X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
Test en équipe WorldTempus
Frédérique Constant - Test en équipe : WorldTempus X Frédérique Constant

Frédérique Constant Test en équipe : WorldTempus X Frédérique Constant

Pourquoi rédiger une seule critique de montre lorsqu’on peut la faire passer dans tout le bureau !

Cette semaine, nous testons la nouvelle Frédérique Constant Highlife Worldtimer, équipée du mouvement manufacture interne de la marque qui fête cette année son 10e anniversaire. Voyons ce que l'équipe en a pensé lors de son test.

Sophie Furley

Lorsque j'ai mentionné à un ami que je testais la Frédérique Constant Highlife Worldtimer Manufacture cette semaine, il m'a demandé : "Pourquoi voudrais-tu tester ça ? Tu ne vas nulle part !" Le remerciant de me rappeler ma vie peu aventureuse en ce moment, je l'ai rapidement remis à sa place en lui disant que j'avais suffisamment d'appels Zoom internationaux pour qu'un tel outil me soit extrêmement pratique ! Et il s'est avéré très utile. J'ai discuté avec des gens de partout cette semaine, des États-Unis au Nigeria, de la Chine au Royaume-Uni. Quelle joie de pouvoir regarder mon poignet et de voir l'heure dans tous ces endroits en un coup d'œil. Ce que j'ai vraiment apprécié chez la Highlife Worldtimer Manufacture, c'est sa facilité d'utilisation. La première position de la couronne remonte la montre, la deuxième position vous permet de régler la ville d'origine (à 12 heures) et la troisième position vous permet de régler l'heure. C'est un jeu d'enfant. Elle est également très lisible, ce qui n'est pas toujours le cas avec une worldtimer. Elle dispose également d'un indicateur jour/nuit (très utile pour ne pas appeler les gens au milieu de la nuit), d'une date, d'un bracelet en acier inoxydable à changement rapide (plus des bracelets en caoutchouc et en nubuck). Le tout pour CHF 4'195.- ! Cette montre est clairement une gagnante pour moi, même si je ne prévois pas de voyager !

Teste en équipe : WorldTempus X Frédérique Constant

Frédérique Constant Highlife Worldtimer Manufacture © GMT Publishing/Sébastien Aubord

Marie de Pimodan

Midi et demi à ma montre : c’est l’heure de filer pour un lunch sur les pistes de Gstaad ! En quittant l’hôtel The Alpina, l’estomac encore vide, je me demande ce que font mes amis du monde entier à cet instant précis. A Dhaka, c’est le moment de prendre le goûter. A Tokyo, mon amie d’enfance est sans doute en train de se régaler d’un ramen pour le diner. Quant à mon cousin new yorkais, il va bientôt se réveiller, avaler un café et quelques tartines avant de filer travailler. A défaut de pouvoir facilement voyager, la Worldtimer m’offre le monde en un coup d’œil. Une invitation à rêver, donc, que cette montre au cadran aussi lisible qu’élégant où se déclinent les 24 fuseaux horaires et autant de villes du globe. Un seul petit regret : le disque de la date cache l’heure qu’il est en Polynésie, plus précisément sur les îles Samoa. Et moi qui m’imaginais déjà à la plage… Je me console en appréciant le look discret et le confort de cette montre qui s’adapte à merveille à mon programme du jour, sportif et culinaire !

Test en équipe : WorldTempus X Frédérique Constant

Frédérique Constant Highlife Worldtimer Manufacture © GMT Publishing/Sébastien Aubord

Jordy Bellido

Cette semaine, notre test en équipe maintient son cap sur les montres de voyage, pour mon plus grand plaisir ! 24 villes mondiales au poignet (ainsi que la date), c’est ce que vous offre la Worldtimer de Frédérique Constant. Cette montre m’aurait été bien utile pendant mes vacances de Noël aux Etats-Unis pour savoir l’heure qu’il était chez moi. Résultat des courses : j’ai fait beaucoup de calcul mental pour pouvoir appeler mes proches. Ceci étant dit, ce que je trouve fantastique sur cette montre est son niveau de complexité. En effet, toutes ses fonctions (heure, jour/nuit, date et villes) se manipulent à l’aide d’un seul et unique élément : la couronne. Tirez-la d’un ou deux crans, tournez-la dans le sens des aiguilles d’une montre ou alors dans le sens inverse et vous verrez comment ajuster ses différentes fonctions. Intuitive, il ne faut que quelques minutes pour comprendre le fonctionnement de cette montre. Attention toutefois : si vous tournez la couronne dans le mauvais sens, vous risquez de faire tourner le disque des villes au lieu de changer la date. Et, pour revenir à votre ville, il vous faudra passer par toutes les autres. Est-ce un « problème » ? Je ne pense pas. Vous feriez simplement le tour du monde en quelques secondes. Je crois donc que nous pouvons même remercier Frédérique Constant. Alors merci !

Teste en équipe : WorldTempus X Frédérique Constant

Frédérique Constant Highlife Worldtimer Manufacture © GMT Publishing/Sébastien Aubord

Brice Lechevalier

Quand on a vu naitre et grandir une marque, constaté que le cap fixé au début a été maintenu avec pertinence, tout en se bonifiant, elle bénéficie forcément d’un capital sympathie supérieur à la moyenne. C’est ce qui s’est passé avec Frédérique Constant sur le segment du luxe accessible et élégant, dont la manufacture a déjà conçu plus de 30 calibres maison, équipant des modèles estampillés Swiss Made la plupart du temps les plus abordables du marché. Qu’il s’agisse du chrono, du tourbillon, du QP, ou sur cette catégorie de complication avec la très réussie Highlife Manufacture Worldtimer. Le premier coup d’œil se révèle plus que plaisant, avec ses formes harmonieuses, son cadran bleu océan et son bracelet intégré franchement très réussi. La lecture est aisée, ce qui n’est pas toujours le cas avec cette fonction, le décor esthétique (de même au verso avec un décor efficace sur le mouvement) avec même un petit côté ludique, et le porté très agréable. Enfin son ergonomie et sa fonctionnalité se reflètent aussi dans le réglage aisé de toutes les indications depuis la couronne. Si la collection du Millennium Watch Book comporte un jour un volume sur les worldtimers, elle devrait y figurer !

Teste en équipe : WorldTempus X Frédérique Constant

Frédérique Constant Highlife Worldtimer Manufacture © WorldTempus/Brice Lechevalier

Jean-Christophe Teigner

Une Montre Worldtimer. C’est une invitation aux voyages, aux souvenirs des lieux que nous avons découverts et aux prochains voyages dans des endroits que l’on rêve de visiter. Très bientôt – si c’est promis ! Destination Dubaï, Singapour, Sidney… Allez embarquement immédiat. Décollage. Découverte. Cette montre est vraiment de très belle facture. Un cadran bleu évoquant la profondeur des mers de contrée lointaine. Un bracelet très réussi qui s’ajuste parfaitement au poignet. Un mouvement visible sous une verre saphir avec de très belles décorations. Outre un perlage de bon ton, la décoration en côtes de Genève circulaires nous rappelle son origine mais aussi le soin du détail apporté par la Manufacture Frédérique Constant. Cette montre est belle dessus et dessous. Hémisphère Nord et Sud ! En somme, la Montre Frédérique Constant Worldtimer vous offre la promesse d’un Monde à portée de main où l’infiniment petit vous ouvre les portes de l’infiniment grand.

Teste en équipe : WorldTempus X Frédérique Constant

Frédérique Constant Highlife Worldtimer Manufacture © GMT Publishing/Sébastien Aubord

 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

C’est en offrant du luxe abordable que Frédérique Constant a connu le succès, atteignant des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de l’industrie. Les propriétaires se sont donné une mission claire : offrir de la haute horlogerie à prix raisonnables au plus grand nombre possible de passionnés de montres. En résumé, la marque souhaite que le luxe soit accessible à un plus grand nombre de personnes.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >