X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par A. Lange & Söhne

Rechercher dans :
FHH - Prise de conscience

FHH Prise de conscience

Notre correspondante et ambassadrice de la FHH revient sur le Forum du 9 novembre dernier.

Vous n’êtes pas sans savoir que la Fondation de la Haute Horlogerie organise le très réputé SIHH (Salon de la Haute Horlogerie de Genève) et est également très active dans la promotion de la haute horlogerie dans le monde à travers des expositions horlogères internationales. Mais savez-vous qu'elle organise également le Forum FHH depuis près de dix ans ?

Le Forum FHH ne se limite pas à l'horlogerie. Il intègre également de vastes sujets d'intérêt social. L'année dernière, le thème était "Age of Transitions", celui cette année "Age of Meaning" (en anglais dans le programme du Forum). J'ai eu la chance d'assister à tous les forums des neuf dernières années. Il est réconfortant de voir la FHH apporter sa contribution au monde entier en donnant à ses quelque 300 participants une occasion unique de réfléchir aux questions les plus importantes de la vie. Ces participants, à leur tour, deviennent les ambassadeurs des messages qu'ils reçoivent pour les transmettre aux personnes avec lesquelles ils interagissent, déclenchant ainsi une réaction en chaîne.

Vous vous demandez peut-être pourquoi une fondation horlogère se lance dans une telle aventure ? La raison est qu'elle s'efforce de protéger l'artisanat sous toutes ses formes. Toute la haute horlogerie se concentre sur des détails et le forum incarne ce paradigme. L'artisanat et l'art doivent être préservés pour les prochaines générations et cela n'a jamais été aussi important qu’à l'ère numérique d'aujourd’hui.

Prise de conscience

Fabienne Lupo, Présidente de la FHH © G. Maillot, point-of-view.ch

Le Forum invite chaque année un certain nombre de personnes d’influence à venir partager leurs réflexions et leurs préoccupations sur des thématiques liées à notre planète. Cette année, par exemple, étaient présents le professeur Arturo Bris, le philosophe André Compte-Sponville et le dessinateur de presse Patrick Chapatte, qui a apporté une touche d'humour à ce Forum intense.

Tim Leberecht, auteur de « The Business Romantic » et l'un des penseurs les plus originaux dans le monde des affaires, a conseillé aux dirigeants d'être eux-mêmes dans l'entreprise qu'ils construisent. Retirez votre masque et soyez authentiques, a-t-il exhorté.

Mme Karin Jestin, conseillère en philanthropie, qui épaule les donateurs fortunés dans leurs projets philanthropiques, a expliqué que l'acte du don est la source du plus grand des bonheurs. Elle a souligné la nécessité de continuer à donner au monde, car nous recevons beaucoup de lui.

Franco Cologni, Président du Conseil Culturel de la FHH, n'a pas pu participer au Forum cette année, mais il a envoyé un puissant message vidéo dans lequel il explique que le « Age of Meaning » est celui du bon sens. Nous devrions parfois mettre sur pause nos vies numériques trépidantes pour réfléchir et comprendre que nos valeurs fondamentales de donner, d'être authentiques et tout simplement humains sont cruciales.

Le message général était clair: tout excès d’une seule personne nuit à l'humanité entière, qu’il s’agisse de nourriture, de travail, d’argent, de voyages, de gadgets ou de toutes autres choses. Nous ne pouvons pas laisser le digital prendre le dessus sur nos vies. Parfois, je m'interroge sur ces merveilles du monde que sont la Tour Eiffel, le Taj Mahal ou le Vatican qui ont été construites sans l’aide de la technologie de l'information. Cette génération d’alors n'était-elle pas supérieure à la nôtre? Aujourd'hui, nous ne faisons plus rien sans ordinateurs, et, reconnaissons-le, personne ne va plus construire de tels monuments prochainement.

En conclusion, je trouve remarquable que l'industrie horlogère prenne de si nobles mesures et je salue cette initiative.

Prise de conscience

Les intervenants du Forum 2017 © G. Maillot, point-of-view.ch