X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Parmigiani Fleurier

Rechercher dans :
Corum - L'héritage en mouvement

Corum L'héritage en mouvement

Une très belle rétrospective s’apprête à prendre la route pour rappeler l’exceptionnel patrimoine créatif de Corum

« En règle générale, une nouveauté dont le design paraît aujourd’hui innovant, Corum l’a déjà inventée il y a quelques décennies ». Marc Wälti, en charge du marketing et du produit chez Corum, a le sens de la formule. Sauf que le propos est, pour une fois, bel et bien vrai. La marque n’a jamais eu les prétentions horlogères de grandes complications, qu’elle laisse bien volontiers à ses voisines de La Chaux-de-Fonds. En revanche, son coup de crayon a véritablement dessiné des lignes que tout le monde, ou presque, a fini par adopter. 

L'héritage en mouvement

Golden Bridge © Corum

Les cadrans météorite ? Corum. Les plumes ? Corum encore. Le mouvement extra-plat inséré dans une pièce de monnaie ? Corum aussi. La montre carrée, neuf ans avant la Monaco ? Corum toujours. Le génial mouvement baguette inventé par Vincent Calabrese ? Sans Corum, il dormirait toujours dans un tiroir. Et ainsi de suite. Même si, parfois, le coup de maître provient d’un heureux accident. En 1966, la Romulus, qui fait aujourd’hui le bonheur de marques horlo-joaillières romaines, est livrée à la Foire de Bâle...sans index, que le fournisseur avait oubliés. Les équipes d’alors ont promptement réagi en les gravant directement sur la lunette ! La Romulus était née. 

70 ans de créativité 

C’est cette histoire hors norme que Marc Wälti veut aujourd’hui rappeler. « Corum Over Time » est le titre de l’exposition itinérante dont ce sera l’objet. On a d’ailleurs pu en apercevoir une partie à Genève fin août, lors des Geneva Watch Days. « Nous avions investi la Maison de l’Horlogerie, en centre-ville », explique l’intéressé. « Sur place, nous avons constaté un intérêt à parts égales entre notre nouveauté, la Bubble X Aiiroh, et la rétrospective de nos pièces historiques. L’affluence a continuellement dépassé nos prévisions. La Maison des Horlogers nous a même demandé de leur laisser la collection pour répondre à la demande. L’affluence ne ralentit toujours pas ! ». 

L'héritage en mouvement

Bubble 47 X Aiiroh © Corum

On the road again

Sur cette lancée, Corum prévoit donc de rassembler une trentaine de pièces appelées à faire le tour du monde. Cette exposition itinérante sera reçue par des partenaires et détaillants locaux, et ouvertes à tous les collectionneurs et amis de la marque. « L’objectif est double : rappeler à nos collectionneurs historiques le trésor patrimonial de la marque, et le faire découvrir aux plus jeunes amateurs qui n’étaient pas là des années 1955 à 1985 », explique la marque. Une démarche salutaire à l’heure où la montre vintage reste une tendance lourde de l’industrie, sans que ses thuriféraires n’en connaissent bien les sources. « Certaines marques ont un ADN fort mais dont elles sont un peu prisonnières. Corum est à l’opposé : c’est notre ADN créatif qui nous permet de nous libérer de toutes les conventions », conclut Marc Wälti. 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Corum érige l’audace esthétique à la hauteur de la perfection technique. Par un ensemble de collections puisant dans les fondamentaux de l’horlogerie traditionnelle, la manufacture poursuit sa route indépendamment des tendances.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >