X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Girard-Perregaux

Rechercher dans :
20e Anniversaire
Nomos Glashütte - Roland Schwertner

Nomos Glashütte Roland Schwertner

Fondateur**

À l'époque où l'Allemagne était encore coupée en deux, les horlogers de l’Ouest avaient toujours les larmes aux yeux en pensant à la petite ville est-allemande de Glashütte. Roland Schwertner connaissait déjà ce foyer de l’horlogerie allemande de précision grâce à ses liens de famille dans l’Erzgebirge. Et c’est ainsi que son esprit d’entreprise l’amena à fonder Nomos Glashütte en 1990, quelques semaines à peine après la chute du mur. Deux idées l’animaient : tout d’abord, fabriquer des montres de la plus grande qualité en alliant artisanat et technique moderne. La deuxième idée était plus personnelle : il voulait fabriquer des montres pour ses amis et pour lui. Ces deux idées furent couronnées de succès. Lauréat de nombreux prix, le plus célèbre modèle de Nomos, la Tangente, est un classique depuis 1992. Par ailleurs, Roland Schwertner avait pour ambition d’accroître en permanence l’intégration de la fabrication. Aujourd’hui, elle atteint 95 %. De surcroît, il a également frappé un grand coup en se dotant en 2014 du système swing Nomos, un assortiment interne qui lui a permis de s’affranchir de l’industrie horlogère suisse. Deux mouvements automatiques extra-plats (baptisés « neomatik » chez Nomos Glashütte) permettent également de nouvelles libertés dans la conception. Car au fond, personne n’a besoin d’une montre mécanique. Même un modèle à 2’000 euros est donc du luxe pur qui doit être transmis par le biais de l’esthétique et des émotions.

Roland Schwertner

Roland Schwertner © Nomos Glashütte

Il y a longtemps que Roland Schwertner place sa création, Nomos Glashütte, sur un pied d’égalité technique avec de nombreuses marques plus onéreuses. Et sur le plan du design aussi, ses modèles sont le fruit d’un long travail. Une nouvelle montre n’est prête que lorsqu’elle est à la fois bonne et belle : ces deux qualités se doivent d’être présentes dans une montre Nomos. C’est ce qui explique l’existence des deux sites de Glashütte et de Berlin, l’un pour l’horlogerie, l’autre pour le design et la marque. On ne saurait être plus pragmatique : la plupart des horlogers refusent de vivre en ville alors que les créatifs dédaignent la province. En revanche, les clients, créatifs ou non, vivent aussi bien dans les villes qu’à la campagne. Leur point commun est de souscrire au constat : une montre Nomos au poignet révèle ce que l’on a, non pas dans le portefeuille, mais dans la tête et dans le coeur.

*Rédigé par Thomas Wanka

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais, avec une remise de 10% en utilisant le code WT2021.

Commander maintenant

Vous aimerez aussi