×

Cette recherche est sponsorisée par Girard-Perregaux

Rechercher dans :
Patek Philippe - Les métiers d’art à l’heure américaine

Patek Philippe Les métiers d’art à l’heure américaine

A la grande exposition de New York, les pièces métiers d’art de Patek Philippe, d’inspiration américaine, ont émerveillé les visiteurs.

Patek Philippe a dévoilé dernièrement à New York un véritable trésor à son exposition "Grand Exhibition: Patek Philippe – The Art of Watches", organisée chez  Cipriani, sur la 42e Rue. Outre dix salles (dont, en autres, une salle historique et un théâtre),  figure aussi une boutique spéciale dédiée à l’une des grandes traditions de Patek Philippe : les métiers d’art rares. Si Patek Philippe a dévoilé à New York en première mondiale sa Répétition Minute World Time (qui sonne les heures de 24 fuseaux horaires) et une série de huit pièces exclusives dédiées aux USA, mais ce sont les pièces métiers d’art, d’inspiration américaine, qui ont attiré tous les regards.


Les métiers d’arts à l’heure américaine

Ref. 5531 World Time Minute Repeater © Patek Philippe

Patek Philippe est un véritable magicien en matière de préservation et d’utilisation de métiers d’art comme le sertissage de pierres précieuses, la marqueterie, la gravure et, surtout les cadrans en émail cloisonné peints à la main. Mais ce que révèle la marque à New York dépasse tout qu’on pouvait imaginer. Des montres de poche aux horloges de table, en passant par des montres-bracelets, les dernières créations Rare Handcrafts présentent des artisanats d’art que seuls quelques-uns des meilleurs spécialistes du monde sont capables de réaliser. Chaque pièce est unique et les prix n'ont pas encore été divulgués.

L’une des plus belles pièces d’inspiration américaine est une montre de poche à double face, exposée suspendue sur un présentoir décoratif en or blanc. Cette Réf. 993/101G “Manhattan-Brooklyn” arbore un spectaculaire cadran gravé et en émail cloisonné. La montre dépeint la ligne d’horizon des deux côtés de l’East River – celle de Manhattan, et celle Brooklyn, se reflétant dans la rivière. Un côté de la montre représente le paysage de jour, alors que l’autre côté montre une vue nocturne. Chaque scène est réalisée en émail cloisonné, comprenant de délicates peintures miniatures en émail. Pour reproduire la beauté géométrique des gratte-ciel, un artisan a déployé près de deux mètres de fils d’or pour former les contours des bâtiments, avant de remplir les espaces avec une palette de 40 couleurs opaques et transparentes différentes – avec un passage à l’épreuve du feu dans le four pour chaque couche. Cette montre est une pièce unique et le présentoir travaillé à la main qui l’accompagne affiche un motif Art Deco et repose sur un socle en quartz bleu. Elle est animée par le mouvement à remontage manuel 17’’’ LEP et mesure 44mm de diamètre.

Les métiers d’arts à l’heure américaine

Montre de poche Réf. 993/101G “Manhattan-Brooklyn” © Patek Philipe

Une montre de poche similaire dépeint un autre aspect des Etats Unis. La Réf.992/115J "Apsaalooke Sentinels" ne met pas en vedette les gratte-ciel mais les racines de l’Amérique. Le boîtier en or 18ct s’ouvre sur un cadran en émail peint à la main – avec 19 couleurs pures et 15 couleurs mélangées – inspiré d’une toile de Martin Grelle représentant deux Indiens Apsaalooke à cheval se détachant sur un magnifique paysage. Celui-ci a nécessité vint passages au four, à des températures entre 800° et 830°C. Le présentoir de la montre en or jaune arbore six plumes en or décorées chacune de perles de cornaline, dans le style des « attrape-rêves » des Indiens d’Amérique, et son socle est en jaspe Kalahari.

Pendules de table
Comme si ces incroyables œuvres d’art en forme de montres de poche ne suffisaient pas, Patek Philippe dévoile aussi des pendules de table (Dome Table Clocks) richement décorées d’émail cloisonné. Parmi elles, relevons le modèle 20045M "The Gold Seekers", et son décor de chercheurs d’or dans le Grand Ouest américain, et le plus contemporain 20047M
 "Brooklyn Bridge by Night" en émail. Pour cette pendule, l’artiste a utilisé un émail grisaille au blanc de Limoges, fait de poudres de couleurs noir, bleu et blanc, pour atteindre un rendu monochrome à la touche dramatique.

Les métiers d’arts à l’heure américaine

Pendule de table Réf. 20045M “The Gold Seekers”

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi