X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Sequent

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - L'Art d'écrire le temps

Edito L'Art d'écrire le temps

Un regard sur la complication la plus polyvalente de l'horlogerie...

Jusqu'à récemment, on pensait que le chronographe avait été inventé par Nicolas Rieussec en 1821 pour chronométrer les courses de chevaux. La découverte récente d'un dispositif encore plus ancien a infirmé cette histoire : un instrument de chronométrage Louis Moinet daté de 1816, créé dans le noble but d'améliorer la précision de la navigation maritime. Au-delà des histoires liées à son origine, qu'est-ce qui fait qu'un chronographe est un chronographe ?

La capacité de mesurer des temps courts est ce qui distingue un chronographe d'une montre ordinaire. Elle s'exprime dans les fonctions de démarrage, d'arrêt et de remise à zéro d'un chronographe. Bien sûr, vous pourriez simplement vérifier votre montre au début et à la fin de l'événement que vous voulez chronométrer et faire du calcul mental, mais la fonction chronographe simplifie considérablement ce processus. Les chronographes ont généralement une aiguille centrale pour les secondes écoulées, sur le même axe que les indications standards des heures et des minutes. Sur les chronographes dotés de deux sous-cadrans, l'un sert généralement à mesurer les minutes écoulées et l'autre les secondes courantes (qui sont liées à la fonction principale d'indication du temps de la montre). Si un troisième cadran apparaît, il s’agit de celui des heures écoulées.

Pourquoi avoir cette séparation visuellement incohérente entre les indications du chronographe et celles de l'heure ? Pourquoi ne pas indiquer l'heure (heures, minutes et secondes) par des aiguilles centrales et toutes les indications du chronographe sur des cadrans secondaires ? Parce qu'il est rare que l'on ait besoin d'être extrêmement précis sur les secondes lorsqu'il s'agit de l'heure de la journée - personne n'a jamais dit "Je vous retrouve à 14h30 et 45 secondes". En revanche, l'avantage d'avoir une grande aiguille des secondes pour chronométrer des événements est qu’elle est repérable immédiatement.

Un autre élément caractéristique des chronographes est la présence de boutons-poussoirs de part et d'autre de la couronne. Ils permettent de démarrer, d'arrêter et de remettre à zéro le chronographe. Dans les montres à fond transparent, vous pouvez identifier un mouvement de chronographe par la présence d'une roue à colonnes ou d'une came de commutation, qui sont les deux méthodes de contrôle d'un mécanisme de chronographe.

La plupart des gens sont surpris d'apprendre que le chronographe est l'une des complications les plus difficiles à réaliser. Bien sûr, une fois que la conception du mouvement est en place, sa production est (relativement) facile. Cependant, le processus pour y parvenir est souvent décrit par les horlogers comme étant bien plus complexe que la création d'un mouvement tourbillon, en raison du nombre de réglages fins nécessaires au bon fonctionnement d'un mécanisme de chronographe.

Embrayage horizontal VS vertical

Lorsque vous utilisez votre chronographe, vous mettez essentiellement en marche un autre système de chronométrage dans votre montre, en plus de celui qui fonctionne déjà. Un mécanisme d'embrayage est essentiel à ce processus, un système qui permet au chronographe de s'engager et de se désengager en douceur avec le mouvement sous-jacent sans nuire à la capacité de la montre à garder un temps régulier. La méthode classique utilise un engrenage mobile qui se déplace sur un petit arc et accouple et désaccouple latéralement les engrenages du chronographe avec le train d'engrenages de l'heure. La méthode la plus récente, mise au point par Seiko en 1969, est l'embrayage vertical, qui utilise la friction entre les surfaces plates de deux disques pour entraîner le chronographe. La première méthode, plus traditionnelle et plus longue, est considérée comme plus prestigieuse. La seconde est très pratique (notamment en termes d'entretien), bien adaptée à la production industrielle, et confère un air de modernité.

Roue à colonnes VS came de commutation

Lorsque vous appuyez sur les boutons-poussoirs situés sur le côté de votre chronographe, ils activent la fonction chronographe - mais pas directement ! La force que vous transmettez aux poussoirs passe par un centre de contrôle qui donne une impulsion régulée aux mécanismes concernés, quelle que soit la force que vous avez réellement exercée. Ce centre de contrôle peut prendre la forme d'une roue à colonnes ou de cames empilées. La roue à colonnes est plus traditionnelle, coûte plus cher à produire et procure à l'utilisateur une sensation plus douce et plus constante lorsqu'il actionne les poussoirs. Elle est donc utilisée dans les chronographes haut de gamme - et plus chers. Le système à came est robuste, peu coûteux et facilement adaptable à une production en grande série, mais il se caractérise par une inégalité dans la facilité avec laquelle les poussoirs peuvent être enfoncés pour chaque fonction. Un horloger expérimenté sait comment compenser ce problème, de sorte qu'un chronographe à système à cames ne soit pas nécessairement inférieur à un chronographe à roue à colonnes en termes d'expérience utilisateur. Par défaut, cependant, on peut supposer qu'un chronographe à roue à colonnes offre un meilleur retour tactile lorsque les poussoirs sont actionnés.

En définitive, chaque système de chronographe a ses avantages et ses inconvénients. C'est à l'acheteur de choisir ce qui fonctionne le mieux, en fonction de ses besoins.

Lecture 1 commentaire(s)

13 Octobre 2021
Arthur Porter
Fun Commentary and very instructional. Thank you suzanne.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

La Maison Louis Moinet est née de la passion d’un homme qui se retrouve aujourd’hui dans chacune de ses créations. Elle conduit le concept d’exclusivité à son paroxysme en ne développant que des...

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Seiko devait être pour Kintaro Hattori “toujours un temps en avance”; cette vision n’a jamais cessée d’inspirer l’entreprise. Dès le jour où il réalisa sa première montre de...

En savoir plus >