X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
Ernest Borel - Banc d’essai

Ernest Borel Banc d’essai

Une montre pour homme au poignet d’une femme ? Pourquoi pas ! WorldTempus a eu l’occasion de tester une Duke issue de la collection éponyme d’Ernest Borel durant deux mois.

WorldTempus a eu l’occasion d’essayer une Ernest Borel pendant quelques semaines. La référence GS7351-28121BK en acier inoxydable, issue de la collection Duke. La marque, étroitement liée avec la Chine, conçoit des modèles aux goûts de l’Asie de l’Est depuis plus de cent ans. En effet, la Chine est particulièrement friande des créations horlogères d’Ernest Borel suite à l’achat de près de 400 montres en 1903. 

La collection Duke est composée de quatre modèles : deux modèles dépourvus de cadrans qui permettent de voir le mécanisme des fonctionnalités, et deux dotés d’une ouverture sur cadran dans la partie inférieure de la montre. Disponible avec un boitier en acier inoxydable ou en acier inoxydable plaqué en or rose, les modèles s’adaptent au goût de tout un chacun. Principalement achetée par des hommes, pour des hommes, le garde-temps que nous avons testé nous a séduit en plusieurs points. Voici ce qu’il en est. 

Esthétique épurée
L’aspect externe de la montre délivre un message simple : la pureté est reine. Le cadran tout comme le boitier est épuré. Les fonctions sont aisément lisibles et le design suit cette lignée de simplicité qui devient sophistication assurément ! Les courbes des cornes épousent le boitier de façon harmonieuse, et le garde-temps séduit par ce mariage entre complication mécanique et simplicité esthétique. Le fond en verre saphir transparent permet d’observer la masse oscillante et le mouvement ainsi que le travail horloger de la Maison. Montée sur un bracelet en cuir noir avec boucle ardillon, la montre est disponible avec un bracelet additionnel en cuir brun. 

Duke collection

Au cœur de la mécanique
Ce modèle issu de la collection Duke est animé par un mouvement mécanique à remontage automatique. Le calibre DD9000, Swiss Made, est poli et gravé de Côtes de Genève et oscille à une fréquence de 28'800 alternances par heure, accordant ainsi au garde-temps une réserve de marche de 42 heures. À noter également que la montre est étanche jusqu’à 50 mètres de profondeur. 

Fonctionnalités
Parmi les nombreuses fonctions que peuvent proposer les garde-temps, nous constatons que ce modèle Duke en possède un grand nombre : heures, minutes, secondes, jour, date, mois et phases de lune. Pratiques et utiles, il est agréable d’avoir ces fonctionnalités réunies dans ce garde-temps. Les heures, minutes et secondes sont indiquées par trois aiguilles en acier ou en or rose selon le modèle. Une quatrième aiguille, bleuie et en forme de demi-lune, indique également la date sur son cercle interne. A la place de l’index des 12h figure le logo de la marque, emblématique du romantisme d’Ernest Borel. La fenêtre de la phase lunaire, quant à elle, se situe à 6 heures, sous une ouverture sur cadran. 

Et les autres, ils en pensent quoi ?
Il faut avouer, lorsque l’on aime la belle horlogerie, on aime également le faire savoir. Et par là, nous entendons mettre en avant le garde-temps qui orne notre poignet. Il a été très agréable de porter cette pièce horlogère durant quelques semaines, les compliments à son sujet allant bon train. Les commentaires de l’entourage révélaient l’appréciation générale et particulière du look épuré et traditionnel, couplé à la complexité de la mécanique de la pièce horlogère. Pour certains, le choc était sur le fait qu’un poignet de femme, aussi fin soit-il, soit noyé sous un boîtier de 41mm. Pour d’autres c’était justement là son avantage. Cela change des codes usuels. Oui, 41 mm c’est grand pour un poignet si fin, mais les cornes tombant comme il se doit rendent le porter agréable et parfait à l’œil. 

Duke collection

Pour la lisibilité de l’heure, elle est des plus aisées, accompagnée par le jour et le mois indiqués sur la partie haute du cadran. L’ouverture sur cadran au centre du garde-temps permet habilement d’observer les rouages, ce qui est un avantage non négligeable pour les adeptes des montres squelettes. Pour finir, nous pourrions nous poser la question : serait-il possible d’avoir cette pièce horlogère sertie de diamants, afin de lui donner une touche plus féminine ? 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Fabricant de montres depuis 1856, la marque Ernest Borel reste fidèle aux valeurs et à l’héritage de son fondateur, Jules Borel. Réunissant sans effort élégance et tradition, Ernest Borel déploie son savoir-faire dans la fabrication de montres masculines et féminines au caractère unique.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >