×

Cette recherche est sponsorisée par Vacheron Constantin

Rechercher dans :
Baselworld
Fabergé - Chronographe Visionnaire

Fabergé Chronographe Visionnaire

Le chronographe revu et corrigé, tout simplement.

En remportant le prix « Haute mécanique pour dame » du Grand Prix d'Horlogerie de Genève en 2015 avec son modèle Lady Compliquée Peacock, puis le prix "Montre à fuseaux horaires" en 2016 avec son Visionnaire DTZ, la division horlogerie de Fabergé, nouvellement recréée, a placé la barre très haut. Et avec son dernier modèle, Fabergé établit un nouveau standard qui ne devrait pas être dépassé de sitôt. Le Chronographe Visionnaire Fabergé redéfinit tout simplement le mouvement chronographe.

Bien que le développement de cette nouvelle montre remonte à trois ans seulement, le mouvement lui-même est en phase de construction depuis dix ans et précède les modèles Visionnaire DTZ. La raison en est que Jean-Marc Wiederrecht, le propriétaire d'Agenhor et fabricant indépendant de mouvements qui a conçu toutes les complications haut de gamme de Fabergé, gardait ce projet en veilleuse depuis dix ans. Il a fallu trois ans de travail intensif pour finalement concrétiser le projet, et pendant les six derniers mois, toutes les forces de l’entreprise ont été mises à contribution et de nombreuses heures supplémentaires accumulées, selon Jean-Marc Wiederrecht. Quand Fabergé a commencé à travailler avec Agenhor, elle avait déjà en tête ce chronographe : les Œufs de Fabergé dissimulent leur surprise dans leur cœur; et donc, dans une montre Fabergé, la surprise doit aussi se trouver au centre.
Chronographe Visionnaire Fabergé

C'est au centre du garde-temps que se trouve la surprise de ce nouveau mouvement chronographe

Il ne faut pas sous-estimer le côté novateur du nouveau mouvement AGH6361, qui consiste en deux composants majeurs brevetés. Le premier est l’embrayage horizontal breveté AgenEmbr. Un choix qui peut paraître paradoxal alors que de nombreuses marques préfèrent les embrayages verticaux. En effet, un des inconvénients des embrayages horizontaux est qu’il peut y avoir soit trop ou pas assez de jeu entre les dents des roues lorsque la roue principale des secondes s’engrène avec la roue des secondes du chronographe, avec pour résultat une perturbation visible sur le compteur des secondes du chronographe. La solution d’Agenhor au problème est à la fois simple et audacieuse : retirer les dents des roues !

Ceux qui apprécient le fin du fin des montres mécaniques savent que cette solution a aussi ses inconvénients, car lorsqu’une roue dentée s’engage dans une autre, il y a un minimum de frottement. La solution est venue d’une source improbable, mais suisse: le fameux couteau suisse! Beaucoup de ces couteaux intègrent une lime à ongles métallique avec une surface abrasive. Agenhor a tout simplement appliqué ce même revêtement, appelé "Dianip", sur les surfaces des deux roues pour les rendre abrasives. Une seconde paire de roues dentées, montées sur les mêmes axes que les deux roues fait fonction de système antichoc. L'ensemble de l'embrayage pivote sur son axe central, actionné par un ressort de forme tulipe, avec une vis en platine sur l'extrémité opposée aux roues dentées agissant comme un contrepoids.

La deuxième innovation est le module central de chronographe. Il a été conçu dès le début pour résoudre plusieurs problèmes liés aux chronographes traditionnels: la petite taille et la mauvaise lisibilité des compteurs, ainsi que la somme relativement élevée d'énergie nécessaire pour alimenter les compteurs (l’équivalent d’environ 1,5 seconde d'énergie est prélevé du mouvement chaque minute juste pour faire avancer le compteur d’une minute). Le module breveté AgenGraphe résout tous ces problèmes de manière très élégante, en plaçant tout au centre de la montre. Les compteurs de chronographe des heures, des minutes et des secondes sont tous affichés sur le même axe central (les heures et les minutes, quant à elles, se lisent autour du bord du cadran grâce à de disques cachés, comme c’était déjà le cas avec le modèle Fabergé Visionnaire DTZ).

En outre, comme le chronographe est entraîné par une came de forme escargot pour les secondes, l'énergie est accumulée en permanence et transmise par le module de chronographe en plusieurs étapes : d'abord à une autre came escargot pour les minutes, et enfin à une roue des heures écoulées. L’avantage appréciable de cette construction est un saut instantané des compteurs des minutes et des heures - si instantané, d’ailleurs, qu’on peut réellement voir le compteur des minutes sauter immédiatement après 60 secondes, et l’aiguille des secondes la rattraper en une fraction de seconde. A chaque heure écoulée, les aiguilles des minutes et des heures avancent simultanément. En outre, grâce à l'optimisation énergétique, le mouvement offre une impressionnante réserve de marche de 60 heures, même quand le chronographe reste enclenché en continu.

A mon avis, peu de mouvements sont aussi passionnants à regarder à travers le fond transparent d’un garde-temps que celui d’un chronographe. Mais dans un chronographe à remontage automatique, la masse oscillante gâche cette vision. Grâce au bloc de roulement breveté AgenPal, le problème ne se pose pas avec le Chronographe Visionnaire Fabergé. Il n'y a pas non plus de bruit de remontage, puisque ce roulement n’est pas un roulement à billes. Il repose en fait sur deux plaques à faible frottement glissant l'une sur l'autre. L'inertie est fournie par un poids en platine placé sous le rotor, positionné au-dessus du mouvement et à peine visible côté cadran. Ce mouvement chronographe, révolutionnaire et très beau, se révèle ainsi dans toute sa splendeur à travers le fond saphir du garde-temps.


Chronographe Visionnaire Fabergé

La date de lancement de ce nouveau chronographe, aujourd'hui même, est aussi importante que son contenu. Le 8 mars 2017 marque en effet le centenaire du début de la Révolution russe - un événement qui changea le destin de Fabergé. La cour impériale de Russie était l'un des principaux clients de Peter Carl Fabergé, en particulier pour les Oeufs de Pâques Impériaux, qui étaient une tradition annuelle à la cour, initiée en 1885 par le Tsar Alexandre III. Peter Carl Fabergé devait présenter l'Oeuf de la Constellation à la Tsarine Alexandra à Pâques 1917, mais le déclenchement de la Révolution russe causa la chute du régime impérial, l’exil de la famille de Fabergé ainsi que la disparition de toute trace de l'Oeuf de la Constellation. Jusqu'en 1999, où l’on retrouva les dessins originaux, et, plus tard, des morceaux incomplets de l'œuf lui-même. La boucle était bouclée.

Les premiers modèles Chronographe Visionnaire Fabergé sont disponibles en or rouge et titane ou en titane DLC noir et céramique noire, deux interprétations très différentes, complétées par un bracelet intégré en cuir. Le mouvement est fini selon les normes exigeantes du Poinçon de Genève. Fabergé espère faire bénéficier son garde-temps – qui le mérite amplement - de cette certification prestigieuse dans un proche avenir.

Chronographe Visionnaire Fabergé

La marque

Fabergé enchante avec des créations horlogères inattendues, en droite ligne avec ses fameux Œufs de Pâques Impériaux, qui ont fait sa renommée. 

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi