×

Cette recherche est sponsorisée par Longines

Rechercher dans :
Frédérique Constant - Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel

Frédérique Constant Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel

Frédérique Constant fête ses 30 ans avec un Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel en édition limitée.

En 2004, Frédérique Constant présente son premier mouvement de manufacture breveté : le calibre primé Heart Beat Manufacture. Quatre ans plus tard, la marque dévoile son premier tourbillon de manufacture, lui-même inspiré du mouvement Heart Beat Manufacture. En 2016, Frédérique Constant présente une nouvelle grande complication : le quantième perpétuel de manufacture. Aujourd'hui, célébrant le trentième anniversaire de la marque, le Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel synthétise tout le savoir-faire accumulé par la Maison durant le développement de ses mouvements de manufacture. Ce modèle est décliné en quatre versions: la première est en acier, la seconde en acier plaqué or rose, la troisième en acier avec un cadran squelette. Toutes trois sont des éditions limitées à 88 pièces. La quatrième version, limitée à 30 exemplaires, est en or rose avec également un cadran squelette - le chiffre 30 faisant référence aux 30 années d’existence de la Maison. 

Le cœur mécanique du Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel est le nouveau mouvement de manufacture automatique FC-975.  Il est composée d’une roue et d’une ancre d’échappement en silicium, d’un balancier au poids intelligemment réparti et d’une cage de tourbillon. 

Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel

© Frédérique Constant

Des techniques innovantes ont permis de surmonter les obstacles inhérents aux échappements classiques (roue et ancre) grâce à l’utilisation de matériaux tels que le silicium. Ce dernier améliore le mécanisme du tourbillon en offrant de bonnes propriétés de frottement ainsi qu’un gain d’efficience qui répond mieux aux besoins énergétiques du calibre. 

Léger, durable, antimagnétique et extrêmement résistant aux écarts de température, ce matériau a enregistré des progrès remarquables en matière de précision. La roue d’échappement déclenche le tic-tac de la montre et régule la distribution d’énergie emmagasinée par le ressort moteur. L’allègement de cette roue permet de réduire l’inertie tout en offrant une meilleure fiabilité et précision, avec à la clé une amélioration des performances chronométriques à long terme. 

Une cage de tourbillon en équilibre 

Frédérique Constant a breveté sa cage de tourbillon : parfaitement équilibrée, celle-ci est formée de 80 composants, tous fabriqués dans les ateliers de la manufacture avec une machine CNC assurant une précision allant de 1 à 2 microns (0,001 à 0,002 mm). Pour atteindre ce degré de précision extrême, de minuscules poids ont été ajoutés à la cage du tourbillon afin d’obtenir un équilibre parfait. Pendant la fabrication du tourbillon, la cage se trouve légèrement déséquilibrée car la roue et l’ancre d’échappement sont excentrées. Frédérique Constant a ajouté un système de vis intelligentes Smart Screw sur le pourtour du tourbillon pour compenser l’écart de poids et assurer le parfait équilibre de la cage. L’amplitude et la marche de la montre s’en trouvent ainsi améliorées. La cage du tourbillon, visible à travers l’ouverture située à 6 heures, est assortie d’une aiguille des secondes qui effectue une révolution par minute. Chaque cage est numérotée individuellement au niveau de la platine supérieure située en son centre, chiffre qui correspond au numéro de série limitée indiqué sur le boîtier. 

Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel

© Frédérique Constant

Caractéristiques techniques 

Le mouvement du modèle Tourbillon Quantième Perpétuel possède une réserve de marche de 38 heures pour une cadence de 4 hertz, tandis que le balancier oscille à 28'800 alternances par heure. Le tourbillon est composé d’une cage mobile pilotée par l’engrenage. C’est cette cage qui porte le balancier et l’échappement. À chaque impulsion donnée par le balancier, la cage tourne légèrement ainsi que ses composants connexes. L’engrenage s’actionne 691 200 fois en quatre ans, générant ainsi plus d’un milliard d’impulsions. 

Quantième perpétuel

Le quantième perpétuel affiche le jour, la date et le mois, et il nécessite un réglage encore plus espacé que le quantième annuel. Cette complication ne calcule pas seulement le nombre de jours dans chaque mois, mais aussi l’année, ce qui lui permet de s’ajuster automatiquement lors des années bissextiles. Une fois paramétrée, celle-ci prendra en compte les mois à 30 et 31 jours, les 28 jours du mois de février, mais aussi le cycle des années bissextiles et l'affichage du 29 février tous les quatre ans. Le quantième perpétuel ne devrait pas nécessiter le moindre réglage manuel avant 400 ans. Seule exception due au calendrier grégorien, la montre devra être réglée le 1er mars 2100. Les heures et les minutes sont réglables au moyen de la couronne. Le cadran affiche à 12 heures les mois ainsi que l’année bissextile, les jours à 3 heures et les jours de la semaine à 9 heures.

Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel

© Frédérique Constant

Une esthétique audacieuse  

Ces montres possèdent un robuste boîtier tripartite de 42 mm de diamètre avec fond transparent. Pourvus de 33 rubis, les calibres suisses sont recouverts d’un boîtier étanche jusqu’à 5 ATM (environ 50 mètres) pour le modèle en acier et jusqu’à 3 ATM (environ 30 mètres) pour les versions en or rose 18 carats.

Deux modèles arborent un boîtier squelette argenté dont l’esthétique est soulignée par la présence de chiffres romains imprimés. Ce cadran squelette permet d’admirer à loisir les différents composants élégamment perlés à la main. Un bracelet en alligator brun complète les boîtiers tripartites en acier plaqué or rose, tandis que les modèles avec boîtier en acier inoxydable poli se présentent sur un bracelet en alligator noir. Le fond en verre saphir laisse entrevoir la délicatesse du décor Côtes de Genève. 

Les deux autres versions arborent un cadran argenté tout en épure et en raffinement, avec des chiffres romains imprimés et un décor Clous de Paris guilloché. Ces montres sont déclinées en acier inoxydable ou en acier plaqué or rose 18 carats avec bracelet en alligator brun, ou en acier inoxydable poli avec bracelet en alligator noir. 

La marque

C’est en offrant du luxe abordable que Frédérique Constant a connu le succès, atteignant des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de l’industrie. Les propriétaires se sont donné une mission claire : offrir de la haute horlogerie à prix raisonnables au plus grand nombre possible de passionnés de montres. En résumé, la marque souhaite que le luxe soit accessible à un plus grand nombre de personnes.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi