×

Cette recherche est sponsorisée par Chanel

Rechercher dans :

Raymond Weil

Lors de la création de la Marque en 1976, Raymond Weil souhaitait démocratiser la haute horlogerie suisse. Cette approche visionnaire, toujours chère aux trois générations, a permis à la Marque de se développer à l’échelle internationale en quelques décennies à peine.

A propos

L'histoire de RAYMOND WEIL est en premier lieu celle d'une famille : celle de son fondateur éponyme, qui a osé revendiquer son indépendance et concrétiser sa propre vision de l'horlogerie suisse : de haute qualité, innovante, élégante et accessible. Par la suite, son beau-fils Olivier Bernheim, puis ses deux petits-fils Elie et Pierre Bernheim l'ont rejoint à la tête de l'entreprise, conjuguant leur expérience - totalisant plus de 100 ans - et leurs talents. Sous l'impulsion de chaque membre, la Marque suisse a su évoluer avec son temps tout en perpétuant un héritage exceptionnel et en préservant son indépendance et son esprit de famille. 

Si le savoir-faire et la passion de l'horlogerie se sont transmis de génération en génération au sein de la famille RAYMOND WEIL, l'amour pour la musique aussi ! C'est dans cet univers artistique fait d'histoires passionnées et de mélodies exceptionnelles que chaque membre du clan aime à puiser son inspiration pour la création de pièces horlogères. En témoigne le nom des collections de la Marque tirés de célèbres opéras tels que nabucco et parsifal, ou à connotation musicale comme maestro ou jasmine

Emotions, précision, performance : ce sont ces valeurs communes à la musique et à l'horlogerie que RAYMOND WEIL souhaite partager avec sa clientèle.

1976
Fondation de la Marque par Raymond Weil qui concrétisa sa propre vision de l'horlogerie suisse de luxe en la rendant plus créative et accessible.
1982
Olivier Bernheim, gendre de Raymond Weil, rejoint l'Entreprise dont il sera nommé Président & Directeur Général en 1996.
1999
Création du département de Recherche & Développement, permettant à l'Entreprise de maîtriser tout le processus de conception d'une montre, du dessin au contrôle qualité.
2006
Elie et Pierre Bernheim, petits-fils du fondateur, rejoignent l'Entreprise. La 3ème génération assure ainsi la continuité familiale, gage de stabilité et de pérennité, tout en apportant à la Marque son regard neuf sur le luxe.
Philosophie

Lors de la création de la Marque en 1976, Raymond Weil souhaitait démocratiser la haute horlogerie suisse. Cette approche visionnaire, toujours chère aux trois générations, a permis à la Marque de se développer à l'échelle internationale en quelques décennies à peine.

Malgré cette expansion rapide au niveau mondial, la Maison horlogère genevoise a su conserver sa dimension humaine et son indépendance. Elle entretient ainsi avec ses partenaires de longue date un rapport de confiance et de profond respect. La Marque se montre également proche de ses clients et demeure très à l'écoute de leurs attentes. Pour y répondre, RAYMOND WEIL a renforcé ces dernières années ses collections d'entrée de gamme et a développé de nouvelles pièces mécaniques plus sophistiquées qui font le bonheur d'un public toujours plus large d'amateurs d'horlogerie.

Les collections

Freelancer

Le nom freelancer rappelle que la Marque suisse est l'une des dernières entreprises horlogères indépendantes. C'est aussi une référence à la liberté créatrice de l'artiste horloger devant son établi.  Ainsi, la collection n'a jamais cessé d'évoluer depuis sa création en 2007, tout en gardant sa personnalité urbaine, décontractée et élégante.

Jasmine

Tout en courbes et en délicatesse, la collection jasmine créée en 2011 incarne l'élégance et la féminité pure. Son nom est tiré de l'Opéra Turandot de Puccini, dans lequel la splendeur de la princesse est associée au jasmin. Subtile hommage à cette beauté, le dessin de la fleur se laisse deviner au cœur du cadran, façon guilloché. Un véritable bijou horloger.

Maestro

Lancée en 2010, maestro est une collection au design classique et très élégant, entièrement mécanique et proposant quelques modèles à complications, dans la grande tradition horlogère suisse. Son nom est un hommage aux artistes qui savent synchroniser avec maestria les rythmes de la tradition et de l'innovation.

Nabucco

Inspirée par l'œuvre mythique de Giuseppe Verdi, la collection nabucco exalte puissance et noblesse. Dédiée aux gentlemen à forte personnalité, la collection entièrement automatique lancée en 2007 se distingue par son architecture imposante et très masculine, ainsi que ses matériaux high-tech combinant force et audace.

Noemia

Etymologiquement, noemia signifie «charme» ou «grâce». Le choix de ce nom fait également référence au prénom de la petite-fille de Raymond Weil. C'est une collection à son image : féminine, douce, légère, gracieuse, surprenante et élégante, comme en témoignent les courbes délicates de son boîtier en acier poli et la finesse raffinée de son cadran.

Parsifal

Hommage à l'Opéra de Richard Wagner, la collection parsifal célèbre les valeurs du héros Perceval. Lancée il y a plus de 20 ans, cette collection historique reste fidèle aux lignes esthétiques des premiers modèles, avec une lunette à godrons, un bracelet finement travaillé, ainsi que l'utilisation de matériaux nobles, tout en s'harmonisant avec l'air du temps.

Tango

Destinée à la fois aux femmes et aux hommes, la collection tango combine pureté esthétique et fonctionnalité.  A l'image d'un couple de danseurs argentins, les modèles de cette ligne expriment harmonie et précision, force et sensualité.

Tradition

Au gré de ses variations féminines et masculines, la collection tradition reste fidèle à un esprit classique et intemporel qui perdure au fil des générations. La précision suisse à un prix inégalé.

Les montres

Une montre suisse de belle facture, au juste prix ?

Toutes les marques y aspirent, c’est là une noble entreprise que de vouloir séduire hommes et femmes avec la douce musique d’un art horloger parfaitement maîtrisé. Chez Raymond Weil, cette volonté de faire de ses montres un luxe abordable est un credo, une raison d’être. Elle est d’autant plus louable que la maison offre l’appellation garantie “Genève”, où ses garde-temps sont assemblés.

Une si vaste entreprise horlogère

Pourtant, Raymond Weil parvient à ce résultat avec exactement les mêmes ingrédients que d’autres modèles, d’autres marques : un bracelet, un boîtier, une certaine variété de bracelets en cuir ou en acier et, pour ce dernier, des traitements qui lui confèrent un noir intense. Si le prix affiché pour ces montres est si juste en fin de parcours, c’est que l’entreprise familiale dirigée par les Bernheim en fait un impératif à respecter dès les premiers dessins jetés pour chaque modèle.

Nabucco, la technique contemporaine au juste prix

Ainsi est née la collection Nabucco. D’inspiration contemporaine, elle témoigne d’une horlogerie qui se joue habilement de ses codes établis. Déclinée plutôt pour hommes, elle séduit également certaines femmes en quête d’une vision nouvelle de l’horlogerie, plus affirmée, plus technique. On y trouve notamment certains chronographes habillés de titane, des modèles squelette faisant la part belle au noir et offrant une vue détaillée de leur mouvement, des variations de bracelets cuir ou acier. Au total, les six principaux modèles de la collection Nabucco se destinent aux clients à la vie moderne et urbaine.

Freelancer, le rythme dans le mouvement

La collection Freelancer lui emprunte cette notion de mouvement pour la porter sur le terrain de la musique. C’est là un territoire que Raymond Weil exploite depuis de nombreuses années, avec notamment des montres conçues en partenariat avec Gibson, entreprise culte de la guitare électrique. Outre la présence sur ces modèles d’un chronographe et d’une date, on note le bracelet en cuir perforé, clin d’œil d’une horlogerie de Genève à une marque incontournable de la musique américaine. Ce modèle en acier avec boîtier noir est aujourd’hui au poignet de nombreux amateurs de tradition rock, propulsé loin des frontières suisses grâce à un prix toujours très étudié et de multiples détails de design apposés sur son cadran, notamment un rappel des sillons de vinyls, balayés par les aiguilles au rythme d’un chrono endiablé. Un luxe qui fera date pour tous les amateurs de blousons en cuir noir !