X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Eberhard & Co.

Rechercher dans :
Jacob & Co.  - L’énigmatique et fantastique The Mystery

Jacob & Co. L’énigmatique et fantastique The Mystery

Méconnue, incroyable et d'une complexité qui donne le tournis, The Mystery est l'une des nombreuses pièces superlatives proposées par Jacob & Co.. Visite guidée d'un monstre d'horlo-joaillerie

Quand Jacob & Co. s'y met, je veux dire qu'ils s'y mettent vraiment, le résultat dépasse l'imagination. Et justement, il est une pièce de la marque qui a poussé tous les curseurs à fond. Complication, sertissage, dimensions, ambition, tout dans The Mystery est au-delà du réel.

Cette pièce est une espèce d’Ovni horlo-joaillier, dont le prix, vous vous en doutiez, comporte sept  chiffres. Le problème est que la pièce est tellement folle que l'on passe à côté de tout ce qu'elle représente. Dans une industrie qui n'hésite jamais à célébrer le moindre exploit, tous ceux de The Mystery restent étonnamment méconnus.

L’énigmatique et fantastique The Mystery

Jacob & Co. The Mystery © David Chokron/WorldTempus

Il y en a pourtant à dire, ne serait-ce que sur le mouvement. La marque appelle le calibre JCAM32 « double tourbillon tri-axial »...ce qui est en fait vague. En réalité, il s'agit de deux tourbillons accolés, dos à dos, comme des siamois. Ce qui leur donne l'aspect d'une sphère. Entre les deux, un différentiel fait la moyenne de leur marches respectives, ce qui est toute l'idée de la multiplication des organes réglants. Ils possèdent trois axes de rotation, avec chacun sa vitesse. Le plus proche des balanciers fait un tour par minute, celui du milieu, en 2 minutes, et l'axe extérieur, et donc le plus visible, effectue un tour toutes les 2 minutes également. Et c'est là qu'on se rend compte que cette créature infiniment complexe n'a pas de pont supérieur. Un double tourbillon tri-axial sphérique volant central. On est dans la stratosphère.

D'autre part, la montre est d'un gabarit complètement unique. Le diamètre est de 50 mm et l'épaisseur sous le verre de 22,75 mm. Mais un coup d'oeil au dos suffit à comprendre que tout ce volume est dicté par les nécessités du mouvement. Il faut dire que l'orbe des tourbillons à lui seul demande une hauteur folle. Et que les barillets sont conséquents, eux qui autorisent une réserve de marche de 60 heures. Pour limiter l'effet, l'immense verre saphir présente une double courbure. Il commence par monter fort et adoucit ensuite sa pente.

L’énigmatique et fantastique The Mystery

Jacob & Co. The Mystery © David Chokron/WorldTempus

Mais ce qui frappe l'oeil en tout premier lieu, c'est l'abondance de pierres. Dans la version ici présente, ce sont exclusivement des diamants. Mais Jacob & Co. sait leur substituer des rubis, des saphirs bleus, des saphirs multicolores, et allez savoir quelles autres exécutions en commande sur mesure et très privées. La marque est spécialiste du serti invisible, qui accole les pierres au plus près, et de la taille baguette. Ces deux attributs sont déjà très exclusifs, surtout quand ils sont pratiqués de manière aussi systématique par une marque. Mais ici, on est encore un cran au-dessus.

Les pierres ne sont pas taillées en rectangle, comme une baguette, mais en forme de parfaits hexagones sur la bande de carrure et les cornes. Et sur le cadran, ce sont des tailles à 6 pans en forme de flèche asymétrique. Ils ne sont pas à plat, mais dressés, comme des blocs de glace soulevés par une force souterraine.

L’énigmatique et fantastique The Mystery

Jacob & Co. The Mystery © David Chokron/WorldTempus

Ils couvrent la totalité de la surface sous le verre et sont répartis en trois zones. A l'extérieur, on hésite à qualifier cette couronne de chemin de fer ou de minuterie, mais c'est pourtant sa fonction. Les deux lignes de diamants suivantes sont mobiles : elles sont serties sur un disque qui indique la minute, pointée ici par un rubis. Et au plus près du grand puits central des tourbillons, deux autres rangs tournent pour indiquer l'heure.

Si vous n’aviez pas encore le tournis, voici quelques chiffres pour vous faire craquer le cortex. Sur la boite, 312 diamants, pour 18,4 carats. Sur le cadran, les 262 diamants totalisent 14,73 ct. et les aiguilles en rubis 0,46 ct. Si on y ajoute encore les 18 baguettes sur la boucle, The Mystery dépasse les 35 ct. Alors, ça y est ? Ca tourne ?

 

Vous aimerez aussi

La marque