X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Carl F. Bucherer

Rechercher dans :
Chopard  - L.U.C Flying T Twin

Chopard L.U.C Flying T Twin

Une nouvelle édition limitée du garde-temps à tourbillon volant extra-plat de Chopard Manufacture

En 2019, Chopard Manufacture introduisait son premier mouvement automatique à tourbillon volant, le L.U.C 96.24-L. Ce calibre certifié Chronomètre, d’une extrême finesse (3,30 mm), équipé de la technologie L.U.C Twin à deux barillets superposés et de fonctions d’une grande précision, dont un stop seconde, anime le nouveau garde-temps L.U.C Flying T Twin. D’un diamètre de 40 mm, ce modèle extra-plat à la rondeur classique et épurée est fabriqué en or éthique blanc 18 carats dans une édition très limitée de 50 pièces numérotées. Il se distingue par son allure remarquable : un cadran bleu fabriqué en or guilloché à la main dans un motif d’alvéoles – en référence à la ruche symbole de Chopard Manufacture – et un bracelet en cuir assorti. La prouesse technique et esthétique de cette pièce d’exception est saluée par le prestigieux Poinçon de Genève. 

En 25 ans d’existence, Chopard Manufacture n’a jamais cessé de témoigner d’une recherche constante d’innovation et de dépassement. Le développement de son mouvement automatique à tourbillon volant, dénommé L.U.C 96.24-L, en est un exemple emblématique. Depuis 2019, il équipe quelques séries limitées de la collection L.U.C au gré de subtiles interprétations destinées aux hommes et aux femmes amateurs de noblesse horlogère. 

L.U.C Flying T Twin

L.U.C Flying T Twin © Chopard

Un tourbillon en liberté innovant et certifié

Un tourbillon volant est caractérisé par l'absence de pont supérieur. La cage du tourbillon n’étant tenue que par le pont inférieur, il semble voler en créant un effet de transparence à travers le mouvement. Issu des développements du calibre premier de Chopard Manufacture, le L.U.C 96.01-L présenté il y a 25 ans, le L.U.C 96.24-L est d’une finesse similaire, soit seulement 3,30 mm, ce qui classe le modèle L.U.C Flying T Twin parmi les montres à tourbillon volant les plus fines du marché.

Fait rarissime sur un tourbillon, le mouvement L.U.C 96.24-L est équipé d’une fonction stop seconde qui permet une mise à l’heure précise. Cette précision est d’ailleurs certifiée par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, comme en témoigne l’inscription « Chronometer » apposée sur le cadran sous le logo.

Grâce à ses deux barillets superposés, signalés dans le nom de la montre par l’adjonction du « Twin » en référence à la technologie Chopard Twin, le mouvement garantit 65 heures de réserve de marche, et son remontage automatique s’opère par micro-rotor en or 22 carats dont la densité participe à la finesse du mouvement. Exécuté par les artisans de la Manufacture, chacun de ses composants est décoré de Côtes de Genève qui rappellent le souci du détail attaché à l’horlogerie L.U.C. 

L’équilibre entre élégance et technicité

Si le modèle L.U.C Flying T Twin bat au rythme d’un calibre d’exception visible à travers un fond transparent, il charme aussi les collectionneurs grâce à sa prouesse esthétique, comme en atteste le Poinçon de Genève, qui reconnait les qualités esthétiques et techniques de chaque garde-temps qu’il certifie.

Montre extra-plate, la L.U.C Flying T Twin est faite en or éthique blanc 18 carats taillé dans des formes épurées qui permettent de concentrer l’attention sur ses détails d’exception. A commencer par son cadran de couleur bleue obtenue par traitement galvanique, fait d'or massif guilloché à la main avec en son centre un motif d'alvéoles, introduit dans la collection L.U.C en 2017 en référence au premier logotype de Louis-Ulysse Chopard symbolisant une ruche. Un motif azuré occupe le tour d'heures rythmé par des index rhodiés, tout en sobriété. Le chemin de fer et les appliques « L.U. Chopard », « Chronometer » et « Swiss Made » sont quant à eux dorés. 

L.U.C Flying T Twin

L.U.C Flying T Twin © Chopard

Pratiquée à 6h, une ouverture de grand diamètre offre une vue à travers le mouvement. La légèreté du tourbillon volant est ainsi mise à profit pour créer un effet de transparence et de profondeur. Au-dessus de la cage de tourbillon est placée la petite seconde.

Pour compléter son allure, le boîtier de cette nouvelle série L.U.C Flying T Twin est monté sur un bracelet bleu en cuir d’alligator cousu à la main et doublé de cuir d’alligator cognac. 

Entre héritage et modernité : les 25 ans de la collection L.U.C

Depuis 1996, Chopard Manufacture traduit la conception visionnaire de Karl-Friedrich Scheufele, coprésident de la Maison. 25 ans après la présentation de son premier mouvement, la Manufacture a acquis une maturité telle qu’elle propose aujourd’hui une offre couvrant l’ensemble des complications horlogères, toutes réalisées à l’interne dans une alliance de tradition et d’innovation. Parmi elles, les ateliers sont passés maîtres dans la fabrication de créations aussi complexes que le tourbillon volant.

De la conception du mouvement jusqu’aux réglages et au contrôle qualité, en passant par le design du produit fini, la fonte de l’or, l’étampage et l’usinage des boîtes et composants de mouvements, la gravure et la décoration traditionnelle à la main, le sertissage, le traitement des surfaces, le polissage et l’assemblage, Chopard maîtrise dans ses ateliers suisses de Genève et Fleurier l’intégralité du processus de production de chaque création de la collection L.U.C. Œuvres d’artisans expérimentés, ces garde-temps au design simple et épuré traduisent le plus haut degré de sophistication mécanique. 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le Savoir-faire, la tradition, l'innovation et l'engagement dans des actions philanthropiques.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >