X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Urban Jürgensen

Rechercher dans :
Audemars Piguet - Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie

Audemars Piguet Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie

Audemars Piquet dévoile cinq nouveaux code 11.59 Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie avec un cadran de l'émailleuse suisse renommée mondialement Anita Porchet.

Joyau de complication et de design

La Manufacture de Haute Horlogerie suisse poursuit le développement de sa collection Code 11.59 by Audemars Piguet avec la sortie de cinq montres Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie, chacune dotée d’un cadran sur-mesure en émail réalisé par Anita Porchet et son atelier. Ces pièces raffinées rendent hommage aux générations d’artisans qui ont repoussé toujours plus loin les limites de la technologie tout en conservant le savoir-faire ancestral.

Les montres à sonnerie nous ramènent à l’aube des outils de mesure du temps : inventées au cours du XIVe siècle, les horloges étaient dénuées de cadran et indiquaient l’heure en sonnant. Depuis sa naissance en 1875, Audemars Piguet s’est spécialisé dans les montres à sonnerie en réalisant des mécanismes Grande Sonnerie, Petite Sonnerie et Répétition Minutes très complexes. Aujourd’hui, seuls quelques horlogers hautement spécialisés sont formés pour assembler et ajuster une Grande Sonnerie, considérée dans l’histoire de la Haute Horlogerie comme l’une des complications les plus sophistiquées.

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie © Audemars Piquet

Afin de célébrer la complexité et la rareté des montres Grande Sonnerie, Audemars Piguet a collaboré avec l’émailleuse suisse de renom Anita Porchet pour réaliser des cadrans émaillés à la main. Pour l’occasion, elle a d’une part créé une trilogie de cadrans décorés de paillons d’or antiques datant de plus d’un siècle, alliant harmonieusement savoir-faire ancestral et design contemporain. Son travail créatif et technique confère une touche artistique aux montres compliquées. C’est pourquoi au cours des dernières années, de nombreuses manufactures de Haute Horlogerie ont témoigné leur intérêt et leur admiration pour les créations d’Anita Porchet.

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie

Anita Porchet © Audemars Piquet

D’autre part, cette collection est complétée par deux pièces dont les cadrans en émail peuvent être personnalisés selon les désirs des clients par l’atelier d’Anita Porchet.

Une complication raffinée entre tradition et innovation

La Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie abrite un nouveau mouvement à remontage manuel, calibre 2956. Celui-ci allie la complication ancestrale Grande Sonnerie à la technologie brevetée Supersonnerie présentée par la Manufacture en 2015 au sein de sa collection Royal Oak Concept. Comptant 489 composants, ce calibre d’une extrême complexité atteste de l’esprit sans compromis d’Audemars Piguet.

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie © Audemars Piquet

En plus de sonner les heures, les quarts et les minutes à la demande comme le ferait une répétition minutes traditionnelle, une Grande Sonnerie sonne également par défaut, sans intervention de son propriétaire. La notion de carillon fait référence au fait que la Grande Sonnerie est dotée de trois timbres et marteaux au lieu de deux pour une montre à sonnerie standard et, par conséquent, sonne le quart d’heure par trois notes successives (haute, moyenne, basse) au lieu de deux. En position Petite Sonnerie, la montre sonne uniquement les heures alors que la sonnerie automatique est désactivée en mode silencieux. Le mécanisme de répétition minutes peut, lui, être activé à tout moment.

Le mécanisme Supersonnerie confère par ailleurs à cette montre-bracelet à complication la performance acoustique d’une montre de poche. Cette technologie brevetée est le fruit de 8 ans de recherches en collaboration avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Inspiré par la capacité sonore des anciennes montres à répétition ainsi que par l’harmonie des instruments de musique, un panel composé d’horlogers, de techniciens, de chercheurs et de musiciens a réinventé la construction de la boîte pour élaborer une nouvelle technologie de sonnerie.

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie © Audemars Piquet


La puissance acoustique, la qualité sonore et les tonalités harmoniques de la Supersonnerie sont assurées par des timbres et une architecture de boîte brevetés. Ici, les timbres ne sont pas attachés à la platine principale mais à un nouveau dispositif qui tient le rôle de table d’harmonie, améliorant la transmission sonore. Cette technologie Supersonnerie innovante procure également un tempo plus rapide.

« La Grande Sonnerie est l’apogée des montres à sonnerie », affirme Lucas Raggi, directeur du développement. « Tel un orchestre, la synchronisation des composants doit être absolument parfaite afin de garantir la sonnerie automatique des heures et des quarts. Il nous a fallu 4 ans pour combiner ce mécanisme traditionnel à notre technologie Supersonnerie, qui a été adaptée afin de permettre la fonction carillon (3 timbres). »

Des cadrans entre artisanat et art

« Ce qui me fascine dans ce métier, c’est d’avoir 360° de possibilités et de créations, comme un peintre sur une toile blanche », affirme Anita Porchet, émailleuse suisse. « En collaborant avec Audemars Piguet, j’ai pu disposer d’une grande liberté dans l’exploration et la réinterprétation contemporaine de la technique ancestrale du paillonné et ainsi m’enrichir d’une vision différente. »

Clin d’oeil aux chefs-d’oeuvre Grande Sonnerie en émail produits à la vallée de Joux aux XVIIIe et XIXe siècles, Audemars Piguet a collaboré pour la première fois avec l’émailleuse suisse Anita Porchet. Celle-ci a réalisé à la main une trilogie de cadrans en émail paillonné Grand Feu en utilisant un savoir-faire et des outils ancestraux.

 

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie

Anita Porchet © Audemars Piquet

Chaque cadran émaillé Grand Feu est unique en raison de la nature organique de ses matériaux ainsi que des techniques de production et des variations du temps de cuisson. Une très fine couche de sable de verre mélangé à de l’eau est appliquée à la main sur le cadran en or avant d’être chauffée à plus de 800°C dans un four spécialisé. Ce processus est répété de nombreuses fois jusqu’à l’obtention de la transparence, de la profondeur et de la lumière souhaitées.

Chaque cuisson requiert une température et une durée différentes, rendant l’exercice périlleux et nécessitant une grande connaissance de l’alchimie des couleurs.

Inspirée par le design hors norme de la collection Code 11.59 by Audemars Piguet, Anita Porchet a exploré de nouvelles voies créatives en décorant les cadrans émaillés Grand Feu avec des paillons d’or anciens réalisés à la main il y a plus d’un siècle. Chaque paillon a été délicatement découpé dans de fines feuilles d’or à l’aide d’outils et de techniques traditionnels – un savoir-faire aujourd’hui disparu. L’émailleuse a minutieusement intégré à la main chaque paillon au cadran avant la fusion au four. Le cadran a ensuite été recouvert d’une fine couche d’émail transparent pour un effet poli miroir.

En revisitant la technique du paillonné dans le contexte contemporain de la Code 11.59 by Audemars Piguet, Anita Porchet fait écho à l’alliance de savoir-faire traditionnel et de vision novatrice qui réside au coeur de la Manufacture. Aussi bien pour Anita Porchet que pour les experts en finitions d’Audemars Piguet, la perfection se trouve dans les détails et les plus infimes nuances sont souvent invisibles à l’oeil.

Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie

Anita Porchet savoir faire © Audemars Piquet

Pour compléter cette trilogie, l’atelier d’Anita Porchet est également à la disposition des clients qui souhaiteraient personnaliser leur propre cadran émaillé.

Intemporel et contemporain

A l’instar de son mécanisme et de son cadran émaillé tous deux très complexes, la boîte aux multiples facettes en or gris 18 carats de la Code 11.59 by Audemars Piguet Grande Sonnerie Carillon Supersonnerie surprend par ses détails contrastés et le raffinement de ses finitions à la main, habituellement réservées aux calibres.

L’architecture incurvée de la boîte pour une meilleure ergonomie, la combinaison harmonieuse d’une carrure octogonale et d’une lunette ronde ultra-fine ainsi que les cornes arquées ont rendu la conception, la fabrication et la décoration de chaque composant particulièrement délicates. L’alliance d’une programmation sophistiquée et d’outils et de talents humains extrêmement spécialisés a été nécessaire aussi bien pour l’industrialisation que pour les finitions à la main des composants. La juxtaposition des surfaces anglées et arrondies de la boîte a représenté un vrai défi pour les experts en finitions de la Manufacture. Il en est de même pour l’alternance parfaite de surfaces satinées et polies qui ne peut être obtenue que grâce au travail manuel.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >