X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Chanel

Rechercher dans :
Audemars Piguet - Construisant l'avenir avec deux bâtiments modulables

Audemars Piguet Construisant l'avenir avec deux bâtiments modulables

La manufacture suisse de Haute Horlogerie Audemars Piguet investit dans l’avenir avec deux sites de production contemporains aux espaces modulables, capables de s’adapter aux besoins futurs de l’entreprise

Alors que la nouvelle Manufacture des Saignoles, située au Locle, vient d’accueillir ses employés après trois ans de travaux, Audemars Piguet pose la première pierre de son nouveau bâtiment baptisé l’Arc, adjacent à la Manufacture des Forges au Brassus. Deux projets architecturaux d’envergure qui incarnent l’approche d’Audemars Piguet en termes d’impératifs écologiques et de nouvelles habitudes de travail requérant plus de souplesse et de modularité. Les deux bâtiments soulignent l’engagement de la marque en faveur d’une architecture inventive, intégrée et respectueuse de son environnement.

Une architecture de pointe intégrée à l'environnement

Située au Locle, la Manufacture des Saignoles abrite les ateliers d’Audemars Piguet Le Locle – anciennement Renaud et Papi – spécialisés dans les mécanismes de montres compliquées. La nouvelle manufacture, dont les travaux ont commencé en 2018 pour se terminer au printemps 2021, se compose d’un étage de 10 400 m2 répartis sur plusieurs demi-niveaux qui s’adaptent à la topographie et aux flux industriels. Le nouveau bâtiment est parfaitement intégré au relief de la vallée et s’inspire du paysage avoisinant composé de prairies, de tourbières et de forêts. Conçu par les architectes suisses de Kuník de Morsier, le bâtiment combine confort et bien-être des employés, en faisant la part belle à la lumière naturelle et aux nouvelles technologies. De larges fenêtres en SageGlass®, un verre électrochrome qui se teinte en fonction de la lumière, s’assurent que les ateliers disposent constamment de la bonne quantité de lumière naturelle, tout en procurant une régulation thermique et une vue dégagée sur la nature alentour. Cette « architecture de lumière » a été développée en étroite collaboration avec Marilyne Andersen, professeure en technologies durables de la construction à l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne), spécialiste du bienêtre lié à la lumière naturelle et dont l’expertise a été mise à profit pour développer des espaces de travail adaptés aux besoins spécifiques de la Haute Horlogerie.

Construisant l'avenir avec deux bâtiments modulables

Nouveau bâtiment baptisé l’Arc © Audemars Piguet

Au Brassus, c’est à l’entreprise Steiner qu’a été confiée la construction de l’Arc, conçu par De Giuli & Portier Architectes. Ce nouveau bâtiment en forme de demi-cercle s’étend sur 17 000 m2 répartis sur 3 étages plus un sous-sol technique. Au terme des travaux, il sera relié à l’actuelle Manufacture des Forges. L’ensemble permettra de réunir sous un même toit tous les sites industriels d’Audemars Piguet à la vallée de Joux. Avec une phase de construction débutée au printemps 2021, les employés des différents sites devraient prendre possession des lieux à l’été 2024. Les travaux devraient s’achever à l’horizon 2025. Pensé comme un projet évolutif, ce bâtiment offre une grande flexibilité grâce à ses espaces modulables et d’anticiper ainsi les besoins futurs de l’entreprise. À la pointe de la technologie, l’Arc met, lui aussi, la lumière naturelle à l’honneur grâce au verre électrochrome SageGlass®. Cette nouvelle construction est alignée avec l’engagement d’Audemars Piguet en faveur d’une architecture avant-gardiste et respectueuse de son environnement.

Des espaces modulables et conviviaux

La nouvelle Manufacture des Saignoles a été conçue pour favoriser l’interconnexion entre les différents corps de métier et encourager ainsi la créativité, la communication et la flexibilité. La modularité des aménagements intérieurs permet d’anticiper et de s’adapter rapidement aux besoins variés des collaborateurs tout en facilitant le travail en équipe multidisciplinaire. Grâce à une organisation spatiale rayonnante et à des cloisons intérieures complètement vitrées, la visibilité entre les différents ateliers est totale, encourageant les échanges entre les artisans tout en offrant aux clients et visiteurs une vue sur le travail méticuleux qui s’opère dans les ateliers. Le nouveau bâtiment met également l’accent sur l’humain et les relations sociales. En son centre, la « piazza » offre un large espace de rencontre convivial qui permet aux 190 collaborateurs de se retrouver, d’échanger et de se relaxer.

Construisant l'avenir avec deux bâtiments modulables

Nouveau bâtiment baptisé l’Arc © Audemars Piguet

Le projet de l’Arc à côté de la Manufacture des Forges a été conçu sur les mêmes principes de flexibilité et de convivialité. Le projet initial de 2019 a été revu suite à la pandémie de 2020 et 2021, laquelle a confirmé l’importance de la modularité des nouveaux espaces de travail. Comme pour le projet des Saignoles, l’Arc a été pensé autour de l’humain et du bien-être des artisans, incluant une multitude de petits espaces conviviaux destinés à favoriser la détente et les échanges entre les collaborateurs. Ainsi, la cour intérieure entre l’Arc et la Manufacture des Forges sera aménagée en jardin. Les panneaux en verre électrochrome procurent une lumière naturelle traversante et un contact permanent avec la nature environnante.

Un engagement pour le futur

Tournés vers l’avenir et ancrés dans la démarche de développement durable d’Audemars Piguet, les deux nouveaux bâtiments respectent également les critères de certification Minergie (et Minergie ECO® pour l’Arc) en termes d’impact environnemental et d’architecture interne modulable.

En combinant un système de récupération de chaleur perdue, deux chaudières à pellet et une pompe à chaleur, le bâtiment des Saignoles n’utilise aucune énergie fossile pour la partie chauffage. Il inclut également un système qui prévient les courants d’air et procure une température stable tout au long de l’année. Le toit est en outre recouvert de 300 panneaux photovoltaïques sur une surface de 480m2 pour une production énergétique de 80kW.

Construisant l'avenir avec deux bâtiments modulables

Nouveau bâtiment baptisé l’Arc © Audemars Piguet

Au Brassus, tout a été pensé pour réduire l’empreinte carbone de l’Arc. Grâce à un plan partiel d’affectation des sols murement réfléchi, le projet s’est développé autour de l’axe écologique. Ainsi, un toit végétalisé permettra de recréer un biotope idéal pour les insectes et les oiseaux tout en offrant, depuis le col du Marchairuz, un panorama en harmonie avec les prairies de la vallée de Joux. Le projet bénéficiera d’une gestion d’énergie de pointe : en complément à la chaleur récupérée sur les installations, la source d’énergie complémentaire sera entièrement renouvelable grâce à un raccordement à distance à la centrale de chauffage à bois « Brassus Bois », située juste à côté de la gare. Enfin, l’installation de panneaux photovoltaïques fournira un appoint supplémentaire à la manufacture. En outre, l’usage de matériaux renouvelables a été favorisé au maximum, afin d’obtenir le label Minergie-ECO®. Ce label offre un complément aux labels Minergie® en incluant directement des aspects liés à la santé et à l'écologie de la construction.

Afin d’animer la façade incurvée de 350 mètres de long, un système de cadres métalliques à crémaillère a été proposé par les architectes. Outre son intérêt esthétique, ce système réduit le risque de collision pour les oiseaux et limite les nuisances dues à la réflexion du verre. Afin de parer aux éventuelles crues, le bâtiment sera surélevé de 80 centimètres, permettant ainsi de dévier les eaux vers un chenal d’évacuation naturel, sans altérer la nature avoisinante. Construit à quelques pas seulement de la gare du Brassus, l’Arc disposera d’un parking qui sera mis à disposition de la collectivité durant le week-end lors d’événements spécifiques. L’entreprise a également mis en place un programme interne favorisant le covoiturage entre ses employés et généralisé le télétravail pour les fonctions administratives.

Aux Saignoles, Audemars Piguet a soutenu le développement d’une nouvelle ligne de bus TransN en collaboration avec les Transports Publics Neuchâtelois SA, connectant le centre-ville du Locle à la zone industrielle des Saignoles qui dispose désormais de son arrêt dédié.

 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >