×

Cette recherche est sponsorisée par Christophe Claret

Rechercher dans :

Zenith

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

A propos

Fondée en 1865 au Locle par un horloger visionnaire alors âgé de 22 ans, Georges Favre-Jacot, la Maison développe initialement des montres de gousset, pendules et compteurs de bord pour la marine. Elle est rapidement reconnue pour la précision de ses chronomètres pour lesquels elle recevra 2333 prix de chronométrie en un siècle et demi d'existence et emploie, en à peine dix ans, plus d'un millier de personnes.

En 1911, Georges Favre-Jacot baptise la Maison qui porte encore son nom en ‘Manufacture Zenith'. Neuf ans plus tard, forte d'une production de plus de deux millions de montres, Zenith ouvre des filiales à Genève, Moscou, Paris, Vienne et New-York. 

Réputée pour sa précision et la fiabilité de ses instruments de mesure du temps, la manufacture équipe plus tard les compteurs de bord des hydravions de l'aéronavale française ou encore des bâtiments des marines italiennes.

Après la seconde guerre mondiale, Zenith revient à son cœur de métier en développant de nouveaux mouvements automatiques. La naissance du calibre El Primero, premier chronographe automatique à haute fréquence en 1969, rend la maison célèbre. Zenith traversera alors les décennies suivantes ainsi que la naissance  du quartz avec la création constante de nouveaux calibres, tel le mouvement extraplat Elite. 

A la veille du troisième millénaire, le groupe LVMH acquiert Zenith et donne une nouvelle impulsion à la Maison. Lors du salon Baselworld de 2002, la manufacture présente quatre nouveaux mouvements et 14 nouveaux modèles. 

La Manufacture Zenith dispose ainsi de plus de 600 variations de mouvements. Aujourd'hui encore, toutes les montres Zenith possèdent un mouvement manufacturé Zenith produit par la Manufacture du Locle.

En 2012, le parachutiste Félix Baumgartner entre dans la légende en s'élançant depuis la stratosphère à la vitesse de 1 342 km/h, équipé du chronographe El Primero Stratos Flyback Striking 10th. Ainsi, il rejoint la longue liste de pionniers que Zenith a accompagnés.

1865
Création de la Manufacture.
1911
La Maison prend le nom de Zenith.
1969
Naissance du calibre El Primero.
1994
Lancement du mouvement automatique ultraplat Élite.
2012
Félix Baumgartner s'élance de la stratosphère avec la Zenith Stratos.
Philosophie

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d'ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines. 

De Blériot à Felix Baumgartner, Zenith a marqué de son empreinte l'histoire de l'aviation et de l'espace. En rythmant les pas de Ghandi, la Manufacture a traversé l'histoire. En équipant de nombreux explorateurs, elle a contribué à des avancées majeures - autant d'épopées majeures qui sont devenues parties intégrantes du patrimoine de la marque et qui influent sur l'esprit qui l'anime. 

Fière de son histoire, la Manufacture Zenith qui se trouve d'ailleurs aujourd'hui encore à l'endroit précis où son fondateur a bâti le premier atelier, prend avantage de son riche passé pour mieux se projeter dans l'avenir et accomplir son destin. Celui d'une manufacture de haute horlogerie portée par l'audace, l'authenticité et le plaisir depuis 1865.

Les collections

Academy

Cette collection de quatre pièces décline le savoir-faire de la Manufacture en matière de haute horlogerie : Répétition minutes, Equation du temps, fusée chaine ou encore Tourbillon gyroscopique autorégulateur.

El Primero

Fondée sur le calibre du même nom, la collection El Primero regroupe les chronographes développés sur ce mouvement et enrichis de nombreuses complications, tels une rattrapante, un tourbillon ou un quantième perpétuel.

Elite

La collection Elite de Zenith incarne le nec plus ultra en matière d'élégance classique.

Heritage

Cette collection témoigne de la créativité esthétique de la maison sur des modèles féminins et masculins qui ont traversé les décennies.

Les montres

Un mouvement de précision à l’origine des Montres Zenith el primero :

Le premier carnet de charges du mouvement est apporté à la fabrique Zenith en 1962. En effet, les 100 ans de sa création par Georges Favre-Jacot approchant à grands pas, le challenge était de réaliser un mouvement chronographe précis au dixième de seconde, conçu sans plaque additionnelle, avec une fonction quantième et surtout à remontage automatique et non manuel comme la plupart des mouvements de l’époque. Il faudra à la marque sept ans de recherches et développement, si bien que le chronographe sortira pour les 104 ans de la maison, en ayant relevé tous ses objectifs. Aujourd’hui, Primero demeure le chronographe automatique le plus précis ainsi que le bestseller de la marque Zenith. Il se décline en plusieurs versions, notamment sur une version dames en 38 mm.

Zenith academy Christophe Colomb, lorsque les caractéristiques techniques du El Primero s’associent aux métiers d’art.

Véritables œuvres d’art, les séries limitées de la collection Academy Christophe Colomb regorgent de surprises tant visuelles que techniques. Tourbillon gyroscopique visible sur la face et le fond et transmission fusée-chaîne en font le mouvement le plus compliqué de la maison Zenith. Visibles sur le fond, les décorations sculptées, peintes et émaillées à la main les élèvent au rang de véritables pièces d’exception.

Héritage historique de la maison, la Zenith Pilot type 20, modèle au style vintage dédié aux aviateurs.

Réputée pour la précision de ses garde-temps, Zenith a livré des compteurs de bords à l’armée française et italienne avant de s’associer au pilote Louis Blériot qui effectuera la traversée de la Manche en avion en 1938. C’est dans cet esprit que s’inscrit montre-bracelet Zenith Pilot Type 20, modèle revisité rappelant que la marque fut pionnière dans le domaine de l’aviation. Couronne surdimensionnée, chiffres importants soulignés au superluminova avec fonction chrono ou GMT, la montre possède tous les attributs indispensables aux pilotes. Les différents modèles de la collection sont disponibles en acier, mais aussi en bronze pour ceux qui désirent que leur garde-temps évolue au rythme des années, s’entourant d’une patine oxydée.

Une montre Zenith franchit le mur du son aux côtés de Felix Baumgartner. Récit du chronographe El Primero Stratos Flyback Striking 10th.

Retour sur l’expérience Red Bull Stratos du 14 octobre 2012, challenge auquel la marque Zenith a participé. Pour la première fois, un homme sautait d’un ballon à une altitude record de 39'045 mètres, franchissant le mur du son avant d’atteindre l’atmosphère et enfin de rejoindre la surface du globe, le tout en moins de 10 minutes. Au poignet de l’autrichien Felix Baumgartner, La montre-bracelet El Primero Stratos Flyback Striking 10th a aussi vécu l’expérience, subissant les différences de pression, de température et les chocs sans encombre. Testées à son retour, les performances du chronographe n’ont pas été altérées, ce qui témoigne de la qualité de ce mouvement historique.

Julien Tornare, chapeauté par Jean-Claude Biver, reprend le flambeau de la marque Zenith basée au Locle.

Nouveau challenge pour Julien Tornare, ancien directeur de Vacheron Constantin Asie, qui reprend au printemps 2017 l’une des plus anciennes maisons horlogères suisses du groupe LVMH, un peu à la dérive ces dernières années. Il aura pour objectif de focaliser la maison sur son mouvement iconique El primero, tout en gérant avec cohérence les autres collections et partenariats qui véhiculent l’image de la marque Zenith. Julien Tornare succède à Aldo Magada, entré en fonction en 2014, dont les résultats n’avaient pas suffi à convaincre l’exigeant patron à la tête de la division horlogère du groupe LVMH.