X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Van Cleef & Arpels

Rechercher dans :
Arije - Arije aux portes de l’Enfer

Arije Arije aux portes de l’Enfer

L’enseigne parisienne se prête au jeu d’une visite guidée infernale du Paris aux couleurs d’Halloween. Un Paris interdit, insolite, mais toujours très horloger

La Ville-Lumière éteint parfois ses mille feux pour basculer dans la nuit noire. C’est le cas pour Halloween. A cette occasion, ses recoins les plus reculés se prêtent aux songes et visions d’une cité millénaire qui a connu les chasses aux sorcières et les révolutions. Avant de vous lancer dans vos aventures nocturnes, ne manquez pas de vous arrêter chez Arije, Rue Pierre Charron 50 ou Place du Québec 5, pour vous procurer un fidèle compagnon horloger.

Au royaume des morts

Les catacombes sont l’un de ces lieux. Le jour, elles sont offertes aux touristes avec le cœur bien accroché. La nuit, elles sont les théâtres d’excursions à la limite de la légalité. Explorées à la lampe torche, au casque et avec des plans circulant « sous le manteau » depuis des décennies, les catacombes nocturnes restent un endroit passablement dangereux – plusieurs visiteurs en mal de sensations fortes (et de sens de l’orientation) y ont passé un séjour beaucoup, beaucoup plus long que prévu...

Arije aux portes de l’Enfer

Catacombes de Paris © Paris Musées

Pour en sortir indemne, une seule clé : la lumière. Une lumière douce, diffuse, mais surtout durable. On se souvient que Laurent Picciotto en avait déjà fait l’expérience, au cœur de Paris. L’arme du crime : une H4 Metropolis, à revoir en vidéo. Mais il existe un plan B pour se sortir des catacombes. Il y a quelques mois, Bovet dévoilait une Virtuoso VIII dont le cadran entièrement empreint de Super-LumiNova diffusait une douce lumière environnante, parfaitement visible dans la pénombre des catacombes. De quoi rejoindre la surface (à peu près) indemne...pour se diriger place de la Concorde ?

Arije aux portes de l’Enfer

Virtuoso VIII Chapter 2 © Bovet 1822

Des têtes vont tomber !

Aujourd’hui, la Concorde est l’immense place lumineuse que l’on connait, avec son Obélisque, traversée de 1000 touristes et resplendissante des lumières conjuguées du Crillon et de l’Hôtel de la Marine. Mais elle était autrefois appelée Place de la Révolution et fut le théâtre de centaines d’exécutions à la guillotine, coupant la tête de Louis XVI, Marie-Antoinette ou Danton.

Arije aux portes de l’Enfer

Execution de Louis Capet

De quoi voir apparaître, le soir d’Halloween, à l’entrée des Champs-Élysées (lieu exact de l’échafaud) quelques fantômes et squelettes de l’Ancien Régime. Il n’y aura qu’une seule montre pour y passer inaperçu : une montre toute noire pour se fondre dans la nuit. Un squelette, évidemment ! Son nom ? Hublot Big Bang Integral ! Boite noire, mouvement noir, bracelet noir, calibre...squelette : un must pour Halloween.

Arije aux portes de l’Enfer

Big Bang Integral © Hublot

A la rencontre du maître

Fort heureusement, les célébrités de l’époque ne sont pas toutes tombées sous le coup d’une telle lame. Abraham-Louis Breguet a connu une fin plus paisible, à un âge vénérable pour ce début de XIXe siècle : 76 ans. Si son ombre plane encore sur toute l’horlogerie contemporaine, l’histoire de l’homme est moins bien connue et il n’est pas dit que le maître ne revienne pour s’en expliquer. Voilà qui serait aisé en terres parisiennes : Abraham-Louis Breguet est inhumé au cimetière du Père-Lachaise. En une brumeuse nuit d’Halloween, errer parmi ses tombes serait le meilleur moyen de l’y croiser. A coup sûr, l’homme apprécierait que l’on porte l’une de ses créations contemporaines. Nul doute que l’ingénieuse Marine Équation Marchante, combinant son tourbillon, un quantième perpétuel et une équation du temps sauraient le séduire...

Arije aux portes de l’Enfer

Marine Équation Marchante © Breguet

Un bunker caché sous une gare

Mais le temps ne surgit pas toujours du tréfonds des siècles passés. Les récents conflits ont laissé des traces au cœur de Paris, propices à faire remonter ses funestes souvenirs un soir d’Halloween. Il en va ainsi du Bunker secret de la Gare de l’Est. Des millions de visiteurs marchent au-dessus chaque année sans savoir qu’ils piétinent les esprits qui l’ont habité.

Arije aux portes de l’Enfer

Bunker Gare de l'Est © Monsieur Kurtis

On y accède par une trappe fermée à clé, placée sur l’une des voies de la gare. Pour éviter de contrarier les esprits qui pourraient s’en échapper le soir d’Halloween, mieux vaut afficher une montre de guerre – si possible du côté des Alliés ! Voilà qui correspond parfaitement à la nouvelle Omega Speedmaster Chronoscope, hommage à la montres Omega des années 40. La pièce comporte un télémètre – autrefois utilisé notamment pour estimer les intervalles de bombardement – ainsi qu’un pulsomètre, conçu pour mesurer les battements du cœur des malades et blessés du champ de bataille. La pièce idéale pour entrer en toute sécurité dans un bunker de la Seconde Guerre Mondiale un soir d’Halloween...

Arije aux portes de l’Enfer

Speedmaster Chronoscope © Omega

Curiosités connectées

Mais l’horlogerie a grandi et l’on pourra aussi utiliser des moyens plus modernes pour connaître les battements de son cœur le même soir. Pour les amateurs de sensations fortes, le meilleur endroit parisien pour travailler son « cardio » le soir d’Halloween sera probablement la visite du dernier authentique Cabinet des Curiosités de Paris.

Arije aux portes de l’Enfer

Cabinet des Curiosités © Wassila-Djellouli

Situé à proximité du quartier historique de Saint-Germain-des-Prés, il offrira à voir, à la tombée de la nuit, les ultimes silhouettes étranges d’animaux empaillés, d’innombrables planches anatomiques et autres fétiches. Pour mesurer sa résistance au stress, en temps réel, l’arme fatale sera la nouvelle Vitality de Frederique Constant. Pour ne pas réveiller les ombres du Cabinet des Curiosités, son affichage de la fréquence cardiaque ne se fait qu’à la demande, et au sein d’une nouvelle version entièrement noire. De quoi passer (presque) inaperçu...

Arije aux portes de l’Enfer

Smart Watch Vitality © Frédérique Constant

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

La manufacture Bovet s’inscrit dans une tradition d’arts décoratifs appliqués à ses cadrans, boîtes et mouvements finement gravés, ciselés, émaillés, guillochés ou peints à la main, pérennisant...

En savoir plus >

Inspirée par un patrimoine exceptionnel d’archives, conservées en Suisse et à Paris, riche d’une tradition ininterrompue, la Maison Breguet innove sans relâche et se doit d’être toujours en avance...

En savoir plus >

C’est en offrant du luxe abordable que Frédérique Constant a connu le succès, atteignant des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de l’industrie. Les propriétaires se sont donné une...

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

OMEGA, société appartenant au Swatch Group, est à l’origine de révolutions majeures dans la technologie horlogère et le chronométrage de nombreux Jeux olympiques. Ses montres sont portées par des...

En savoir plus >