×

Cette recherche est sponsorisée par Fabergé

Rechercher dans :

TAG Heuer

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant l’essor de disciplines exigeant une chronométrie toujours plus précise, TAG Heuer a développé des capacités uniques soutenues par une vision à long terme de ce qu’est et sera l’horlogerie de demain.

A propos

Fondée à Saint-Imier en 1860 par Édouard Heuer, TAG Heuer a marqué l’histoire de la haute horlogerie, de la précision extrême, de l’innovation et du design. Son esprit de pionnier se transmet depuis 4 générations pour affirmer haut et fort la devise de la marque « Swiss Avant-Garde Since 1860 ».

La légende TAG Heuer se concrétise d’abord avec de nombreuses inventions telles que le pignon oscillant en 1887, toujours utilisé dans les chronographes manufacture, le Mikrograph en 1916, pour mesurer au 1/100ème de seconde, le calibre 11 en 1969, premier chronographe automatique à microrotor. Ou plus récemment avec la Monaco V4, premier mouvement entrainé par des courroies, et le Mikrogirder, chronographe mesurant le 5/10’000ème de seconde récompensé en 2012 par l’Aiguille d’Or du Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

Cette quête de la précision a ancré TAG Heuer dans l’univers de la chronométrie et tout particulièrement celui de l’automobile. Depuis le premier « dashboard » en 1911 en passant par l’Autavia, TAG Heuer s’impose dans l’univers de la F1 en associant son nom à de grands champions : Niki Lauda, Clay Regazzoni, Fangio, Gilles Villeneuve, Ayrton Senna, etc … Chronométreur officiel de la Scuderia Ferrari de 1971 à 1979, la marque s’affiche aujourd’hui sur les voitures Red Bull, lors du Grand Prix de Monaco ou encore comme chronométreur du Championnat de voitures électriques FIA Formula E.

Ce lien au monde du sport automobile est incarné à jamais par Steve McQueen et sa Heuer Monaco dans le film « Le Mans », ce qui propulsera ce premier chronographe de forme carrée au rang d’icône de la marque.

En 1985, Heuer devient TAG Heuer en intégrant le groupe «TAG » (Technique d’Avant-Garde ), avant de devenir en 1999 l’un des fleurons du Groupe LVMH, numéro un mondial du luxe.

Toujours à l’Avant-Garde depuis 1860, TAG Heuer poursuit aujourd’hui sa quête de précision et continue à séduire les talents les plus en vue avec ses engagements sportifs dans l’automobile, le football, le surf, le marathon ou le tennis. Mais aussi dans le monde des arts et de la musique et, plus récemment, au poignet des meilleurs DJs. Son slogan « Don’t crack under pressure » rassemble cette communauté en quête de performance.

Parallèlement à ces nombreux partenariats, TAG Heuer reste fidèle à son esprit d’innovation, d’excellence et de performance en repoussant toujours plus loin les limites et marier savoir-faire horloger et technologies de rupture. C’est ainsi que la marque a lancé sa première montre connectée en 2015, fruit d’un partenariat avec Intel et Google.

Aujourd’hui, TAG Heuer se concentre sur des collections qui ont toutes en commun une inspiration sportive et une fusion entre technologie et design. La Maison attache un soin particulier à offrir une grande richesse de gamme, allant des modèles les plus accessibles (TAG Heuer Formula 1, Aquaracer) aux plus élégants et sophistiqués (TAG Heuer Carrera, Monaco ou Link), en passant par la plus « smart » (connected). Chacune de ces créations est déclinée au masculin ou féminin, en montre simple ou chronographe.

1860
Création de la Maison Heuer.
1916
Invention du Mikrograph, 1er chronomètre précis au 1/100ème de seconde.
1969
Lancement de la Heuer Monaco, 1er chronographe automatique, carré, bleu et étanche, rendu célèbre au poignet de Steeve McQueen dans le film Le Mans.
1999
TAG Heuer intègre le groupe de luxe LVMH.
2015
Lancement de la TAG Heuer Connected, en collaboration avec Google et Intel.
Philosophie
Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant l’essor de disciplines exigeant une chronométrie toujours plus précise, TAG Heuer a développé des capacités uniques soutenues par une vision à long terme de ce qu’est et sera l’horlogerie de demain. 

 

TAG Heuer se construit autour de la précision et la longévité des modèles aux matériaux ultra-performants dotés de mouvements mécaniques d’avant-garde. 

 

Les collections

Aquaracer

D’inspiration nautique, l’Aquaracer est une montre de plongée simple et lisible qui privilégie la performance discrète d’une montre capable de résister aux grands fonds.

Connected

Fusion entre la tradition horlogère et la technologie d’avant-garde, la montre connectée de TAG Heuer fait entrer l’horlogerie suisse dans l’ère des « smart watches » grâce à plus de 4'000 applications disponibles.

Link

Chronographe contemporain, Link est connu pour son bracelet en double S qui apporte souplesse et confort à l’usage quotidien. La Link est également déclinée dans une version Dames finement sertie.

Monaco

Intemporelle, sans concession, la Monaco est devenue l’incarnation du chronographe en boîtier carré de couleur bleue.

TAG Heuer Carrera

Lancée en 1964 pour rendre hommage à la légendaire course automobile Carrera Panamericana, la TAG HEUER Carrera est la montre de sport contemporaine, un chronographe devenu une icône.

TAG Heuer Formula 1

Inspirée par les codes de la formule 1, à l’aide de matériaux de pointe et d’une robustesse à toute épreuve. La version dame réussit quant à elle le pari de marier la céramique avec le diamant au sein d’une pièce à l’esthétique affirmée.

Les montres

Des chronographes de légende

Forte de son passé dans le chronométrage sportif, TAG Heuer a signé deux premières légendaires avec les chronographes TAG heuer Carrera et TAG Heuer Monaco.

TAG Heuer Carrera, premier chronographe de course

Créée par Jack Heuer, descendant d’Edouard Heuer, le fondateur de la marque suisse qui s’appelait encore Heuer — elle a pris le nom de TAG Heuer en 1985 —, la Carrera a été présentée en 1963. Elle faisait référence à la fameuse Carrera Panamerica, une course automobile à hauts risques qui n’avait connu que cinq éditions au début des années 1950. Habitué des circuits, Jack Heuer a donné naissance au premier chronographe de poignet expressément conçu pour les pilotes professionnels. Outre un mouvement de haute précision, il leur fallait un cadran da grande taille parfaitement lisible et un boîtier robuste, étanche et résistant aux chocs. Avec un cadran en noir et blanc à l’image des compteurs de bord des voitures et un bracelet perforé à l’image des gants de pilotes, Jack Heuer a séduit tous les amateurs de sport et sa montre a connu un succès retentissant. Depuis, la Carrera n’a jamais quitté le catalogue de la marque.

La montre Carrera d’aujourd’hui

Aujourd’hui, la collection inspirée de la course automobile comprend des chronographes de haute précision dotés de mouvements développés à l’interne, essentiellement du calibre automatique signature de la manufacture lancé en 2015, le calibre Heuer 01 — Heuer en hommage au fondateur Edouard Heuer, 01 parce qu’il représente la colonne vertébrale des chronographes d’aujourd’hui. Fruit de cinq ans de recherches pour conjuguer haute qualité et maîtrise des coûts de fabrication, il anime les seuls modèles 100% manufacture disponibles à moins de 5'000 CHF. La collection Carrera Heuer 01 se décline dans des boîtiers de 43 ou 45 mm de diamètre étanches à 100 mètres. Les adeptes de montres connectées peuvent afficher un cadran Carrera sur la TAG Heuer Connected Modular 45.

TAG Heuer Monaco, premier chronographe carré étanche

Présentée en 1969, la Monaco était équipée du premier mouvement chronographe automatique, le calibre 11 ou Chronomatic développé en partenariat avec d’autres marques. Ce n’était donc pas une exclusivité Heuer et, dans la maison, il n’a pas été réservé à la Monaco. Cependant, c’était le premier modèle étanche bien que carré, une réelle performance à l’époque. Adopté par Steeve McQueen dans le film Le Mans sorti en 1971, il a acquis une notoriété exceptionnelle. D’une élégance exemplaire avec un charme rétro, la Monaco automatique d’aujourd’hui est étanche à 100 mètres. On retrouve le cadran bleu qui la rend si reconnaissable dans une version Héritage, dotée du calibre 11 original, et dans une version Iconic, doté du calibre 12 qui a succédé au premier. Toutes deux sont proposées à moins de 5'000 CHF.

Partenaire de la Formule 1

Nombreux ont été les pilotes de Formule 1 ambassadeurs de TAG Heuer, notamment Niki Lauda, Jody Scheckter, Alain Prost, Ayrton Senna, Mika Häkkinen, David Coulthard, Kimi Räikkönen, Fernando Alonso et Lewis Hamilton. En 1985, TAG Heuer a signé avec l’équipe McLaren le partenariat qui allait être le plus long de l’histoire dans l’horlogerie (30 ans). Elle a ainsi cumulé le plus grand nombre de victoires au Grand Prix de Monaco (15) dont elle est devenue partenaire officiel en 2011. En 2017, à l’occasion du 75e anniversaire de la compétition et du 30e de la première victoire d’Ayrton Senna, la marque a dévoilé la collection « Editions spéciales Senna » composée d’une Carrera Heuer 01 et de deux Formula 1 — collection créée en 1986 —, toutes présentées sur le bracelet à maillons « S » que le pilote avait adopté. En 2015, le CEO Jean-Claude Biver,a lancé la marque dans une nouvelle aventure, avec les pilotes de l’équipe Red Bull Racing.