X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Eberhard & Co.

Rechercher dans :
Montres et motos - Les américaines et les anglaises ont la cote

Montres et motos Les américaines et les anglaises ont la cote

Quelques partenariats récents signés entre marques horlogères et constructeurs de motos révèlent un style motard cool et authentique.

L’horlogerie est friande de sport automobile et de bolides super puissants. Les performances sportives des voitures de Formule 1 et leur technologie de pointe se retrouvent imagés dans nombre de garde-temps. Roger Dubuis et Lamborghini, Richard Mille et McLaren, Bell & Ross et Renault, les exemples sont nombreux, et leurs montres affichent elles aussi des caractéristiques de bolides.

Les relations de l’horlogerie avec la moto sont bien différentes. Les marques horlogères s’affichent peu au bord des circuits ou sur le cuir des pilotes, à part TAG Heuer, sponsor officiel du Championnat du monde d’endurance FIM, Anonimo, partenaire de Leopard Racing en Moto3, ou Tissot, Chronométreur officiel du Moto GP, et qui compte parmi ses ambassadeurs Marc Marquez, Jorge Lorenzo – excusez du peu, quand même ! - et le Suisse Tom Lüthi.

Pourtant, la moto plaît à l’horlogerie, comme le prouvent les quelques partenariats signés ces derniers mois. Mais pas avec les constructeurs japonais ou italiens leaders du sport moto. Ce n’est pas la performance des machines et des pilotes qui sont privilégiés, mais bien un style et une expérience de conduite au quotidien, un art de vivre la moto, le goût de l’évasion et de la liberté, ou des valeurs de gentleman biker. A ce jeu-là, ce sont les marques qui possèdent un patrimoine, une histoire, une culture et un style, celles qui sont garantes d’un certain savoir-faire artisanal qui parlent aux horlogers si enclins à se vanter de posséder eux aussi ces mêmes valeurs. Et ce n’est pas un hasard si ces marques sont britanniques et américaines.

Indian Motorcycle, Harley-Davidson et Norton 

Zenith avait initié le courant en 2016 avec son partenariat signé avec le Distinguished Gentleman’s Ride (dont la prochaine édition aura lieu le 30 septembre 2018). Cette parade de bienfaisance urbaine, sponsorisée par Triumph, qui réunit des motards en veste de tweet, cravate, gilet en soie, et casque jet vintage, célèbre l’art d’être élégant sur une moto de préférence rétro et personnalisée. Dans cet esprit vintage élégant, Zenith avait sorti le modèle Heritage Pilot Café Racer, du nom du mouvement britannique motocycliste « Café Racer ».

Pourquoi les américaines et les anglaises ont la cote

Distinguished Gentlemen Ride © Zenith

Baume & Mercier a choisi Indian Motorcycle, une marque légendaire synonyme de style et d’exploits sportifs. Moins connue que sa compatriote Harley Davidson, Indian Motorcycle partage avec la firme de Milwaukee une histoire qui remonte au début des années 1900 – avec un avantage d’ancienneté pour Indian, considérée comme la première moto américaine - un style « cruiser », et une rivalité fratricide pour incarner la moto du biker américain libre (et rebelle). Mais Indian Motorcycle, c’est aussi l’exploit de Burt Munro, pulvérisant le record du monde de vitesse sur le désert de sel de Bonneville en 1967 au guidon de son Indian Scout qu’il aura littéralement bricolée et améliorée pendant des années. C’est à cet idéal de passion, de courage et de détermination que Baume & Mercier a rendu hommage à la fin de l’année 2017 avec le chronographe Clifton Club Burt Munro Tribute Limited Edition, une série de 1967 montres portant le numéro porte-bonheur 35 de Munro, et la célèbre coiffe indienne, logo d'Indian Motorcycle Company, gravée sur le fond du boîtier. Lancés ce printemps, les modèles Clifton Club Indian Legend Tribute édition limitée Scout et Clifton Club Indian Legend Tribute édition limitée Chief, conçus en collaboration avec l’équipe de design industriel d’Indian, aux Etats-Unis, concentre l’ADN d’Indian et représentent le design de deux fameux modèles d’Indian.

Pourquoi les américaines et les anglaises ont la cote

© Baume & Mercier

Harley-Davidson a inspiré au moins deux maisons horlogères pour la réalisation de deux motos bien différentes mais qui ont en commun d’intégrer une montre. En 2011, sur la console centrale de la Harley-Davidson Nascafe Racer Bell & Ross, au design épuré rappelant les modèles Bell &Ross et à la couleur noire mate, avait été installée la montre BR01 Carbon. Ce printemps, Carl F. Bucherer dévoilait la très précieuse Harley-Davidson Blue Edition qui aura passé 2'500 heures entre les mains d’artisans de plusieurs métiers pour la fabrication et le polissage à la main des divers éléments métalliques, l’application de la peinture bleue et de la couverture d’or, ou encore la confection de la selle en cuir de bovin. L’art joaillier et horloger de Bucherer et Carl F. Bucherer s’y retrouve avec l‘insertion de bagues sur le guidon, la fourche et le réservoir, et d’une pièce unique Patravi TravelTecII nichée dans un coffre-fort encastré dans le réservoir.

Pourquoi les américaines et les anglaises ont la cote

Harley-Davidson Nascafe Racer Bell & Ross © Bell & Ross

Pourquoi les américaines et les anglaises ont la cote

Harley-Davidson Blue Edition © Carl F. Bucherer

«Lorsque vous achetez une Honda, tout est une question de chiffres. Combien de kilomètres entre les révisions? Quel prix? Quelle vitesse atteint-elle? Mais quand vous achetez un Norton, tout est une question de marque, de style de vie, de plaisir et d'expérience vécue. Nous sommes authentiques ». Stuart Gardner, propriétaire de Norton depuis 2008, sait qu’en choisissant une Norton, le motard achète aussi son histoire qui remonte à 1898, ses succès au Tourist Trophy et sa contribution à l’effort de guerre par les milliers de motos fournies à l’armée britannique. Lorsque Breitling signe un partenariat avec Norton, elle souligne les valeurs historiques et entrepreneuriales qui unissent les deux marques, et l’héritage sur lequel elles s’appuient pour se projeter dans l’avenir. Et leur « facteur de coolitude ». 

Pourquoi les américaines et les anglaises ont la cote

Georges Kern, CEO de Breitling © Breitling

Car la moto est tendance et cool, encore et toujours synonyme d’indépendance et de liberté. Le motard n’hésite pas à sortir des sentiers battus, à repousser les limites et relever les défis. Un cliché ? C’est en tout cas le message véhiculé par IWC dans sa dernière publicité avec Bradley Cooper au guidon de sa Triumph - qui n’est pas partenaire d’IWC.

Les marques

La Maison d’horlogerie suisse Baume & Mercier a toujours été dotée d’une forte charge affective et festive, tout en exprimant l’excellence horlogère dans toutes ses créations. Depuis 1830, c’est...

En savoir plus >

Née de modestes origines familiales, la marque Breitling est devenue un acteur majeur dans le domaine des chronographes et des instruments d'aviation. À l'aube d'une nouvelle ère, elle s’apprête à...

En savoir plus >

Des montres belles et techniquement parfaites qui incarnent la tradition et la force d'innovation. Carl F. Bucherer est un horloger suisse indépendant avec plus de 90 ans d’expérience dans la...

En savoir plus >

En mettant clairement l’accent sur la technologie et le développement, IWC Schaffhausen fabrique depuis 1868 des garde-temps de valeur durable. La philosophie, fondée sur la passion de...

En savoir plus >

Vous aimerez aussi