X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Girard-Perregaux - Lorsqu’automobile et horlogerie s’allient

Girard-Perregaux Lorsqu’automobile et horlogerie s’allient

Girard-Perregaux lance sa montre en collaboration avec Aston Martin

Manufacture de Haute Horlogerie, Girard-Perregaux a cette année débuté un partenariat avec un fabricant automobile britannique tout aussi réputé dans son domaine : Aston Martin. Après plus de 60 ans, en mars dernier lors du Grand Prix de Bahreïn, le constructeur a fait son retour en Formule 1, aux côtés de Girard-Perregaux, dont le logo figure sur ses monoplaces. Cette toute première collaboration se matérialise sous la forme du Tourbillon sous Trois Ponts Volants – Edition Aston Martin.

Lorsqu’automobile et horlogerie s’allient

Tourbillon Sous Trois Ponts Volants © Girard-Perregaux

Tourbillon sous Trois Ponts Volants – Edition Aston Martin Faisant honneur à la montre de poche Tourbillon sous Trois Ponts d’or de 1867, cette version contemporaine en collaboration avec Aston Martin sonnait comme une évidence. Tant la manufacture horlogère que le fabricant automobile ont le désir de combiner utilité et esthétique. Pour Aston Martin, ceci se traduit notamment à travers les prises d’air et les ouies latérales sur ses voitures, ces éléments permettant un bon écoulement de l’air tout en apportant une bonne architecture. Du côté de Girard-Perregaux, la construction de la montre se met au service de la transparence.

Lorsqu’automobile et horlogerie s’allient

Tourbillon Sous Trois Ponts Volants © Girard-Perregaux

Paraissant en lévitation au sein du boîtier de 44mm en titane grade 5 (avec traitement DLC noir), le mouvement fait la part belle à la légèreté. Dépourvue de platine (surface sur laquelle s’appuient les éléments mobiles du mouvement), les ponts sont rattachés au boîtier, d’où leur nom de « ponts volants ». Cette technique de squelettage extrême, pourrions-nous dire, tout comme le fond saphir, permet de baigner le mouvement de lumière et offre ainsi une vue grandement dégagée sur ses composants. L’un d’entre eux, le barillet (partie d’où provient l’énergie de la montre), possède la particularité d’être ajouré. Les ouvertures en question permettent d’entrevoir le ressort moteur qui, remonté au maximum, offre une réserve de marche de 60 heures. L’habillage sommaire du mouvement rend visible le nom du constructeur automobile (luminescent blanc de jour et bleuté la nuit), qui se trouve sur le flanc vertical de la petite masse oscillante permettant le remontage automatique de la montre.

Lorsqu’automobile et horlogerie s’allient

Tourbillon Sous Trois Ponts Volants © Girard-Perregaux

La couleur sombre choisie pour les différents traitements des composants confère au garde-temps un aspect sobre, discret et élégant, typique d’Aston Martin. Parce que ce qui différentie le bon du meilleur se trouve dans les détails, le Tourbillon sous Trois Ponts Volants – Edition Aston Martin ne vient pas seulement avec un bracelet en alligator noir mais également avec un bracelet en veau noir avec un insert en Rubber Alloy, autrement dit du caoutchouc injecté d’or gris : une grande première ! Au caractère exclusif comme le fabricant britannique, cette création est limitée à 18 exemplaires pour un prix de CHF 129'100.-

 

Vous aimerez aussi

La marque

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >