×

Cette recherche est sponsorisée par Audemars Piguet

Rechercher dans :

Cartier
Rotonde de Cartier
Rotonde de Cartier Astrorégulateur

Prix non communiqué

 

Le Calibre 9800 MC est un mouvement inédit permettant d'éviter les effets de la gravité sur la chronométrie, dans les positions verticales. Résultat de près de cinq années de développement au sein de la Manufacture Cartier où il a été imaginé, développé, fabriqué et assemblé, ce mouvement a fait l'objet du dépôt de quatre brevets. Cette nouvelle grande complication témoigne véritablement de l'engagement profond de Cartier dans le domaine de la Haute Horlogerie.

Maîtriser la gravité, le rêve de l'horloger...

La maîtrise des effets de la gravité a toujours été l'un des plus grands défis horlogers. En effet, la gravité perturbe l'isochronisme de la montre en déplaçant le point de gravité du balancier spiral. Pour pallier ce problème, le tourbillon était jusqu'alors la solution la plus ancienne et la plus répandue. La cage de tourbillon tourne en une minute et passe par tous les centres de gravité possibles. L'échappement à tourbillon, en moyennant les erreurs, moyenne ainsi les écarts de marche dans les positions verticales.

Une solution alternative au problème de la gravité

Les concepteurs et les maîtres horlogers de la Manufacture Cartier de la Chaux-de-Fonds ont développé un mouvement proposant une solution alternative au tourbillon. Puisque l'isochronisme dépend de la régularité de la fréquence de l'oscillateur et que cette fréquence est perturbée par les effets de la gravité, il faut idéalement que l'oscillateur ait un unique centre de gravité quelle que soit sa position dans le plan vertical. Cartier a ainsi imaginé un système anti-gravité innovant en utilisant le seul élément qui revient toujours dans la même position dans le plan vertical : le rotor.

Sur le mouvement 9800 MC Astrorégulateur, l'ensemble de l'échappement, de l'oscillateur et la seconde pendulaire ont été embarqués sur le rotor afin de stabiliser l'effet de gravité dans une seule position. En réglant l'oscillateur dans cette position unique, le maître horloger permet ainsi à la plateforme du mouvement Astrorégulateur d'éviter l'effet perturbateur de la gravité sur la chronométrie dans toutes les positions verticales. Véritable prouesse de conception horlogère, le rotor embarque et supporte cinq fois plus de composants qu'une cage de tourbillon traditionnelle.

Un système ingénieux de différentiels pour assurer une chronométrie constante Les mouvements aléatoires du poignet du porteur vont fournir des forces de différentes intensités à l'entrée de l'échappement. Or ces forces doivent être corrigées afin de permettre l'entretien de l'échappement à une vitesse constante, condition nécessaire à la bonne chronométrie de la montre. Les concepteurs horlogers ont donc inventé un système composé de deux différentiels transformant la vitesse transmise par le poignet au micro-rotor en une vitesse constante permettant d'assurer la marche régulière de la seconde qui se déplace avec le rotor, et ainsi la bonne chronométrie de la montre.

Une masselotte en platine qui permet le remontage automatique du mouvement.

Une masselotte en platine a été intégrée au micro-rotor afin que celui-ci soit suffisamment lourd pour revenir toujours à la même position et pour assurer le remontage du mécanisme. Ce remontage a la particularité d'être bidirectionnel : le mouvement est remonté, quel que soit le sens de rotation de la masse.

Une boîte en niobium-titane

Cartier a choisi une boîte de 50 millimètres de diamètre afin de mettre en valeur ce mouvement exclusif. Son alliage de niobium et de titane lui permet de bénéficier d'une légèreté exceptionnelle avec un poids de 55 g qui lui confère un porter très agréable au poignet. Par ailleurs, le niobium-titane a la propriété physique d'absorber les chocs de manière optimale. Un choc violent est ainsi converti en un choc de même énergie mais plus doux et plus long dans le temps.

Un niveau de finitions exceptionnel

Il faut près de soixante heures aux artisans horlogers Cartier pour assurer l'ensemble des finitions à la main du Calibre 9800 MC. La platine est perlée, les ponts sont anglés, étirés puis décorés de Côtes de Genève.

Caractéristiques
Référence du produit

Référence

  • W1556211
  • Série limitée à 50 exemplaire(s)
  • Edition limitée
Boîtier du produit

Boîtier

  • Matière : Titane
  • Diamètre : 50.00mm
  • Fond : Saphir
  • Etanchéité : 30m
Mouvement du produit

Mouvement

  • Type : Mécanique à remontage automatique
  • Réserve de marche : 80h
  • Fréquence : 21600 Alt/h
Cadran du produit

Fonctions

  • Heures
  • Minutes
  • Secondes
Cadran du produit

Bracelet

  • Matière : Cuir
  • Fermoir : Boucle déployante

Dans la même collection

La marque

Audace et inventivité, l’histoire horlogère de la Maison Cartier est le reflet d’un état d’esprit unique : « le joaillier des rois et le roi des joailliers». Sa renommée est liée à la tradition d’excellence dont elle a hérité. Cartier fut précurseur dans l’utilisation du platine en joaillerie et l’un des pionniers de l’horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Sur le même sujet

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >