X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Parmigiani Fleurier

Rechercher dans :
GPHG - Grand Prix d'Horlogerie de Genève
Edito  - Signification et beauté

Edito Signification et beauté

A la découverte des valeurs sous-jacentes du grand luxe

Si une chose peut résumer ce dont nous nous souvenons de la semaine passée, ce sont bien ces deux mots : signification et beauté. Il est si facile de perdre ces deux éléments de vue, même si nous vivons dans le monde du luxe. La signification sans la beauté n'est pas du luxe ; il s'agit de moralisme. Et la beauté sans signification n'est pas du luxe non plus, c'est de l'ostentation. Cela m'a été rappelé lors d'une conversation avec Alberto Cavalli, le directeur exécutif de la Michelangelo Foundation. Il s'exprimait dans le cadre d'une table ronde que je modérais au salon ReLuxury, sur le thème de la préservation des compétences artisanales pour un avenir durable du luxe. 

Il décrivait l'un des principaux objectifs de la Michelangelo Foundation comme étant d'aider à transformer le beau en utile, ce qui constituait l'un des résumés les plus astucieux que j'avais jamais entendu au sujet de l'industrie du luxe. La reconnaissance de la valeur culturelle et la préservation du savoir-faire ont toujours été importantes dans l'horlogerie, mais elles sont devenues les principaux leitmotivs de l'industrie horlogère au cours des deux derniers mois.

Du Luxury Innovation Summit du mois dernier, où des start-ups ont souligné l'importance de faire entrer les métiers traditionnels dans l'ère moderne, au ReLuxury du week-end dernier, le premier événement du monde horloger consacré à l'occasion et au luxe durable, le message est passé haut et fort. La beauté en elle-même ne peut plus soutenir la désirabilité et la pertinence des produits de luxe. Il faut aller plus loin pour faire écho aux valeurs de la nouvelle génération de consommateurs ; le luxe doit aussi avoir un sens.

Signification et beauté

Arceau Le Temps Voyageur © Hermès

La série ininterrompue de résultats exceptionnels obtenus lors de ventes aux enchères va également dans le même sens : les acheteurs recherchent des objets durables et de grande valeur sur le long terme, et ils sont prêts à payer le prix qu'il faut. En parlant de reconnaissance, la plus grande célébration horlogère de 2022 a eu lieu il y a tout juste quatre jours. Il s’agit de la 22e édition du Grand Prix d'Horlogerie de Genève.

Signification et beauté

Nuit Fantastique Edition Dune © Trilobe

La cérémonie de remise des prix a débuté par la catégorie Challenge et s'est achevée par le Grand Prix de l'Aiguille d'Or, tous deux remportés par coïncidence par la même marque - la seconde par MB&F avec sa Legacy Machine Sequential EVO et la première par le projet parallèle de MB&F devenu un phénomène de collection : MAD Editions. Le fondateur de la marque, Maximilian Büsser, a toujours dit ouvertement que ses créations s'inspiraient (c'est-à-dire avaient une signification) de ses expériences de vie, et MAD Editions était sa façon d'exprimer sa gratitude à la communauté MB&F. En d'autres termes, elles apportent à la fois beauté et signification à la vie de ceux qui les possèdent. Et cela les rend spéciales à bien des égards.

Signification et beauté

Legacy Machine Sequential Evo © MB&F

Ce thème s'est poursuivi tout au long de la soirée, depuis le beau discours de remerciement de Gautier Massonneau et Volcy Bloch, qui nous a éclairés sur l'histoire des coulisses de Trilobe, jusqu'à l'observation audacieuse de Laurent Dordet (Hermès) sur scène, selon laquelle les étiquettes Homme et Femme n'ont plus la même signification qu'auparavant, et que le monde évolue vers un point de vue plus inclusif. Vers la fin de la cérémonie, lorsque Rexhep Rexhepi a prononcé son discours de remerciement pour son Chronomètre Contemporain II, qui a remporté le prix de la montre pour homme, cela m'a rappelé (comme à beaucoup d'autres personnes dans le public, j'en suis sûre) que j'étais là pour assister à son parcours de jeune horloger. Et cela m'a rappelé pourquoi j'ai commencé à travailler dans ce secteur, parce que j'ai commencé à comprendre pourquoi ces objets d'une beauté incroyable avaient une telle importance aux yeux de ceux qui les aimaient.

Signification et beauté

M.A.D. 1 Red © M.A.D Editions

Les gens me demandent souvent (comme je me suis demandé par le passé) pourquoi je n'ai pas choisi une autre voie pour ma carrière, quelque chose qui mettrait mes compétences en matière d'écriture et de communication au service du plus grand bien de l'humanité. "Vous n'êtes pas exactement en train de sauver des vies dans le monde de la haute horlogerie, je veux dire." Mais peut-être que si, dans un certain sens. Nous apportons de la valeur et de la validation au travail des autres. J'ai la chance de n'avoir jamais fait l'expérience de ce que c'est que d'avoir un travail invisible et non reconnu par le monde qui m'entoure, mais je pense que ce serait une situation très ennuyeuse et déprimante, une vie que personne ne choisirait de vivre. Dans l'industrie du luxe, nous ne sauvons peut-être pas des vies, mais nous sauvons des moyens de subsistance. Ici, dans le monde de la haute horlogerie, nous faisons des choses qui sont belles et significatives. Et si ce n'est pas la profession la plus noble qui soit, ce n'est certainement pas celle qui l’est le moins.

 

Les marques

« La Montre Hermès » adopte une philosophie hédoniste qui valorise la création de garde-temps contemporains et épurés.

En savoir plus >

Les premières années du troisième millénaire ont apporté au monde une nouvelle référence en matière d’horlogerie connue sous le nom d’art cinétique horloger.

En savoir plus >

Une audace horlogère née d’une envie de se libérer des codes horlogers. Une nouvelle lecture de l’heure. De la poésie au poignet, un lien affectif au temps. Trilobe, c’est tout cela... et bien plus...

En savoir plus >