X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Cartier  - Montres XS pour homme : à la frontière entre taille et genre

Cartier Montres XS pour homme : à la frontière entre taille et genre

Une montre Cartier très petite, non genrée, a déclenché un ouragan de questions et de doutes dans mon cerveau hanté par l'horlogerie. Je me demande ce qui va à qui

Je voulais partager avec vous mes questionnements sur le sujet de la taille. Oui, ce sujet là. Encore. Le mois dernier, nous avions parlé des montres habillées et très grandes, et la conclusion est qu'il y en avait peu et qu'elles étaient, en réalité, pas très grandes. Quelques jours plus tard, je me suis retrouvé avec la Tank Must de Cartier à cadran rouge au poignet. Je l'avais déjà essayée et mon impression initiale a été confirmée : cette montre n'est absolument pas à sa place à mon poignet. 

La montre en elle-même est impeccable : épurée, classe, surtout cette version rouge qui a un bel air années 80 (si tant est que cela existe, mais bon). Seulement elle est vraiment très petite, même sur mon tout petit bras. Mon poignet mesure 16,5 cm, ce qui correspond à un S en horlogerie. 

Cartier a été un pionnier de la montre non genrée et je me suis habitué à l'absence de distinction dans leur langage. Mais cette montre n'a pour moi rien de masculin. Pas à cause de son design. Il est tellement épuré qu'il ne contient aucun message de genre. A cause de sa taille : 25,5 mm de large et 33,7 mm de long, Notons bien qu'il s'agit du modèle Large. Si vous pensez comme moi qu'il n'y a rien de large dans ces chiffres, on est sur la même longueur d'onde. Et encore, ce sont les dimensions de la boite. Le cadran est encore plus petit. Ca n'est pas une taille homme.

Montres XS pour homme : à la frontière entre taille et genre

Tank Must de Cartier, Modèle Large, cadran rouge © WorldTempus/David Chokron

Je me suis ouvert de ces réflexions avec des amis, des collègues et la plupart n'étaient pas d'accord. Ils aiment la montre, non pas juste sur le principe, mais ils déclarent qu'ils pourraient la porter. Ces personnes, comme moi-même, sont françaises et il existe un puissant tropisme vers les petites tailles dans mon pays. Les montres oversize n'ont jamais fait de carton ici, et les séries spéciales boutique locales ont toujours été en petite taille.

Prenons le sujet dans un autre sens : mettre une Rolex de 36 mm au poignet, une taille que la marque a remis en avant avec sa collection Oyster Perpetual, ça passe. A 31 mm, par contre, on n'est plus dans le domaine masculin, peu importe le cadran. Et si vous pensez que 36 mm est petit, c'est vrai, mais avec une montre sportive et qui dégage une certaine impression de force, le paramètre taille occupe moins de place.

Avec tout le temps que je passe entouré de montres, à les regarder, les essayer, les toucher et à y penser, je continue à ne pas savoir sur quel pied danser. Cette affaire de montre pour homme, pour dame, pour les deux, pour tous, non-genrée, me bouscule. Est-ce que c'est un parti-pris de design ? Un argument marketing pour éviter de rater une vente en indiquant à un client potentiel que telle ou telle montre n'est pas pour lui ? Je reste attaché profondément à l'idée qu'une montre pour homme doit en avoir l'air, surtout au porter. Le problème est qu'apparemment, je ne suis pas capable de définir ce que cela veut dire. 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Audace et inventivité, l’histoire horlogère de la Maison Cartier est le reflet d’un état d’esprit unique : « le joaillier des rois et le roi des joailliers». Sa renommée est liée à la tradition d’excellence dont elle a hérité. Cartier fut précurseur dans l’utilisation du platine en joaillerie et l’un des pionniers de l’horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >