X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Baume & Mercier

Rechercher dans :
Blancpain - L'Air Command & La Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet

Blancpain L'Air Command & La Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet

L'Air Command en habit bleu & deux nouveaux looks pour sa fameuse Fifty Fathoms

Au milieu des années 1950, après avoir fourni des montres de plongée Fifty Fathoms à la marine des États-Unis, Blancpain conçoit une montre de pilote destinée à l’armée de l’air du pays. Produite présumément en quantité très limitée, elle figure aujourd’hui parmi les chronographes militaires les plus recherchés de l’époque. Certains exemplaires ont atteint des prix stratosphériques lors de ventes aux enchères. L’attrait du modèle a amené Blancpain à lancer une collection contemporaine, inaugurée par une édition limitée à 500 exemplaires présentée en 2019. Depuis, elle a intégré une version masculine et une version féminine illuminées de bleu, respectivement en 2021 et en 2022.

Comme l’originale, l’Air Command moderne est dotée de deux systèmes de chronométrage, un chronographe flyback et une lunette compte à rebours. La fonction flyback ou « retour en vol », particulièrement utile aux pilotes, permet l’arrêt, la remise à zéro et le lancement d’une nouvelle mesure de manière instantanée, en une seule pression au lieu de trois avec un chronographe classique. Le compte à rebours, qui mesure le temps restant jusqu’à une prochaine destination, s’effectue via un repère, à placer face à l’aiguille des minutes, et une graduation antihoraire sur la lunette tournante. On retrouve en outre l’échelle tachymétrique destinée à la mesure de la vitesse sol. 

La collection Air Command s'envole vers de nouveaux cieux

Air Command Chronographe Flyback © Blancpain

Le bleu caractéristique des nouveautés se répand sur tous les éléments de l’habillage, en premier lieu sur le cadran où il joue la carte du contraste à travers un décor soleillé sur le fond, une finition azurée sur les compteurs — un compteur 12 heures et un compteur 30 minutes qui se distingue comme son aîné par des bâtons allongés pour marquer les premières tranches de 3 minutes. La couleur dominante s’étend à la céramique inrayable de la lunette et au cuir rehaussé d’une surpiqûre blanche du bracelet. Le look vintage se perpétue via la forme des aiguilles et chiffres luminescents, la configuration glass box du verre saphir et le type piston des poussoirs de chronographe. 

Les nouvelles Air Command se présentent dans des boîtiers — de 42,5 mm de diamètre pour la version homme, 36,2 pour la version femme — en or rouge ou en titane de grade 23, une qualité rare en horlogerie. Elles sont animées par des mouvements automatiques — calibre F388B pour le modèle homme, F188B pour le modèle femme — qui bénéficient de balanciers libres régulés par des vis d’inertie, ce qui facilite les réglages fins et augmente la résistance aux chocs, et de spiraux en silicium insensibles aux champs magnétiques, ce qui garantit une précision accrue sur toute la durée de la réserve de marche. Ces mouvements sont dotés de chronographes à roue à colonnes avec embrayage vertical qui assurent un démarrage et un arrêt parfaits, sans les à-coups produits occasionnellement par les constructions horizontales. Chez Blancpain, défenseur inconditionnel de la mécanique, les chronographes flyback occupent une place de choix dans l’offre féminine. En 1998, la marque fut la première à présenter un modèle du genre. En 2022, elle poursuit le chemin tracé avec l’Air Command, la plus sportive de toutes. 

La collection Air Command s'envole vers de nouveaux cieux

Air Command Chronographe Flyback © Blancpain

Deux nouveaux looks pour une montre à double identité

ADN marin et ADN urbain se conjuguent depuis toujours dans la FIfty Fathoms Bathyscape de Blancpain. En 1953, avec sa fameuse Fifty Fathoms de 42 mm de diamètre, Blancpain répondait aux attentes des plongeurs professionnels et définissait des codes qui ont été adoptés par l’ensemble de l’industrie horlogère par la suite. Trois ans plus tard, elle présentait une version destinée au grand public, avec une taille réduite à 37 mm de diamètre, une lunette plus fine et une fonction utile au quotidien, la date. Il s’agissait de la Bathyscaphe, baptisée du nom de l’engin d’exploration sous-marine inventé par le Suisse Jacques Piccard. Depuis son retour en 2013, la Fifty Fathoms Bathyscaphe a intégré diverses complications, en particulier le quantième complet à phase de lune qui fait aujourd’hui l’objet de deux nouvelles éditions.

L'Air Command & La Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet

Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet © Blancpain

Étanchéité à 300 mètres, lunette tournante unidirectionnelle, grande lisibilité et résistance à toutes épreuves sous l’eau… la Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet Phases de Lune est une véritable montre de plongée susceptible de plaire aux explorateurs des fonds sous-marins. Avec son calendrier, elle a également de quoi séduire tout un chacun, d’autant plus que la complication est parfaitement sécurisée. En effet, il est possible de modifier n’importe quelle indication à n’importe quel moment, sans risquer d’endommager le mouvement. Ce n’est pas le cas pour nombre de calendriers qui interdisent tout réglage sur de longues plages horaires, avant et après minuit, pendant que le processus de changement de date est en cours. 

L'Air Command & La Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet

Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet © Blancpain

Chez Blancpain, le quantième complet fait figure de complication reine, non seulement pour son utilité, mais également pour sa configuration très typée : affichage de la date via une aiguille centrale, toujours distinctive, qui pointe les quantièmes sur un cercle dessiné à l’intérieur du tour d’heure, du jour de la semaine et du mois dans des guichets à 12 heures. Ce calendrier est généralement complété par une phase de lune, une complication que la manufacture du Brassus a remise sur le devant de la scène horlogère en 1983. Dans la FIfty Fathoms Bathyscape, où il a fait son entrée en 2018, le Quantième Complet Phases de Lune partage harmonieusement la vedette avec les index et les aiguilles principales, rectangulaires comme dans les Bathyscaphe des années 1950, le tout recouvert de Super-LumiNova® pour assurer la lisibilité dans les profondeurs marines.  

L'Air Command & La Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet

Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet © Blancpain

En 2022, la Fifty Fathoms Bathyscaphe Quantième Complet Phases de Lune adopte deux nouveaux looks. L’un penche du côté de l’ADN avec le bleu qui symbolise l’engagement de Blancpain dans la protection des océans : boîtier en or rouge satiné, lunette avec insert en céramique bleu brillant et graduation en Ceragold™, cadran soleillé en dégradé de bleu, index en or, aiguilles et lune dorées. L’autre penche du côté de l’ADN urbain en arborant un camaïeu de gris : boîtier en titane grade 23 satiné, lunette avec insert en céramique anthracite et graduation en Liquidmetal™, cadran soleillé anthracite, index en or, aiguilles et lune rhodiées. Sur le mouvement automatique 6654.P visible au verso, le rotor du modèle en or rouge est lui-même en or rouge alors que celui du modèle en titane est en or traité NAC anthracite. En ce qui concerne les bracelets, on a le choix entre NATO, toile de voile et, seulement pour la montre en titane, une option du même métal.

 

Vous aimerez aussi

La marque

En tant que plus ancienne marque horlogère au monde, Blancpain est l’archétype de la Manufacture à l’héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition, tout en y insufflant un esprit d'innovation. A chaque époque correspond une invention qui a marqué son temps et est restée référente à travers les décennies.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >