X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par RALF TECH

Rechercher dans :
Watches & Wonders
A. Lange & Söhne - Zeitwerk à répétition minutes

A. Lange & Söhne Zeitwerk à répétition minutes

La Zeitwerk à Répétition Minutes est désormais proposée en édition limitée à 30 exemplaires, en or gris avec cadran bleu nuit.

La Zeitwerk à Répétition Minutes offre une interprétation entièrement nouvelle de cette complication traditionnelle. Sa sonnerie qui, au lieu des quarts d’heure, retentit toutes les dix minutes d’un coup double, vient compléter en toute logique la représentation « numérique » de l’heure. Dès que le signal sonore est activé, en pressant le poussoir de répétition à 10 heures, l’information visuelle se fait entendre. Et les sons deviennent visibles. Par exemple, à 7 h 52, le marteau de gauche fait retentir sept fois la note grave pour chaque heure pleine. Puis cinq doubles coups se font entendre pour indiquer l’achèvement d’une période de dix minutes, avant que le marteau de droite ne restitue les unités des minutes au moyen de deux notes aigües. Les timbres polis et les marteaux polis noir sont discrètement intégrés dans le design du cadran.

Zeitwerk à répétition minutes

Zeitwerk Répétitions à Minutes © A. Lange & Söhne

Particularités de la construction

Pour élaborer le mécanisme de sonnerie, les constructeurs Lange se sont appuyés sur le principe de base du mécanisme à chiffres sautants, qui permet de représenter l’heure au moyen d’un anneau des heures et de deux disques des minutes. Cette solution permet de faire palper, directement par le limaçon associé au mécanisme d’affichage, le chiffre correspondant à la note à faire sonner (heures, dizaines et unités des minutes indépendantes). La surface de palpage augmentée améliore en même temps la fiabilité du signal sonore. Elle garantit ainsi que l’heure qui s’affiche et celle qui retentit soient toujours coordonnées.

Un poussoir

Pour déclencher la sonnerie, cette répétition minute est dotée d’un mécanisme de poussoir unique. Comme l’énergie pour le signal sonore est délivrée par le barillet, il n’est pas nécessaire d’avoir recours à l’habituelle glissoire des répétitions à minute, qui fonctionne à l’aide d’un ressort indépendant. L’abandon de cette large ouverture latérale dans le boîtier supprime une perturbation acoustique, améliorant ainsi la qualité du son. Enfin, comme un poussoir peut être isolé, contrairement à une glissoire, la Zeitwerk à Répétition Minutes offre une étanchéité jusqu’à 3 bar.

Zeitwerk à répétition minutes

Zeitwerk Répétitions à Minutes © A. Lange & Söhne

Un son harmonieux

Recherchant une qualité acoustique absolue, les développeurs de produit ont minutieusement travaillé les paramètres pertinents, comme le boîtier, les marteaux, les timbres et la construction du mouvement, qu’ils ont accordés les uns aux autres. Le grand boîtier en or gris fait résonner une note ronde et chaleureuse, tandis que les timbres, délicatement ajustés à la main, émettent des sons longs et purs, en parfaite harmonie.

Des détails sophistiqués

Un éventail de raffinements techniques veille avant tout au fonctionnement optimal de l’ensemble. Puisqu’une commutation effectuée pendant la répétition entraînerait des conflits au niveau mécanique, quand le signal sonore est activé, les disques des chiffres tournent uniquement lorsque le processus de répétition, qui peut durer jusqu’à 20 secondes, est terminé. Cette temporisation garantit également que l’heure indiquée numériquement et acoustiquement soient toujours coordonnées.

Pour la même raison, la couronne ne doit pas être tirée lorsque la sonnerie retentit. Lorsque le poussoir de répétition est actionné, le rouage de remontage se désengrène de la roue à rochet, qui entraîne la sonnerie. On évite ainsi que le rouage de remontage, comprenant la couronne, ne tourne pendant le processus de répétition, ce qui entraînerait une perte d’énergie inutile. Enfin, le signal sonore ne peut pas être activé s’il reste moins de douze heures de réserve de marche. Cette limitation garantit que le processus de répétition aille toujours à son terme et que la montre ne s’arrête pas involontairement pendant la sonnerie. La marque des douze heures est matérialisée par un point rouge sur la graduation de l’indicateur de réserve de marche.

Zeitwerk à répétition minutes

Zeitwerk Répétitions à Minutes © A. Lange & Söhne

Mécanisme à chiffres sautants

Avec leur affichage par chiffres sautants, les modèles Zeitwerk font preuve d’une clarté conceptuelle sans compromis. Le module d’affichage, composé de trois disques, est conçu de manière à ce que l’heure, indiquée par de grands chiffres, respecte le sens de lecture traditionnel de gauche à droite. Avec un clic délicat et un mouvement presque imperceptible pour l’œil humain, le mécanisme à chiffres sautants breveté avance de minute en minute, jusqu’à ce que, à l’heure pleine, les trois disques de la montre se déplacent simultanément d’une unité. Faire avancer ces indicateurs exige un ressort exceptionnellement puissant. Il est tout aussi crucial de contrôler et freiner les disques, avancés à toute vitesse, pour ne pas endommager le mouvement. C’est le rôle du régulateur à ailettes, qui absorbe l’énergie excédentaire après chaque processus de commutation.

Échappement

À l’instar de tous les modèles de la famille Zeitwerk, la Zeitwerk à Répétition Minutes est dotée d’un échappement breveté placé entre le barillet et le balancier, qui donne l’impulsion au disque des chiffres en sautant toutes les minutes. En outre, ce dispositif contribue largement à la régularité de marche en veillant à ce que le balancier soit entraîné avec une force constante pendant toute la durée de fonctionnement, indépendamment de l’état de remontage du ressort de la montre et de l’influence du processus de commutation, énergivore.

Des finitions à la main

Assemblé à partir de 771 composants, le calibre de manufacture L043.5 présente des finitions exécutées à la main avec le plus grand soin et une extrême minutie. Parmi les 93 coussinets, trois sont sertis dans des chatons en or vissé. Le coq de barillet gravé à la main, signature artistique de toutes les montres Lange, dialogue de manière créative avec le pont de la roue d’ancre, lui aussi gravé du même motif.

Zeitwerk à répétition minutes

Zeitwerk Répétitions à Minutes © A. Lange & Söhne

 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

En suivant la vision de Ferdinand Adolph Lange, dont la devise etait « construire les meilleures montres du monde », A. Lange & Söhne poursuit sa recherche de précision et explore de nouvelles voies pour promouvoir l’art de haute horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >