×

Cette recherche est sponsorisée par Longines

Rechercher dans :
Baselworld
Raymond Weil - Horlogerie sous haute tension

Raymond Weil Horlogerie sous haute tension

A Baselworld, Raymond Weil dévoile une nouvelle montre dédiée à un groupe culte, ainsi qu’une nouvelle version squelettée de son calibre maison RW1212.

Depuis quelques années Raymond Weil nous a habitués à présenter des montres à Baselworld baptisées en l’honneur de quelques grands noms de la musique. Après que le modèle Maestro Frank Sinatra a inauguré la série, la marque genevoise a créé un modèle susceptible de séduire n’importe quelle génération avec le lancement de la première montre Beatles il y a deux ans.  Une deuxième montre dédiée aux Beatles, l’édition « Abbey Road », a suivi, ainsi que d’autres garde-temps consacrés à des noms tout aussi emblématiques de la musique comme Buddy Holly, Bob Marley et David Bowie.

Le tout dernier modèle rend hommage aux légendes du rock AC/DC, il est donc normal qu’il soit le premier de cette série consacrée aux « icônes musicales » à être pourvu du mouvement maison présenté par Raymond Weil à Baselworld l’an dernier. En effet l’ouverture à 6 heures permet de voir le balancier osciller d’avant en arrière. Là où il y avait un éclair à midi sur la montre David Bowie l’an dernier, il y a…un éclair à midi sur la nouvelle AC/DC, puisqu’il fait partie intégrante du logo du groupe.

High voltage horology

Freelancer AC/DC © Raymond Weil

« Il ne fait guère de doute qu’AC/DC a été et continue d’être l’un des groupes de rock les plus cultes de tous les temps », dit Elie Bernheim, CEO de Raymond Weil. « Et cela a été un plaisir de collaborer avec eux. Comme l’exprime parfaitement AC/DC : ‘Place à la lumière, au son, à la batterie et à la guitare, place au rock.’»

Soyez rassurés : conformément aux traditions de la haute horlogerie suisse, aucune alimentation électrique (AC ou DC) n’est nécessaire pour que la montre fonctionne. La Raymond Weil Freelancer AC/DC est équipée du mouvement maison RW1212, développé par Sellita selon les spécifications de Raymond Weil, avec une réserve de marche de 38 heures. A l’intérieur du boîtier de 42 mm en acier inoxydable, la décoration « haute tension » continue sur le cadran noir, complétée par l’utilisation d’un incontournable du rock and roll, le clou,  pour les index des heures. Le look AC/DC est parachevé par un bracelet en vélin noir avec un logo AC/DC gaufré. La montre est une édition limitée à 3'000 exemplaires, elle est vendue au prix de 2'150 francs.

Cette année à Baselworld, Raymond Weil présente également une toute nouvelle version squelettée de son calibre maison RW1212. Une année tout juste après son lancement, ce calibre de base avec heures et minutes a été réduit au strict nécessaire pour révéler l’essentiel à travers un cadran ouvert. Le nouveau mouvement existe en trois versions différentes, du tout PVD noir avec index horaires plaqués or au modèle bicolore en acier inoxydable et or rose avec bracelet en cuir marron en passant par le design le plus classique : acier inoxydable avec aiguilles et index horaires bleus.

High voltage horology

La nouvelle version squelettée du calibre RW1212 © Raymond Weil

Lecture 1 commentaire(s)

13 Mai 2018
antonio perez
le pirx montre acdc

La marque

Lors de la création de la Marque en 1976, Raymond Weil souhaitait démocratiser la haute horlogerie suisse. Cette approche visionnaire, toujours chère aux trois générations, a permis à la Marque de se développer à l’échelle internationale en quelques décennies à peine.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi