X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Longines

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - Premières fois

Edito Premières fois

Pour son premier édito, Suzanne évoque sa rencontre avec Claude Sfeir, collectionneur hors-pair, et Luc Pettavino, fondateur d'Only Watch.

La première fois que j'ai rencontré Claude Sfeir - joaillier, gemmologue, spécialiste de montres et collectionneur sans égal - je mourrais de faim (bien sûr, nous nous étions déjà croisés plusieurs fois de manière brève et fortuite, comme c'est souvent le cas de celles et ceux qui partagent le même petit univers, mais ce n'était pas l'une de ces fois). C'était ma première année en tant que membre du jury du Grand Prix d'Horlogerie de Genève et c'était le milieu d'une matinée étonnement épuisante, consacrée à l'évaluation des montres en compétition.  

Il faisait froid et j'étais affamée, deux choses qu'aucune personne originaire de Singapour - paradis gastronomique tropical - ne devrait avoir à subir. La suite de la journée aurait pu prendre une autre tournure si Claude, fidèle membre du jury, n'avait pas remarqué mon état critique et m'avait donné sa barre de céréales de secours. Nous ne saurons jamais à quel point nous avons évité de justesse qu'une salle entière de spécialistes de montres renommés et de garde-temps de grande valeur soient à la merci de la rage meurtrière d'une Asiatique aux cheveux rouges en pleine crise d'hypoglycémie. Ce n'est pas plus mal.

La première véritable conversation que j'ai eue avec Luc Pettavino, fondateur d'Only Watch et infatigable leader de la recherche et du développement d'un traitement contre la myopathie de Duchenne, a eu lieu dans la salle de vente aux enchères Christie's, située à la King Street de Londres. Nous étions présents pour des raisons liées aux montres, mais nous avons fini par parler de mille autres choses que d'horlogerie.

Au cours de ces dix dernières années, j'ai rencontré une véritable armada de personnes, allant des collectionneurs chevronnés à des néophytes passionnés, en passant par les horlogers indépendants et les CEO tout puissants. Je peux affirmer avec un certain degré de certitude que personne n'a la même capacité à rassembler les gens que Luc. Vous n'êtes pas obligés de me croire sur parole (bien que vous devriez), vous pouvez demander à quiconque le connaît. Only Watch est connu comme étant la plus grande vente aux enchères caritative de montres de luxe au monde et l'un des arguments de taille qui lui valent ce statut repose sur l'énergie et la volonté de Luc, ainsi que - plus important encore - sur sa capacité à rallier les gens à sa cause.  

Claude et Luc sont des exemples de personnes qui se soucient des autres. Des personnes qui veulent venir en aide aux individus dans le besoin, fédérer les gens du monde entier et transmettre les valeurs qui les inspirent et les animent. Mon premier article pour WorldTempus est un double regard sur les deux facettes de la Patek Philippe Grandmaster Chime “Only Watch” et le choix d'interviewer Claude Sfeir et Luc Pettavino pour cet article a été motivé par deux raisons. Non seulement ce sont deux des personnes les mieux placées pour évoquer cette montre particulière, mais ils incarnent aussi l'essence même de l'esprit d'Only Watch.  

Chez WorldTempus, nous cherchons aussi à rassembler les gens du monde entier et à transmettre les valeurs qui nous tiennent à coeur. Cela fait à peine une semaine que je suis arrivée, mais je le perçois déjà distinctement (et à vrai dire, j'en avais déjà connaissance auparavant). Grâce à votre confiance et à votre fidélité, chers lecteurs, mon équipe et moi-même aspirons à en faire encore plus.