X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par HYT

Rechercher dans :
Glashütte Original - Sortir du lot

Glashütte Original Sortir du lot

Carrée mais pas rigide. Allemande et chaleureuse. Cool mais très sérieusement fabriquée. Cette Glashütte Original Seventies Chronograph Date Panorama attire les regards et va faire des envieux.

Cette édition spéciale de la Seventies Chronographe Date Panorama a passé une semaine sur mon poignet et j'avoue avoir attendu ce moment. Je dois confesser avoir un penchant pour Glashütte Original, dont les produits sont à mon sens pas estimés à leur juste valeur. Cette série limitée est équipée d'un cadran que la marque appelle gris dégradé. En fait, ce gris est taupe et le dégradé est très prononcé. Elle est montée sur un bracelet en veau nubucké beige foncé et ce jeu de couleurs est la signature de la marque pour cette fin d'année. 

La disposition de la montre est plutôt inhabituelle. Il y a peu de chronographes à grande date disponibles et toutes deux sont des fonctions intéressantes. Surtout que Glashütte Original a réussi à maintenir une apparence bi-compax malgré la multiplication des indications. Les heures de chronographe sont cachées dans une petite fenêtre arquée au lieu d'occuper tout un compteur. L'équilibre général de la montre en ressort renforcé. En effet, la ligne Seventies a toujours eu ce petit quelque chose à part. Elle est carrée mais arrondie, solide mais élégante, un sacré mélange en fait. Et la lunette fait beaucoup pour arrondir les angles et tout ce qui pourrait sembler raide dans cette montre. Ce qui est étrange est que l'esprit très marqué 70's de la Seventies à trois aiguilles a quasiment disparu du chronographe, même avec ce jeu de couleurs rétro. Ce qui est dommage parce que ce design est peu considéré, mésestimé et mérite clairement qu'on y regarde de plus près. 

Sortir du lot

© WordTempus / David Chokron

Le mouvement est le calibre 37-02, un chronographe intégré et automatique à roue à colonnes, dont le rotor possède une serge en or 22ct, avec grande date à simple guichet et fonction retour en vol. Il offre 70 heures de réserve de marche et l'indicateur qui va avec, niché dans la petite seconde à 9 heures. Il est  de toute beauté et d'une précision satisfaisante. Après 5 jours au poignet, il affichait un retard de 45 secondes, ce qui est dans la fourchette des normes chronométriques actuelles. 

Sortir du lot

© WordTempus / David Chokron

La Seventies Chronograph Date Panorama sort du lot. D'abord, c'est une montre de forme et elles ne sont pas légion. Glashütte Original a lancé cette gamme il y a plusieurs années mais elle n’est toujours pas la norme, loin de là. Moins de la moitié des marques horlogères haut de gamme proposent des montres autres que rondes et encore est-ce alors une ligne parmi six, sept ou dix. D'autre part, la Seventies Chronograph Date Panorama est carrée. Les gens peuvent s’être habitués à la forme rectangulaire, que Cartier et Jaeger-LeCoultre ont rendu familière. Mais le carré reste l’exception dans l'exception. Et puis il y a la couleur. Qui porte une montre au cadran gris-beige, plus claire au milieu qu'à la périphérie? Personne !

Le rendu de la montre est plutôt impressionnant. Elle inspire des commentaires et a lancé bien des conversations parmi les amateurs de montres...mais bon, il ne leur en faut pas beaucoup. La montre intéresse au-delà de ce cercle, mais malgré tous ses attraits, elle a une limite. Une seule. Son épaisseur. Elle s’élève à 14 mm d'altitude au-dessus du poignet. Les nombres ne veulent pas dire grand chose, dira-t-on. C'est vrai, mais la montre est épaisse pour une raison. Le calibre 37-02. Pour le loger dans la boîte Seventies, Glashütte Original a choisi de préserver la bande de carrure et de gagner sur le fond. Le sous-bassement de la boîte est donc plus bas que les cornes. Le problème est que cette montre est un design de type bracelet intégré, donc les cornes centrales de chaque coté de la boîte sont sensées partir sur un bracelet métallique. Pas en cuir. Ce qui en résulte est un espace entre cornes et poignet, qui fait bouger la montre. Elle ne reste jamais en place deux minutes d'affilée. La Seventies Chronograph Date Panorama est-elle une montre pour de plus gros poignets? Il est vrai que j'ai de vraiment petits os... Mais même sur un type bien plus épais, la montre se déhanche sur le bras. 

Sortir du lot

© WordTempus / David Chokron

J'ai à plusieurs reprises signalé l'autre problème de la montre. Le bracelet en cuir est génial. Epais et souple, sa couleur va parfaitement avec le cadran et participe à l’ambiance générale, discrète, un peu italienne dans le genre dépareillé. Mais la boucle déployante que Glashütte Original utilise est à deux lames. Deux très longues lames qui finissent par pousser contre les os du poignet au lieu de rester bien sagement au milieu de l'intérieur du bras, comme le font les boucles papillon, à trois lames. Un problème facile à régler, ce qui reste à faire. 

La Seventies Chronographe Date Panorama est absolument une montre d'homme. A notre époque qui dé-genre l'horlogerie, celle-ci est pour les mâles. Mais ce n'est pas pour autant une pièce pour se la jouer dur ou musclé. Elle est faite avec subtilité et des couleurs très réussies. Il y a juste besoin de se pencher un peu plus sur son ergonomie. 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Glashütte Original repose sur les grandes traditions de l’horlogerie. Manufacture capable de produire la quasi-totalité de ses propres mouvements, elle s’emploie à élever chaque création au rang d’œuvre d’art.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >