X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Jacob & Co.

Rechercher dans :
Raymond Weil - Freelancer David Bowie

Raymond Weil Freelancer David Bowie

Pour sa deuxième association avec une icône de la musique britannique, Raymond Weil présente une montre aussi intemporelle que l’homme qui l’a inspirée.

Raymond Weil a le chic pour s’allier à des légendes de la musique anglaise qui ont réussi à couvrir plusieurs générations. Après la Beatles Abbey Road Limited Edition présentée au printemps dernier, voici la Freelancer David Bowie Limited Edition, qui condense 50 ans d’une carrière éclectique dans une montre relativement discrète qui capture néanmoins l’essence du génie de Bowie.

C’est un artiste qui a touché à presque tous les genres musicaux et s’est adapté aux décennies du rock, du glam rock, des nouveaux romantiques et de la musique électronique aussi facilement qu’il changeait de personnage, passant de David Bowie à Ziggy Stardust et inversement. Sa carrière en tant qu’acteur a également été remarquable. Produire une montre qui représentait tout cela était donc un défi immense pour Raymond Weil.

Heureusement la marque a de l’expérience en la matière, notamment grâce à l’immense succès de sa Beatles Limited Edition, et a prouvé son expertise en imitant la capacité de Bowie à produire de la musique pour le grand public sans perdre une once de son identité. Le résultat est une montre classique dans le boîtier Freelancer avec quelques touches typiquement Bowie : à midi le fameux éclair qu’il avait peint à travers son visage pour la couverture de son album Aladdin Sane en 1973, et à six heures le logo « Bowie » dessiné par Andy Warhol pour l’album Diamond Dogs en 1974.

Freelancer David Bowie

Freelancer David Bowie © Raymond Weil

L’effet disque en vinyle sur le cadran noir est une référence musicale plus discrète sur cette montre développée en collaboration avec le David Bowie Estate pour célébrer ce qui aurait été le 70ème anniversaire de l’artiste cette année. Lorsque l’on retourne la montre, on voit une photographie de Bowie par le célèbre photographe Terry O’Neill, datant aussi de 1974, gravée sur le fond en verre saphir transparent. Et derrière on distingue le mouvement mécanique à remontage automatique RW4200 qui anime la montre et offre 38 heures de réserve de marche.

Freelancer David Bowie

Aperçu du dos de la montre © Raymond Weil

Cette édition limitée à 3'000 exemplaires arbore un bracelet en cuir de veau noir avec surpiqûres rouges et, sur son premier marché, le Royaume-Uni, elle est vendue au prix de £ 1'395.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Lors de la création de la Marque en 1976, Raymond Weil souhaitait démocratiser la haute horlogerie suisse. Cette approche visionnaire, toujours chère aux trois générations, a permis à la Marque de se développer à l’échelle internationale en quelques décennies à peine.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >