X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Girard-Perregaux

Rechercher dans :
Raymond Weil - Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band limited edition

Raymond Weil Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band limited edition

La collection Beatles de Raymond Weil devient une trilogie.

Après un premier modèle consacré à l’ensemble de l’œuvre musicale des Beatles, Raymond Weil avait enchaîné avec une seconde édition limitée Abbey Road, du nom du 11e album studio du groupe. Aujourd’hui, c’est à l’album Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band que Raymond Weil rend un hommage horloger.  

Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band limited edition

Pochette de l'album Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band

Cet album a joué un rôle important dans l’histoire du groupe puisqu’il fut le premier disque enregistré en studio après que le groupe ait définitivement renoncé aux tournées. Dans cet album, les Beatles se sont permis un certain nombre d'approches novatrices en matière d'enregistrement, sachant qu'ils ne devraient pas interpréter les chansons sur scène. Ainsi, des sons très originaux apparaissent dans certains morceaux, comme dans Lucy in the Sky with Diamonds, où l'on entend un orgue Lowrey déformé par des effets de studio et un tambura indien. Le studio lui-même devenait un instrument. Sur l'album, les Beatles ont donné l'impression que le Sergent Pepper et son groupe existaient vraiment, en ajoutant des effets renforçant l'idée de cet alter ego.

Comme c’est le cas pour de nombreux disques des Beatles, la pochette de l’album Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band est une véritable œuvre d’art conçue par les artistes pop Peter Blake et Jann Haworth. C’est ce design qui a inspiré la troisième montre Maestro de Raymond Weil réalisée en partenariat avec les Beatles. La grosse caisse de l’album est soulignée en noir sur le cadran argenté de la montre et le fond du boîtier en verre saphir fumé est gravé du logo des Beatles et du numéro de l’édition limitée. Contrairement aux deux modèles précédents, cette édition limitée utilise la teinte chaude de l’or jaune, avec un revêtement PVD sur le boîtier et des touches assorties d’or jaune pour les index (notez l’index particulier à 4 heures, une position réservée à la représentation des quatre membres du groupe sur toutes les éditions limitées des Beatles).

Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band limited edition

Maestro The Beatles Sgt Pepper’s Limited Edition © Raymond Weil

Le bracelet est une autre nouveauté de ce modèle. Réalisé en polyuréthane noir, ce premier bracelet «Vegan» de Raymond Weil vient rappeler les convictions du groupe. Les fans des Beatles ont probablement en tête les couleurs vives de la pochette de Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band, mais ils ne les retrouveront pas sur le boîtier, car Raymond Weil propose des garde-temps classiques, quel que soit l’artiste auquel la marque rend hommage (elle a également réalisé des montres portant les noms d’autres légendes de la musique, comme AC/DC, Bob Marley et David Bowie). Mais les couleurs vives et les moustaches que les quatre Beatles arborent sur la pochette de l'album sont présentes sur le coffret qui abrite chacune des éditions limitées.

Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band limited edition

© Raymond Weil

Comme les autres éditions limitées dédiées aux Beatles, cette Maestro Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club ne sera fabriquée qu’à 3 000 exemplaires. La montre est animée par le mouvement à remontage automatique Raymond Weil RW4200 qui lui fournit une autonomie de 38 heures.

La marque

Lors de la création de la Marque en 1976, Raymond Weil souhaitait démocratiser la haute horlogerie suisse. Cette approche visionnaire, toujours chère aux trois générations, a permis à la Marque de se développer à l’échelle internationale en quelques décennies à peine.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi