X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Ulysse Nardin

Rechercher dans :
The Millennium Watch Book
Audemars Piguet  - Edward Piguet Saphir

Audemars Piguet Edward Piguet Saphir

L'énigmatique Corindon*

Pourquoi la Edward Piguet Tourbillon Saphir est-elle si précieuse ?

Figurant au nombre des «quatre grandes », les saphirs sont des pierres dites précieuses, au même titre que les diamants, rubis et émeraudes. Le saphir est un type de corindon, un oxyde d’aluminium naturel, qui peut être transparent ou translucide. Rappelons que l’appellation «pierre précieuse » peut être considérée comme désuète par les gemmologues contemporains car, entre autres raisons, la rareté et la qualité peuvent conférer à une pierre semi-précieuse une valeur supérieure à celle qu’indique son caratage et la surclasser dans le tableau de comparaison avec une pierre précieuse.

Dans l’industrie horlogère, on utilise du saphir synthétique plutôt que du saphir naturel pour protéger les cadrans et les fonds de boîtiers. Les verres sont fabriqués avec de l’oxyde d’aluminium pur chauffé à haute température et, comme les saphirs naturels, ils atteignent la dureté de 9 sur l’échelle de Mohs. Pas d’exception pour la montre Edward Piguet Tourbillon Saphir qui est protégée par des verres en saphir synthétique. Pourquoi donc lui donner un tel nom?

Premièrement, dans l’Edward Piguet Tourbillon Saphir, on utilise du saphir naturel translucide pour former la platine du calibre 2888 à remontage manuel. En outre, cela fait partie de la «double innovation» mise en avant par Audemars Piguet lors du lancement du modèle en 2002. Les deux innovations correspondent à l’utilisation d’un nouveau matériau, le saphir naturel pour un composant fonctionnel, et à la création d’une esthétique inspirée de la Renaissance.

Edward Piguet Saphir

Edward Piguet Tourbillon Saphir © Audemars Piguet

Si l’on a choisi le saphir naturel, c’est parce qu’il est quasi limpide, avec des inclusions minuscules. Ces imperfections, nommées défauts ou inclusions, caractérisent le saphir naturel. Le saphir synthétique n’en a aucune. Si le saphir est parfait, c’est donc qu’il a été reconstitué ou, pour parler crûment, que c’est du faux. Le choix du saphir naturel n’était pas une solution de facilité pour l’équipe d’Audemars Piguet. Elle a dû développer une technique d’usinage de la platine adaptée au logement des composants et à la protection contre les chocs thermiques.

Dans l’Edward Piguet Tourbillon Saphir, on remarque et reconnaît immédiatement le pont de tourbillon en forme de «moustache ». Cette architecture a été inspirée par celle de l’horloge à pendule, plus particulièrement de sa base, dessinée par l’homme de la Renaissance Galilée (1564-1642), peu avant sa disparition. Selon le British Science Museum, il s’agissait de la première tentative de recours à un pendule pour contrôler la marche d’une horloge.

Innovation et audace sont synonymes d’Audemars Piguet. Bien qu’elle ne bénéficie pas d’un riche héritage en matière de tourbillons, la maison a marqué l’histoire de l’horlogerie quand, en 1986, elle a présenté la première montre bracelet automatique à tourbillon au monde. Auparavant, ses archines ne répertoriaient que quatre montres de poche à tourbillon.

Outre le design, on doit également prendre en considération les finitions décoratives qui contribuent largement à l’esthétique générale de la Tourbillon Saphir, cambrée et ornée de deux godrons. Parmi les matériaux utilisés dans le mouvement, il y a de l’arcap et de l’acier. Tous les composants sont anglés, grenés ou polis. Vu sa remarquable esthétique, il est normal que la montre soit mise en avant dans la brochure Conception et production de montres à complications réalisée par Audemars Piguet (Renaud & Papi) SA.

L’Edward Piguet Tourbillon Saphir rend hommage à l’un des fondateurs de la marque. La manufacture a été créée par Jules Louis Audemars, en 1875 au Brassus. La même année, l’entreprise s’avérant prospère, il embaucha Edward Auguste Piguet qui lui apporta une aide précieuse. Tous deux travaillèrent en synergie et, six ans plus tard, en 1881, ils officialisèrent leur collaboration en fondant Audemars Piguet & Co.

Comme la Tourbillon Saphir, toutes les montres Edward Piguet ont été produites en très petites quantités, en raison des compétences et des temps de fabrication requis. Qui plus est, suite au lancement en 2019 de la collection Code 11.59 by Audemars Piguet, la ligne Edward Piguet a été abandonnée, de même que la ligne Jules Audemars. Des pièces aussi rares peuvent à juste titre être qualifiées de précieuses. 

*Cette année GMT Magazine et de WorldTempus se sont lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années du tourbillon dans The Millennium Watch Book - Tourbillons, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book - Tourbillons est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >