X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
Écrins - L’art en boîte

Écrins L’art en boîte

Parent pauvre de l’horlogerie, l’écrin d’une montre est encore trop souvent perçu comme une simple « boîte ». Quelques marques font pourtant œuvre d’une remarquable créativité autant que d’une certaine responsabilité environnementale

Que disent les collectionneurs à l’achat d’une belle montre ? Que sur l’instant, l’écrin est magnifique mais que, au stockage, c’est un enfer ! Le volume imposé par ces « boîtes à montres » exige d’encombrer des placards, des garages, des cartons, qui prennent la poussière mais que l’on doit précieusement garder en cas de revente. Heureusement, certaines maisons ont pris le problème à bras le corps et ont fait de l’objet une œuvre à part entière – un vecteur additionnel du savoir-faire de la maison, de son histoire.

Le plus fidèle : Louis Moinet

Par exemple, Louis Moinet, dès ses débuts, a créé avec un atelier genevois un écrin qui reprend la même esthétique que le Traité d’Horlogerie, écrit par Moinet lui-même en 1848. Cet écrin, fait main, en bois et recouvert de cuir, est donc utilisé depuis près de 15 ans. Il véhicule le patrimoine de la marque et peut ensuite rejoindre une bibliothèque à titre esthétique.

L’art en boîte

© Louis Moinet/David Carteron

Les plus précieux : Breguet

En termes de préciosité, Breguet a atteint des sommets avec l’écrin de sa Marie-Antoinette, le chef-d’œuvre de la manufacture recréant en 2008 la montre de la Reine de France. Au total, 3500 pièces sculptées dans le bois du chêne royal sous lequel s’abritait la Reine il y a trois siècles constituent le coffre de la pièce. L’extérieur reproduit le parquet du Petit Trianon. L’ouverture de la boîte dévoile un deuxième écrin, plus petit, dont le dessus est composé d’une marqueterie artisanale constituée de plus de mille fragments de bois qui dessinent la main de Marie Antoinette tenant sa rose, un détail inspiré du portrait de la Reine réalisé par Élisabeth Vigée Le Brun et nommé « Marie-Antoinette à la rose ».

L’art en boîte

© Breguet

Le pionnier : Audemars Piguet

La manufacture du Brassus a posé les bases de l’écrin ultra créatif, avec notamment l’écrin-échiquier de la Millenary Kasparov, ou encore le ballon de basket en bois qui venait avec la Royal Oak Offshore de Shaquille O’ Neal : collector !

L’art en boîte

© Audemars Piguet

Le premier écrin « vert » : Alpina

Il est délicat de décerner un titre de premier écrin éco-compatible : celui qui, le premier, a supprimé son mode d’emploi ? Qui a utilisé du bois recyclé ? Qui l’a fait plus léger ? Les entrées sont multiples, les prétendants également. Notons toutefois l’initiative intéressante d’Alpina pour sa récente Seastrong Gyre : une contre-boîte en papier FSC Mixte abritant un écrin entièrement fabriqué en plastique recyclé (ABS) dont le garnissage est constitué de bouteilles en plastique recyclées (rPET). Ce coffret est complété d’un dépliant unique (garantie et certificat d’authenticité) imprimé sur du papier FSC recyclé. Pour réduire encore son empreinte écologique, Alpina a également fait le choix d’un mode d’emploi dématérialisé, accessible par un QR code.

L’art en boîte

© Alpina

A ses côtés, citons l’écrin très minimaliste de SevenFriday, une autre manière de concevoir un objet en bois, recyclable dans son matériau...comme dans son usage ! Enfin, Maurice Lacroix semble être la première à avoir développé pour une Eliros un écrin en Pinatex, un « cuir » végétal intégralement réalisé en cuir d’ananas.

L’art en boîte

© Seven Friday

Les plus débridés : Schwarz Etienne et MB&F

Schwarz Etienne ne recule devant aucun défi créatif mais, pour l’écrin de son Ode au Printemps, l’exercice a été poussé son paroxysme ! La montre était en effet livrée dans une lampe dont la base abritait secrètement la montre et ses accessoires. Une idée...lumineuse, mais pas la première de ce type, puisque la marque avait déjà proposé pour ses créations féminines, en guise d’écrin, de véritables sacs à main en cuir, à utiliser au quotidien.

L’art en boîte

© Schwarz Etienne

Non loin, on note MB&F, qui avait fait développer pour ses HM7 Aquapod et LM FlyingT des écrins en forme de Saturne et de vaisseau cosmo-nautique, dans le plus pur esprit de la maison.

L’art en boîte

© MB&F

Le plus technique : Jaeger-LeCoultre

En termes de complications, la Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 de Jaeger-LeCoultre a supplanté toutes les autres créations dévoilées à Watches & Wonders. Son écrin n’est pas en reste. Il est équipé d’un mécanisme qui permet de régler tous les calendriers et affichages astronomiques de façon intuitive après une période sans porter la montre. Pour cela, une couronne à deux positions située sur le côté de l’écrin permet d’indiquer le nombre de jours passés sans porter la montre. Il n’existe aucun risque de fausser la correction de la montre ou d’endommager le mouvement, puisque tout le processus est contrôlé par le mécanisme de correction de l’écrin.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Fondée en 1883, Alpina est considérée comme l’inventeur de la montre de sport telle que nous la connaissons aujourd’hui, depuis le lancement de son modèle Alpina 4 en 1938.

En savoir plus >

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute...

En savoir plus >

Inspirée par un patrimoine exceptionnel d’archives, conservées en Suisse et à Paris, riche d’une tradition ininterrompue, la Maison Breguet innove sans relâche et se doit d’être toujours en avance...

En savoir plus >

Jaeger-LeCoultre : BERCEAU DE LA HAUTE HORLOGERIE DEPUIS 1833. Nichée dans le décor serein de la Vallée de Joux, notre Maison offre un sentiment d’appartenance unique. C’est ici, inspirée par les...

En savoir plus >

La Maison Louis Moinet est née de la passion d’un homme qui se retrouve aujourd’hui dans chacune de ses créations. Elle conduit le concept d’exclusivité à son paroxysme en ne développant que des...

En savoir plus >

Établie au cœur du Jura suisse, Maurice Lacroix produit des montres de qualité depuis plus de 40 ans et a développé 14 mouvements maison ces 10 dernières années.

En savoir plus >

Les premières années du troisième millénaire ont apporté au monde une nouvelle référence en matière d’horlogerie connue sous le nom d’art cinétique horloger.

En savoir plus >

Basée à La Chaux-de-Fonds, région traditionnelle de l’horlogerie suisse, Schwarz Etienne est déjà plus que centenaire mais préfère regarder vers l’avenir plutôt que vers le passé

En savoir plus >