×

Cette recherche est sponsorisée par Fabergé

Rechercher dans :

Corum

Corum érige l’audace esthétique à la hauteur de la perfection technique. Par un ensemble de collections puisant dans les fondamentaux de l’horlogerie traditionnelle, la manufacture poursuit sa route indépendamment des tendances.

A propos

René Bannwart voit le jour en 1915 à Zurich. Fort d'une expérience horlogère acquise auprès des plus prestigieuses maisons, il crée Corum en 1955 avec son oncle Gaston Ries. Jeune manufacture, elle se veut créative et à l'avant-garde de l'horlogerie avec une attention égale portée au design et au mouvement.

Il ne faut pas longtemps à la Maison pour présenter son premier modèle. Dès 1956, il apparaît que les concepteurs de Corum laissent la créativité guider la technique et non l'inverse. Elle marque notamment les esprits avec la « Coin Watch », dont le cadran était une pièce de monnaie américaine, avec la montre à plumes de paons (1970) ou encore avec le modèle Rolls-Royce qui souligne une nouvelle fois l'avant-gardisme de la marque puisqu'elle signe le premier partenariat de ce genre avec une marque automobile de prestige (en 1976).

En 1960, la maison présente ce qui ce sera une de ses pièces iconiques : l'Admiral's Cup. Sa première interprétation est dotée d'un boîtier carré et gravée d'un voilier et du nom de la fameuse régate sur le fond. La collection sera amenée à évoluer dans les années 80 pour connaître sa forme actuelle, un boitier dodécagonal et arborant les fanions nautiques sur le réhaut en guise d'indexes.

En 1980 la manufacture donne naissance à un deuxième garde-temps emblématique la « Golden Bridge » et son fameux mouvement baguette en ligne.

En 2000, l'entrepreneur Severin Wunderman rejoint Corum en tant que nouveau propriétaire et président. Il demande alors à Antonio Calce de le rejoindre en 2005 avant que ce dernier n'accède lui-même au poste de CEO, deux ans plus tard.

En 2010, René Bannwart, fondateur historique, s'éteint à 95 ans passés.

En 2013 Le groupe Citychamp Watches and Jewellery acquiert la marque Corum et poursuit le développement des modèles iconiques de la marque. La collection est basée sur trois piliers: la ligne sport-chic Admiral's Cup, qui forge sa légende depuis plus de 50 ans avec son boîtier dodécagonal et ses fanions nautiques, la collection Golden Bridge, qui continue de marquer l'industrie horlogère avec son mouvement baguette en ligne avec ponts et platine en or 18kt et finalement la ligne Artisans qui reflète la riche histoire et la créativité de la marque avec des pièces arborant des cadrans plume ou entre autres la fameuse Coin watch.

1955
Création de Corum à la Chaux-de-Fonds.
1960
La première interprétation du modèle Admiral's Cup voit le jour. Elle incarne aujourd'hui la collection sportive de la marque.
1980
La montre Golden Bridge, dotée d'un mouvement baguette délicatement gravé à la main et révélé en transparence dans un boîtier en glace saphir, incarne le sommet de la maîtrise technique et horlogère.
2011
Le mouvement baguette de la Golden Bridge est présenté en version automatique.
2013
Acquisition des Montres Corum par Citychamp Watches and Jewellery.
Philosophie

Corum érige l'audace esthétique à la hauteur de la perfection technique. Par un ensemble de collections puisant dans les fondamentaux de l'horlogerie traditionnelle, la manufacture poursuit sa route indépendamment des tendances.

Manufacture toujours jeune, Corum s'autorise une créativité sans limite pour l'amateur en quête d'une horlogerie qui sort des sentiers battus.

Les collections

Admiral's Cup

À sa création en 1960, l'Admiral's Cup est l'une des premières montres sportives de forme, parfaitement étanche. Un quart de siècle plus tard, son design est réinterprété avec un boîtier dodécagonal et, en guise d'index, douze flammes nautiques issues du code international des signaux maritimes.

Corum Bridges

Présentés en 1980 par Corum, le modèle Golden Bridge et son mouvement baguette construit tout en linéarité, ont marqué l'histoire de l'horlogerie. En 2009, le mouvement Golden Bridge baguette inspirait la création de la contemporaine et racée Ti-Bridge, qui fait également l'objet d'une ligne complète de modèles.

Heritage

Avec audace, jeunesse et spontanéité, la collection Heritage rend hommage à ses modèles historiques en proposant des rééditions inspirées des pièces originales.

Les montres

Les Montres Corum – des années de créativité

Pour la Maison Corum, la créativité est au coeur de l'horlogerie. A La Chaux de Fonds, en Suisse, la marque a marqué plusieurs fois les esprits, entre autres grâce à Vincent Calabrese et son mouvement squelette baguette, destiné à la montre Golden Bridge.

Gaston Ries ouvre à la Chaux-de-Fonds son atelier dans les années 20. Trente ans plus tard, en 1955, son neveu le rejoint en 1955. Celui-ci crée alors la marque telle que connue aujourd’hui, à partir du nom latin quorum. La maison est ainsi fondée en à la Chaux, en Suisse - à prononcer la « tchaux » - comme le diraient les locaux ! -, petit nom de La Chaux-de-Fonds, célèbre cité helvète dédiée à l’art de la mesure du temps.

La maison se démarque par ses modèles originaux et créatifs. Trois ans plus tard, le modèle Chapeau Chinois voit le jour – un grand succès. A mille lieues de l’acier, la marque présente aussi la « Coin Watch » ou montre Monnaie. Celle-ci affiche l’heure sur une pièce d’or, de vingt dollars. A sa façon, ce modèle est conçu comme un hommage à l’« American spirit » and « legend », un hommage aux Etats-Unis d’Amérique. Modèles Buckingham, Rolls Royce ou encore Météorite poursuivent cette recherche créative. Parmi les premières à mettre à l’honneur des artisanats originaux, la manufacture est à l’origine de nombreux cadrans fabuleux. Par exemple, des plumes d’oiseau embellissent le visage des modèles. En 1966, un autre modèle iconique de la marque voit le jour, la Romulus. Dès les années 2000, elle sera régulièrement réinterprétée et mise au goût du jour.

Rachetée en 2000 par Séverin Wunderman, la marque connaît encore de fort belles années de créativité avec ce nouveau propriétaire - notamment des créations de marqueterie de pierre, de la collection « Artisans ». Le prix de cette Classical Vanitas correspond à la qualité d’exécution, un artisanat venu d’Afrique du Nord.

En 2004, c’est le fils de Séverin Wunderman , Michael, qui reprend la présidence. En 2013, l’entreprise est vendue avant de la vendre au Chinois Hon Kwok Lung, à la tête du groupe China Haidan, aujourd’hui Citychamp Watch & Jewellery Ltd, basé à Hong Kong. La mise en relation se fait bien évidemment de façon confidentielle, tout comme le montant de l’opération, qui se chiffre probablement en millions de chf. Antonio Calce prend la tête des opérations, et ce pour plusieurs années. Sous son impulsion, Corum connait un fantastique développement produit et d'image. Il fait revivre les légendes, montres de régate, squeeltte baguette, en hommage à leurs origines et aussi adaptées au goût, aux tailles, à l'esprit du jour.

En 2011, une interprétation contemporaine du modèle emblématique à mouvmeent baguette voit le jour, la Ti-Bridge. Trois ans plus tard, en 2014, la marque ouvre une boutique à Paris, rue Pierre Charron. La même année, China haidian holdings limited nomme Davide Traxler à la tête de la marque, succédant ainsi à Antonio Calce. Depuis, c'est Jéröme Biard qui a pris la tête de cette entité. Par ailleurs, le groupe a également acquis – à travers la marque Eterna – une manufacture de calibres. Le groupe les utilise à l’interne, mais les vend également, à des prix considérés comme très concurrentiels dans l’industrie.