X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Claude Meylan

Rechercher dans :
The Millennium Watch Book
Blancpain - Fifty Fathoms Bathyscaphe 5100

Blancpain Fifty Fathoms Bathyscaphe 5100

Lancée en même temps en 38 et en 43mm, la Bathyscaphe illustre la direction générale, et généraliste, des montres de plongée : faites pour le civil, toujours inspirées par l’univers pro

L’un des principaux enjeux dans le design d’une montre de plongée est son passage du pro au civil. Cet exercice de déclinaison est essentiel, mais parfois périlleux, surtout pour une montre dont le pedigree est du calibre de la Fifty Fathoms. Le lancement de la sous-collection Bathyscaphe en 2013, avec son modèle 38mm, référence 5100, a posé un jalon majeur dans l’histoire d’une gamme qui constitue un des piliers de la marque et, à ce titre, fait l'objet de nombreuses attentions. 

Épure

Dans les années 2000, les Fifty Fathoms ont un tout autre visage : celui très connu d’une montre de 45mm de diamètre à large lunette bombée, crantée et en saphir. Lancée en 2013, la Bathyscaphe en est une évolution plus radicale en termes de style. Le modèle puise son inspiration dans les Bathyscaphe créées par Jean-Jacques Fichter dès 1956 pour rendre sa Fifty plus accessible, plus petite, plus portable, déjà plus civile. La Bathyscaphe 5100 confirme l’attachement de Blancpain à ses principes de design: une boîte relativement fine, au diamètre restreint, de forme simple et plate, un cadran épuré et cette combinaison, très identifiable, d’aiguilles rectangulaires et courtes, sans luminescence sur leur pointe ultra fine, avec des index ronds et hauts, en applique et cerclés d’or gris poli. S’il fallait résumer la personnalité de ce modèle, il suffirait de consulter les typographies utilisées sur le cadran: Fifty Fathoms est écrit en cursive pleine de panache, signe d’une montre expressive ; Bathyscaphe est en typo bâton, sans fioritures, ce qui correspond au quasi-dépouillement de la montre.

Proportions

La Bathyscaphe moderne est née dans des diamètres de 43mm et de 38mm. Cette dernière version avec un cadran, une lunette et un bracelet en toile tous d’un blanc éclatant. En apparence anodin, ce choix de déclinaison en dit long sur l’époque et la manière dont elle influe, en profondeur, sur la montre de plongée. 38mm est une taille destinée aux dames. Il est très rare que les plongeuses au féminin descendent en dessous de cette dimension, principalement parce que l’ouverture du cadran est réduite par l’importance de la lunette dans le volume total. On atteint vite un effet de petit pois perdu au centre d’un grand anneau de métal, ce qui n’a rien de gracieux. 

Fifty Fathoms Bathyscaphe 5100

Fifty Fathoms Bathyscaphe 5100 © Blancpain

Bleu

D’autre part, les déclinaisons ultérieures du modèle 38mm ont consacré l’expansion du style plongeur vers de nouveaux sous-segments. En 2017, Blancpain proposait une version avec cadran, lunette et bracelet bleus. 38mm est aussi une taille pour les acheteurs masculins qui veulent une petite montre. Parce qu’ils ont de petits bras, parce qu’ils n’ont pas le gabarit pour porter une pièce de 43mm de diamètre et 13mm d’épaisseur, les cotes de la Bathyscaphe dont est dérivée la 5100. Ou parce que c’est un effet de leur penchant pour les montres vintage, très influentes sur le style plongée. C’est que la question de la taille des montres en est venue, dans ces années 2010, à ressembler à celle du sexe des anges. Elle navigue entre mystère et pragmatisme, entre volonté de genrer sa gamme ou pas, avec en trame de fond une volonté plutôt saine : satisfaire tous les goûts.

Délicatesse

C’est un signe des temps. La montre de plongée, même avec un nom de légende comme Fifty Fathoms, est une montre comme les autres. Elle qui a prospéré en vantant ses performances, son esthétique radicale, ses racines professionnelles, est désormais susceptible de basculer dans un mode entièrement lifestyle. Cela ne signifie pas pour autant que la Bathyscaphe est autre chose qu’une montre de plongée. En horlogerie, les racines imprègnent toujours la technique, même si cela doit être le seul ingrédient à en bénéficier. Les réf. 5100 sont donc étanches à 300 mètres, dotées d’une lunette rotative unidirectionnelle, d’un indicateur de fonctionnement en la personne de leur aiguille des secondes. Elles sont équipées d’un calibre automatique, le 1150. Petit, fin, cadencé à 3Hz, avec réserve de marche de 100 heures, il a longtemps été destiné à des applications plus classiques et élégantes, l’autre volet des propositions de Blancpain. Qu’un calibre des collections Villeret et de 3,25mm d’épaisseur équipe une plongeuse à 30 bars avec un bracelet en toile de voile est pour le moins un mouvement latéral.

Cette année, GMT Magazine et de WorldTempus se sont lancés dans le projet ambitieux de résumer la montre de plongée depuis l'an 2000 dans The Millennium Watch Book - Diver, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book - Diver est disponible sur en français et en anglais ici : 

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

La marque

En tant que plus ancienne marque horlogère au monde, Blancpain est l’archétype de la Manufacture à l’héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition, tout en y insufflant un esprit d'innovation. A chaque époque correspond une invention qui a marqué son temps et est restée référente à travers les décennies.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >