X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par DOXA

Rechercher dans :
The Millennium Watch Book
Breguet - Double Tourbillon

Breguet Double Tourbillon

Le tourbillon servi sur un plateau*

Monument technique, le tourbillon peut aussi s’enorgueillir de quelque poésie et d’une esthétique qui vient conforter son dessein premier de précision. Breguet en a offert une remarquable interprétation en 2006 avec un Double Tourbillon, pour le plaisir des yeux comme de la chronométrie.

Depuis 220 ans, le tourbillon se prête sans rechigner à un large ensemble d’interprétations qu’Abraham-Louis Breguet n’avait certainement pas imaginées lors du dépôt de sa demande de brevet, accordée le 26 juin 1801. Il est souvent simple, mais il peut être double, triple, incliné, à basse ou haute fréquence, parmi bien d’autres variations. Qu’il soit double, tournant et à aiguille unique n’avait en revanche jamais été fait.

« Et pourtant, ça tourne »

L’idée de la maison Breguet, c’est de doubler l’efficience du tourbillon en choisissant d’en mettre non pas un, mais deux, au cœur du mouvement. Ils sont indépendants, mais reliés par un différentiel. Le principe est assez simple : même s’ils tournent de concert, ces deux tourbillons ne sont pas parfaitement synchrones à l’oscillation près. Il faut donc établir une marche moyenne, celle qui servira à faire fonctionner la montre. L’analogie la plus fréquente est celle des roues d’une voiture dans un virage : les roues extérieures tournent légèrement plus vite (parce qu’elles doivent couvrir une distance supérieure) que les roues intérieures mais, pour que le véhicule préserve sa trajectoire, les deux vitesses sont agrégées en une vitesse moyenne grâce à un différentiel. En horlogerie, chacun des deux tourbillons va jouer son rôle de compensation des effets de la gravité. La moyenne des deux, saisie par le différentiel, sera donc deux fois plus précise que la compensation d’un tourbillon unique.

Double Tourbillon : Le tourbillon servit sur un plateau

Grande Complication 5347 Double Tourbillon © Breguet

Tourbillon sur un plateau

Breguet est allée un cran plus loin en montant ces deux tourbillons sur un plateau tournant. Cela ajoute une plus-value chronométrique : non seulement chaque tourbillon tourne sur lui-même, mais les deux tournent ensemble sur un disque en rotation, brassant à nouveau deux fois plus de positions que chaque dispositif isolé. La vitesse de rotation dudit plateau n’est pas anodine : 12 heures. C’est là que le beau jeu esthétique de Breguet entre en compte. En optant pour une telle vitesse, imperceptible à l’œil nu, le pont de l’un des deux tourbillons sert à indiquer les heures. Il ne faut donc qu’une seule aiguille centrale, celle des minutes, pour compléter le dispositif. Les secondes ne sont pas explicitement indiquées, même si chaque tourbillon (tournant en une minute) peut potentiellement remplir ce rôle. Il ne faut pas moins de 676 composants pour que cette tourbillonnante chorégraphie prenne vie. Dévoilé fin 2006, le Double Tourbillon est d’abord présenté en platine, sous la référence 5347 et au sein de la collection Classique Grande Complication. Trois ans plus tard, en 2009, Breguet offre une variation en or rose. Une troisième variation suivra (5349), toujours en platine mais sertie (cornes, carrure, couronne, lunette, plateau tournant). Dans les trois cas, le fond de la pièce est gravé à la main d’une représentation du système solaire.

Pionnière

Pièce atypique, attachante, aussi technique que ludique, la 5347 Double Tourbillon a posé certains jalons qui n’avaient pas de précédents lorsque la marque a commencé à la développer, dès 2003. Le cadran en rotation offre un côté «mystérieux » dont Cartier est devenue maître, les deux tourbillons ont été exploités par Greubel Forsey (suivis par beaucoup d’autres, dont Hysek, Manufacture Royale, Roger Dubuis, Arnold & Son, Zenith, TAG Heuer, Purnell, Louis Moinet), mais la 5347 concentre des attributs (antériorité du brevet, finitions, pérennité du modèle) qui font d’elle une création historique : elle s’inscrit dans la continuité d’une narration et pour longtemps, elle a été construite pour durer. Une nouvelle itération fondée sur le même principe, la Classique Double Tourbillon Quai de l’Horloge, a d’ailleurs vu le jour en 2020.

*Cette année GMT Magazine et de WorldTempus se sont lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années du tourbillon dans The Millennium Watch Book - Tourbillons, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book - Tourbillons est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais.

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Inspirée par un patrimoine exceptionnel d’archives, conservées en Suisse et à Paris, riche d’une tradition ininterrompue, la Maison Breguet innove sans relâche et se doit d’être toujours en avance sur son temps.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >