X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par TAG Heuer

Rechercher dans :
Manufacture Royale - Interview du fondateur, Arnaud Faivre

Manufacture Royale Interview du fondateur, Arnaud Faivre

Baselworld – Fondée en 2010, Manufacture Royale présente sa troisième collection et une édition spéciale créée dans le cadre d’un partenariat avec Wiesmann.



Marie Le Berre: A travers la manufacture que vous avez créée en 2010, vous rendez hommage à Voltaire. Pourquoi ce choix?
Arnaud Faivre:  On connaît l’homme de lettres épris de liberté qui, alors qu’il s’était installé pour une vingtaine d’années à Ferney, accueillait dans son château nombre d’aristocrates, savants et intellectuels afin de partager ses idées et connaissances. On connaît moins l’entrepreneur visionnaire qui engendra la prospérité du village frontalier de Genève. Il avait saisi le potentiel des horlogers-paysans du Jura environnant et il s’entoura des meilleurs pour créer la prestigieuse Manufacture Royale des montres de Ferney. C’est un bel exemple pour notre Manufacture Royale d’aujourd’hui qui entend réunir les collectionneurs, connaisseurs et passionnés d’horlogerie autour de créations qui visent l’excellence en matière de mécanique et l’inédit en matière de créativité. Mon rêve est celui de proposer à mes clients ce qu’ils ont toujours recherché sans jamais le trouver. »

Comment définiriez-vous le style Manufacture Royale ?
Les montres Manufacture Royale se reconnaissent à leur géométrie particulière et à leur esthétique très technique. Elles relèvent d’un seul et même créateur, Charles Grosbéty, qui a carte blanche pour imprimer une identité forte et susciter des coups de foudre. Pour lui, chaque collection emprunte à la précédente et doit porter en elle l’annonce de celle qui va suivre, dans une sorte de transition. La troisième, que nous présentons à Baselworld 2013, ouvre clairement de nouvelles perspectives.

Pouvez-vous nous la décrire ?
Nommée Volteface 180°, c’est une montre réversible qui inaugure, sur l’une de ses faces, le premier cadran Manufacture Royale. Il comporte des ajours en cercles et demi-cercles, dont un plus important au-dessus de notre tourbillon maison à roue d’échappement et ancre en silicium, et il se conjugue à notre première lunette dépourvue de vis. Cependant, la montre aux deux visages reprend le concept esthétique de rond inscrit dans un carré. Le boîtier rond, de 40 millimètres de diamètre, repose sur une plaque carrée à pans coupés et décor perlé. Il se soulève et pivote autour d’un axe auquel il est suspendu, à 12 heures. Un système inédit qui évoque les montres de poche de l’époque voltairienne. La Volteface 180° présente également la particularité d’être façonnée dans de l’argent massif, un matériau répandu au XVIIIème siècle, avec, pour éliminer tout problème d’oxydation, un traitement de surface au palladium. Quant au mouvement, c’est un calibre de manufacture à remontage manuel et tourbillon, doté d’un module spécifique qui affiche les heures et les minutes sur les deux faces, de manière synchrone. »

 

 

 



En marge de la collection courante, vous avez développé une montre qui célèbre le 25ème anniversaire du constructeur automobile allemand Wiesmann. Quelle est son histoire ?
Lorsque j’ai rencontré Friedhelm Wiesmann, un des frères fondateurs de cette maison automobile très exclusive, notre entente a été immédiate. Il a suffi de quelques minutes pour que nous prenions conscience de la proximité de nos démarches et que nous décidions de créer la montre anniversaire. Nous avons réalisé le design et le prototype en un temps record, pour l’ouverture du Salon international de l’Auto de Genève le 5 mars dernier, mais ce n’est qu’une première étape. Nous continuerons à partager notre goût pour l’exceptionnel dans le cadre d’un partenariat à long terme. C’est un projet excitant pour tous les passionnés de mécanique, horlogère ou  automobile.


 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Avec une partie de son histoire au XVIIIème siècle et l’autre au XXIème siècle, la Manufacture Royale s’applique à en conjuguer les meilleurs attributs.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Toutes les montres >