X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Urban Jürgensen

Rechercher dans :
Montres abordables - Qualité / prix :  un concept, six approches. Partie 2

Montres abordables Qualité / prix : un concept, six approches. Partie 2

Beauté extérieure ou intérieure ? Si possible, les deux. Mais lorsque le (petit) budget entre en ligne, le choix se retreint drastiquement. WorldTempus dévoile les pépites capables de combler les grandes attentes...sans se ruiner.

Ce qui est beau est rare, ce qui est rare est cher. Le raccourci peut sembler rapide. Il n’en reste pas moins vrai dans la plupart des cas horlogers : la beauté des finitions exige la main de l’homme, la sophistication d’un mouvement de lourds investissements en R&D. Tout ceci se ressent inévitablement sur le prix final.

Heureusement, certaines marques ont conçu leurs pièces, dès le départ, comme devant être abordables. Deux écoles se jouxtent : le plus petit prix pour une esthétique soignée, un design intemporel et un mouvement générique qui a fait ses preuves, ou bien la volonté de proposer un authentique mouvement manufacture, au plus près – voire en dessous – des 10'000 CHF.

Norqain, le petit chrono qui décolle

Sortie de nulle part...et fière de l’être ! A l’heure où beaucoup de marques s’inventent une histoire qui n’est pas (toujours) la leur, Norqain a adopté depuis deux ans une approche rafraichissante : une marque jeune, dynamique, lancée par des experts du secteur (dont l’ancien CEO de Breitling), à un prix raisonnable et avec une vraie passion du chrono. Tout le positionnement est axé autour de l’aventure, de la découverte, de la liberté, en un mot : de l’indépendance.

Qualité / prix :  un concept, six approches. Partie

Freedom 60 Chrono Steel - Anthracite Dial © Norqain

Très rapidement, la marque s’est implantée en Europe et aux États-Unis, pays du chrono par excellence, avec en contrepoint une présence très affirmée au Japon. Les moyens sont massifs et les collections se suivent à un rythme soutenu : 34 modèles, 3 collections masculines, 2 collections féminines, quelques ambassadeurs, et un premier mouvement conçu spécifiquement pour la marque par Kenissi, constructeur qui officie déjà pour Chanel et Tudor – cette dernière ayant un partenariat mouvement avec Breitling, dont l’ex CEO est au board de Norqain, alors que Kenissi a confié sa direction à Jean-Paul Girardin, ex patron du développement...Breitling. On comprend mieux l’affaire de famille ! Et pour le collectionneur, c’est la garantie d’avoir un produit de grande qualité, positionné à moins de 4'000 euros pour les chronos, et moins de 2'000 euros pour les trois aiguilles. Pourquoi se priver ?

Frédérique Constant : l’immortelle ?

Depuis 30 ans, Frédérique Constant, c’est « la petite marque genevoise de montres suisses de qualité, à prix humain ». Rien n’a jamais fait dévier la maison de son positionnement initial. Immuable, voire immortelle et pourtant, toujours en mouvement. Car la marque de la fin des années 90 n’a plus grand-chose en commun avec celle de 2020. A l’assemblage de mouvements s’est substituée une manufacture genevoise de 6'000 mètres carrés. Les montres mécaniques sont largement complétées de Smartwatches dont le module est lui aussi suisse (de facture MMT). Et la marque familiale est aujourd’hui au sein du géant japonais Citizen. Alors que l’on choisisse une Classic, une Slimline ou une HeartBeat, cela était et restera toujours la meilleure porte d’accès au monde de la belle horlogerie Swiss Made.

Qualité / prix :  un concept, six approches. Partie

Worldtimer Manufacture © Frederique Constant

Ralph Lauren, l’exception à la règle

Les griffes de mode qui se sont lancées dans l’horlogerie comptent plus d’échecs que de succès. Les montres Armani restent très confidentielles, la griffe Lagarfeld a été un cuisant échec, sans même parler de l’explosion en vol de Burberry. Seules exceptions : la haute couture, comme Chanel ou Dior, dont les investissements massifs en horlogerie couplés à un savoir-faire très exclusif ont permis l’émergence d’une véritable branche horlogère qui, aujourd’hui, ne fait plus débat.

Qualité / prix :  un concept, six approches. Partie

Polo watch © Ralph Lauren

Ralph Lauren, c’est l’exception qui confirme la règle. Déjà, parce que la marque a de très longue date une activité horlogère, et qu’elle n’a jamais cessée. Ensuite, parce malgré quelques incursions dans la Haute Horlogerie qui n’ont pas vraiment convaincu, Ralph Lauren a rapidement repris le cap du savoir-faire qu’elle maîtrise le mieux : le style RL, l’élégance vintage américaine, le sens de la proportion, de l’esthétique juste, sans jamais trop gonfler ses prix ni trop se prendre au sérieux (le Polo Bear RL n’a d’égal que le Snoopy Omega). Ce qui n’empêche pas le développement de certains projets spéciaux, comme la « Western Collection », gravée à la main, dont Chronopassion s’est rapidement entiché. Une marque à part et qui cultive avec soin sa singularité « Born in the USA ».

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

C’est en offrant du luxe abordable que Frédérique Constant a connu le succès, atteignant des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de l’industrie. Les propriétaires se sont donné une...

En savoir plus >

Uniques, personnalisables, libres et indépendantes, les montres Norqain sont conçues à Nidau (Bienne) et célèbrent la vie comme un voyage où la belle horlogerie manufacture côtoie l’aventure.

En savoir plus >

Depuis sa création, Ralph Lauren est synonyme d’élégance, de raffinement et d’intemporalité des valeurs qui se retrouvent au sein des garde-temps de la marque.

En savoir plus >