu laires. Le calibre offre par ailleurs une réserve de marche d’au moins 54 heures. 

De nombreuses opérations sont nécessaires pour achever le mouvement manufacture de la Laureato, notamment ses finitions extrêmement sophistiquées qui exigent beaucoup d e temps. Ce laborieux processus s'applique également au boîtier et au bracelet en or rose. Chaque étape de fabrication est confiée à des horlogers hautement qualifiés. L’engagement, la précision et la constance sont essentiels pour satisfaire aux standards intransigeants associés au nom Laureato. La fabrication de chaque montre requiert de nombreuses heures, l’excellence étant rarement le fruit d’un travail réalisé à la hâte. Si ce modèle n’est pas une édition limitée à proprement parler, il n’en demeure pa s moins limité en raison de son processus de création très exigeant. 

La Laureato 42mm Pink Gold & Onyx sera en vente dès septembre auprès de to us les détaillants Girard-Perregaux agréés dans le monde entier. 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >