X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Glashütte Original

Rechercher dans :
Lionel Meylan - Yannick et Julien Meylan, au nom du père et de la passion horlogère

Lionel Meylan Yannick et Julien Meylan, au nom du père et de la passion horlogère

Yannick et Julien Meylan ont rejoint leur père, Lionel, en 2004 au sein de l’entreprise éponyme fondée en 1990 à Vevey. A quatre mains, ils co-dirigent les quatre boutiques de la maison familiale, à Vevey et Lausanne. Portrait de deux frères qui ont réglé leur montre sur celle de leur père

Dans la famille Meylan, demandez le père, Lionel : horloger de métier, restaurateur reconnu d’horloges anciennes et pilote d’avion chevronné, il a ouvert sa toute première boutique le 1er août 1990 à Vevey. Pour compléter la famille Meylan, il convient ensuite de s’intéresser aux fils, Yannick et Julien : passionnés d’horlogerie et d’aéronautique, les deux frères ont été élevés au son des montres à sonnerie et au tic tac des horloges anciennes, entre la boutique d’horlogerie-joaillerie de leur père et le tarmac des aérodromes de la région sur lesquels ils passaient des heures en sa compagnie. Autant dire que l’un et l’autre ont été formés à bonne école pour reprendre les commandes de l’entreprise familiale qu’ils co-dirigent désormais à quatre mains avec, pour bagage hérité de leur père, la passion de la belle horlogerie et de la création joaillière.

Yannick et Julien Meylan, au nom du père et de la passion horlogère

Lionel Meylan, Fondateur © Lionel Meylan

La passion en guise d’héritage

Yannick et Julien Meylan ont officiellement rejoint la société de leur père en 2004. Un itinéraire logique pour les deux frères qui, en parallèle de leur scolarité, ont consacré une bonne partie leur temps libre à découvrir les rouages de l’horlogerie en travaillant dans l’entreprise.

Né 1979, Yannick a tout d’abord suivi une formation à l’Ecole des Métiers de Lausanne, de 1994 à 1998, avant de s’envoler à Londres durant une année afin de parfaire son anglais. Après un diplôme de commerce et de gestion obtenu en 2002 à l’Ecole Lémania de Lausanne, il obtient une patente Hôtellerie et restauration auprès de Gastro Vaud en 2003. « Pendant toutes ces années, je passais mes vacances et mes jours de congé à restaurer des mécanismes d’horloges anciennes et à effectuer divers travaux pour la société familiale », se souvient-il. Rien de plus naturel, donc, que de mettre sa passion de l’horlogerie au service de Lionel Meylan SA. A partir de 2004, il intègre la société avec de multiples casquettes : vente, comptabilité, gestion du service après-vente, conseil à la clientèle… Pilote chevronné d’hélicoptère et père attentionné de deux garçons de 16 et 13 ans, il est aussi attaché à la notion de transmission. Ses deux fils rejoindront peut-être un jour la société, comme lui-même l’a fait à l’issue de ses études. « Ils aiment le domaine dans lequel nous évoluons, précise-t-il. Mais ils s’orienteront en premier lieu à explorer d’autres horizons avant de nous rejoindre éventuellement, chargés de nombreuses expériences humaines et professionnelles. »

Yannick et Julien Meylan, au nom du père et de la passion horlogère

Yannick Meylan © Lionel Meylan

L’horlogerie dans le sang

Né en 1983, Julien est lui aussi entré à temps plein dans la maison familiale en 2004, non sans avoir suivi une solide formation au préalable. Alors qu’il n’a que 12 ans, il est initié par Lionel aux secrets de la pendulerie et occupe ses samedis et ses vacances scolaires à réviser des horloges anciennes sous l’œil bienveillant de son père. Son diplôme d’horloger rhabilleur en poche – obtenu en 2003 sur les terres de ses aïeux, à l’Ecole d’horlogerie de la Vallée de Joux, Julien enchaîne avec un diplôme de gestion d’entreprise à l’Ecole Lémania de Lausanne avant d’entrer à temps plein dans la société, aux côtés de son père et de son frère aîné. Un choix guidé par la passion de l’horlogerie pour ce père de deux petites filles (nées en 2014 et 2018) qui partage son temps entre les quatre boutiques de Lausanne et Vevey, la vie familiale et son amour de l’aviation. Tout comme Lionel et Yannick, Julien est un pilote aguerri doublé d’un parachutiste d’excellence. 

Depuis quelques années, Yannick et Julien Meylan ont repris les rênes de l’entreprise familiale en tant que co-directeurs. Dans le sillage de Lionel, ils conjuguent leurs forces et leurs compétences respectives pour élargir les horizons de la société. Sous leur impulsion, Lionel Meylan SA qui possédait déjà deux boutiques à Vevey a ainsi repris les rênes de la boutique Lausanne de Breitling ainsi que, en 2021, la plus ancienne horlogerie-joaillerie de Lausanne rebaptisée Guillard by Meylan, en attendant des travaux de restauration de la boutique dans les mois qui viennent. 

Yannick et Julien Meylan, au nom du père et de la passion horlogère

Julien Meylan © Lionel Meylan