X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Richard Mille

Rechercher dans :
20e Anniversaire
Richard Mille - Et pourquoi pas ?

Richard Mille Et pourquoi pas ?

2001 : RM 001*

Rupture

Maintenant les choses sérieuses peuvent commencer, le nouveau siècle est là. Pour beaucoup, avant de la vivre, 2001 résonnait comme le titre de l’exceptionnelle ode spatiale de Stanley Kubrick sorti en 1968. Il y parlait d’espace, de savoir, de technologie mais aussi de folie et d’inconnu. 2001 est désormais réelle. Elle restera marquée par les attentats du 11 Septembre. Il y aura un avant et un après « September 11 », attentat le plus meurtrier de l’histoire, mais aussi le premier à être suivi en direct sur toutes les TV du monde. Tout le monde se souvient d’où il se trouvait en ce jour funeste. J’étais à Heathrow, coincé dans le Salon de British Airways pendant plusieurs heures, avant de repartir pour Paris via le TGV. Le mot choisi pour illustrer 2001 est donc tout naturellement rupture. Selon le Larousse, il s’agit « du fait, pour quelque chose, de se rompre sous l’effet d’un effort excessif ou d’un choc ». La rupture est tout aussi bien un traumatisme qu’une opportunité. C’est un moment qui crée un avant et un après. Comme il comporte une dimension temporelle, ce mot parle aussi de montre. Alors, quelle montre représente le mieux ce mot ? D’abord, il faut qu’elle soit nouvelle, inattendue et qu’elle provoque des réactions violentes. Parce que sans violence, pas de rupture. Elle ne peut être une évolution ni venir d’un « monde ancien » ou d’une marque établie. Comme il y a un avant et un après, cette montre doit être une pionnière, ouvrant la voie à d’autres. Elle recompose et influence son environnement mais doit survivre aux effets du temps. Car il ne peut s’agir d’un coup sans suite, sa force de disruption doit s’étaler dans la durée. Voici donc nos critères de sélection : nouvelle montre, nouvelle marque, nouveau design, nouveaux matériaux. L’élue est la première Richard Mille, la RM 001.

Et pourquoi pas ?

RM 001 © Richard Mille

Pourquoi Richard Mille ?

Entre 1997 et 2001, les start-up explosent à la face du monde et partagent la même vision : disrupter, casser, rompre ou fracturer l’Ancien Monde. Elles refondent leur monde, provoquent des changements structurels et créent de nouveaux modèles économiques. Elles fascinent et font peur. Entre 2000 et 2020, elles changeront la face de notre quotidien. Richard Mille est un symbole « horloger » de cette culture de start-up. Industriel passionné, il crée son entreprise en 1998. Richard Mille devient une vraie start-up, qui pense et agit comme telle. Petite, rapide, sur un marché de niche, la marque repousse les limites de l’horlogerie contemporaine. A ce titre, c’est elle qui symbolise le mieux cette année 2001.

La Richard Mille RM 001 – Le monolithe noir

Dans 2001 : l’odyssée de l’espace, le monolithe noir symbolise l’évolution du savoir. La RM 001 lancée en 2001 est une sorte de monolithe noir, elle nous pousse à repenser différemment la montre. Tout ici est disruptif. D’abord son boîtier tonneau, brut et violent mais aussi raffiné. Ensuite, il y a la transparence et la profondeur. La RM 001 est une montre dans laquelle on plonge. Des chiffres qui flottent, un tourbillon qui « respire » au coeur de la pièce et une réserve de marche qui surgit de nulle part ! En la retournant, le mouvement continue de se dévoiler. Le strip-tease est magnifiquement exécuté, la pièce est terriblement sexy ! Enfin, il y a le bracelet en caoutchouc, nouveauté pour une montre d’« hyper-luxe », et ces matériaux révolutionnaires utilisés pour la première fois en horlogerie.

La Richard Mille RM 001, premier opus de la symphonie dirigée par Richard Mille, a tracé la voie de la disruption horlogère. Stanley Kubrick en serait fier.

Qu’en pense l'avocat du diable ?

Il y a quelque chose de séduisant dans cette capacité à casser et c’est ce que le Diable aime dans les créations de RM. Autant le dire tout de suite. Mon graal horloger s’appelle Richard Mille. Je n’en ai jamais possédé une et c’est probablement ce que je reproche le plus à cette montre. Avec un prix de 200’000 € à son lancement, elle est – encore aujourd’hui – inaccessible pour la plupart des collectionneurs. Hormis ce « détail », la RM 001 reste un prototype, une magnifique esquisse, avec des faiblesses qui seront corrigées au fil des années 2000. Mais c’est une autre histoire.

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais.

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

La marque

Richard Mille n’a pas cherché à se faire une place dans l’univers horloger, il l’a créée, avec le souci constant de ne rien tenir pour acquis et de faire de l'innovation et de la technique extrême, ses moteurs.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >