X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Blancpain

Rechercher dans :
20e Anniversaire
20 ans d'horlogerie - Tout ce qui n’a pas changé : Partie 2

20 ans d'horlogerie Tout ce qui n’a pas changé : Partie 2

Deux décennies qui ont vu naître les millenials, le premier iPhone, Facebook, Instagram, le GPS, et où l’on a pris en photo l’invisible : un trou noir. Deux décennies qui marquent une accélération des ruptures technologiques et de leur impact. L’horlogerie a suivi le mouvement mais a préservé un certain nombre de ses icônes et institutions*

Walter von Känel, ad vitam aeternam

Il est entré chez Longines en 1969. En 2019, il a donc fêté ses 50 ans de maison, dont 31 ans à sa présidence. Walter von Känel est Longines, Longines est Walter von Känel, serait-on tenté de résumer, tant l’homme incarne la marque et inversement. Il détient tous les records de longévité et n’a jamais changé. Walter von Känel n’a toujours pas d’ordinateur. Il connaît presque toutes ses références de tête, leur prix, leurs parts de marché dans ses principaux pays. Sa marque est forte de plus de 1200 collaborateurs. Elle a dépassé le chiffre symbolique de 1,5 milliard de francs de revenus. Un cas d’école.

tout ce qui n’a pas changé : Partie 2

Walter Von Känel, Président d’Honneur © Longines

Omega, l’ascension durable

Seamaster, Speedmaster et Constellation, voilà pour le triptyque sur lequel Omega repose depuis toujours. Rien n’a changé durant les 20 dernières années. Durant ce temps, Omega aura chronométré 10 Jeux Olympiques et bénéficié du phénoménal renouveau de la saga James Bond, dynamitée par un Daniel Craig devenu, cinq fois en 20 ans, son meilleur ambassadeur. En 1969 comme 50 ans plus tard, en 2019, Omega représente aussi, plus qu’aucune autre, la « montre qui est allée sur la Lune ». Une légende qui n’est pas près de s’éteindre.

tout ce qui n’a pas changé : Partie 2

Speedmaster Dark Side of the Moon Apollo 8 © Omega

Panerai, les pieds dans l’eau

Les deux décennies passées sont celles d’Angelo Bonati. Le « papa » du Panerai moderne en prit les rênes de 1997 à 2018. L’homme s’est essentiellement attaché à…ne rien changer.

tout ce qui n’a pas changé : Partie 2

Angelo Bonati CEO Panerai de 2000 à 2018 © Panerai

Contre toute attente, ce fut la formule gagnante : hormis l’apparition de la collection Luminor Due, Angelo Bonati a tout misé sur ses Luminor et Radiomir. Deux modèles, deux designs, pas d’ambassadeur de renom à l’exception de Mike Horn, des montres qui font toutes la même chose (de la plongée) : Panerai file droit, sans compromis. Les « paneristi », collectionneurs de la maison, apprécient et lui sont d’une fidélité à toute épreuve.

tout ce qui n’a pas changé : Partie 2

Luminor Submersible 1950 Automatic Titanio © Panerai

Lange & Söhne : immuable germanique

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur A. Lange & Söhne. La manufacture allemande cultive le goût de la stabilité. Il serait bien délicat, pour le néophyte, de différencier une Lange 1 ou une Saxonia des années 2000 d’un modèle de 2020, année durant laquelle son CEO Wilhelm Schmid fêtera ses 10 ans en poste. En 2015, la maison a inauguré une vaste extension de sa manufacture, deux ans avant le décès du père de sa refondation, Walter Lange. Les collections sont d’une stabilité rare mais ses mouvements sont en perpétuelle évolution (deux nouveaux, en moyenne, chaque année). De l’art de cultiver son progressisme…sans rien en montrer.

tout ce qui n’a pas changé : Partie 2

Lange 1 © A. Lange & Söhne

Chopard, la maison familiale

22 ans de partenariat avec le Festival de Cannes, 32 ans avec la course auto Mille Miglia. L’entreprise de Caroline et Karl-Friedrich Scheufele rassure. La famille dirige Chopard depuis 57 ans. Elle développe ses fondations avec mesure, soin et précision, entre Genève et Fleurier. Côté hommes, les principales collections s’appellent L.U.C. et Classic Racing. Côté dames, c’est la Happy Diamonds, au catalogue depuis 1976. Chopard incarne la manufacture du collectionneur mûr, esthète, qui cultive le goût de la bienfacture autant qu’un certain esprit d’indépendance.

tout ce qui n’a pas changé : Partie 2

Happy Sport Automatic © Chopard

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais, avec une remise de 10% en utilisant le code WT2021.

Commander maintenant

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

En suivant la vision de Ferdinand Adolph Lange, dont la devise etait « construire les meilleures montres du monde », A. Lange & Söhne poursuit sa recherche de précision et explore de...

En savoir plus >

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le...

En savoir plus >

Basée à Saint-Imier depuis 1832, Longines dispose d'une longue tradition horlogère marquée par l'élégance de ses montres. Mettant à profit les compétences acquises au sein même de la compagnie,...

En savoir plus >

OMEGA, société appartenant au Swatch Group, est à l’origine de révolutions majeures dans la technologie horlogère et le chronométrage de nombreux Jeux olympiques. Ses montres sont portées par des...

En savoir plus >

Chaque montre Panerai est aussi unique que l'histoire qu'elle raconte. Panerai produit depuis 1860 des instruments et des montres de grande précision, conçus et développés pour répondre aux...

En savoir plus >