X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Cyrus

Rechercher dans :
Exposition - Chefs-d'oeuvre russes à l'ONU

Exposition Chefs-d'oeuvre russes à l'ONU

Viatcheslav Kantor, milliardaire russe, expose sa collection unique de peintres russes au langage universel avant de l'abriter dans un musée en construction à Cologny.

Tribune des Arts - Juillet 2009
Michel BonelExposition_326090_0

D'origine russe, domicilié à Genève, Viatscheslav Moshe Kantor, 56 ans en septembre, a bâti sa fortune dans l'agro-alimentaire. Cet homme de goût, passionné par les chevaux, sensible, a fondé en 2000 à Moscou, le Musée d'Art d'Avant-Garde (MAGMA) qui compte aujourd'hui plus de 300 oeuvres signées des plus grands noms de peintres originaires de Russie.

Des artistes qui ont contribué à donner ses lettres de noblesse à l'art du XX e siècle, ce que l'on ignore généralement sous nos latitudes. Pour la première fois, une partie, soit une quarantaine d'oeuvres, est exposée – publiquement! au Palais des Nations à Genève. Au fil des accrochages mis en scène par Yuri Avvakumov, célèbre architecte russe, les découvertes sont nombreuses.

Ainsi: Chaim Soutine (18934-1943), ce peintre d'origine lituanienne à la palette raffinée et virulente. Trois de ses tableaux sont exposés: La robe verte, de 1921-1922, Le pâtissier de Cagnes, de 1922-1933 et Paysage de Cagnes-sur-mer, de 1924-1925. La collection comprend le plus grand nombre de toiles en mains privées de cet artiste.


De Bakst à Kabakov

Léon Bakst (1866-1924) a vécu sous l'influence de l'art populaire russe. Ce coloriste hardi a beaucoup travaillé pour les Ballets Russes. Il est représenté, entre autres, par deux Narcisse, de 1911 et 1912 respectivement. Il faut citer aussi Sonia Delaunay (1885-1979), une artiste qui a mené des recherches sur la couleur et les rythmes dans le domaine des arts graphiques, des tissus et de la mode.

Ce que laisse bien voir son Marché de Mihno, de 1915, et Rythme de couleurs, de 1954. De Mark Rothko (1903-1970), peintre américain d'origine russe, le spécialiste des abstractions chromatiques, le Portrait de Joe Liss, de 1939, frappe par la force qui s'en dégage. Dans l'exposition, un seul peintre n'est pas d'origine russe, mais italienne. Il s'agit de Modigliani (1884-1920), avec son Portrait d'une fille en habit noir, de 1918. Une gouache des années 1937-1938 de Chagall (1887-1985), dont le folklore juif a été une source constante d'inspiration pour lui, Le clown musicien, une des trois oeuvres du maître dans la collection, entre en dialogue avec le Carré Noir, de Kasimir Malevitch (1878-1935), peintre cubo-futuriste et suprématiste.

Plus près de nous, il faut citer les oeuvres d'Erik Boulatov, né en 1933, aux tendances hyperréalistes, comme Horizon, une huile de 1971-1972, et Live, I see, une huile de 1999. Boulatov sera exposé cet automne au MAMCO. Retenons encore d'Ilya Kabakov, né en 1933 et actif aux Etats-Unis, peintre et créateur d'installations, Le scarabée, de 1982, peint émaillé sur un panneau de bois. A signaler enfin, quelques sculptures, dont un bronze d'Ossip Zadkine (1890-1967), Le joueur d'accordéon, de 1960-1962.


 

Cours d'humanité et de tolérance


“La collection de MAGMA n'est pas seulement une source de fierté pour nous, affirme Viatcheslav Moshe Kantor, président du musée et du Congrès Juif Européen regroupant plus de 2,5 millions de membres de 42 pays. C'est aussi une école et elle n'enseigne pas que l'histoire de l'art. En observant les oeuvres et en relisant les classiques de la littérature juive, je ne cesse d'être étonné par un paradoxe qui veut que les Juifs qui ont survécu à toutes sortes de drames atroces au cours de leur histoire, ont en fait surtout souffert de l'amour non-partagé. Tout ce qui fait la fierté de notre collection a été créé non dans l'orgueil blessé et la protestation sociale, mais dans l'amour qui est, selon moi, le plus grand talent humain.” Un musée qui est donc une école d'humanité et de tolérance…



Ma pat rie dans mon âme:

L'art sans frontières
genève
Jusqu'au 17 juillet 2009.
Palais des Nations.
Tous les jours de 10 h à 17 h 30.
Réservation obligatoire au tél. +41 22 917 22 94.
www.unog.ch
 

Exposition_326090_1