×

Cette recherche est sponsorisée par Zenith

Recherche
Rechercher dans :
Montres à affichages à rouleaux - Ca roule pour elles!

Montres à affichages à rouleaux Ca roule pour elles!

Seule une poignée de montres utilisent des rouleaux pour afficher l’heure. Avec l’aide de trois modèles de Hysek, Rebellion et Cabestan, nous vous expliquons pourquoi.

L'utilisation d’aiguilles pour afficher l’heure de façon circulaire sur une montre était la suite logique des premières montres-bracelets dérivées des montres de poche, elles-mêmes dérivées des horloges. Mais le nouvel âge de l'horlogerie se fait fort de casser les codes, et les ruptures les plus évidentes consistent à changer la forme ronde familière du boitier et du cadran, et l’affichage correspondant de l’heure. Aujourd’hui, on trouve des montres de toutes formes et de toutes tailles, où l'heure est affichée au moyen de disques, de roulements à billes ou même d’automates. L'utilisation de rouleaux permet un affichage numérique immédiat que quiconque ayant grandi avec un réveil électronique à son chevet comprend facilement (et qui facilite la vie des rares personnes qui n'ont jamais réussi à maîtriser la lecture traditionnelle de l’heure). Mais contrairement à ces réveils à l’électronique élémentaire et compacte, la mise en œuvre de ce système numérique dans une montre qui tire son énergie uniquement d’un petit ressort pose deux problèmes principaux.

Le premier est d’ordre énergétique. Faire avancer des aiguilles relativement légères autour du cadran, à partir de son centre, n'est pas seulement l'un des moyens les plus conventionnels pour afficher l’heure; c’est aussi probablement l'un des plus éco-énergétiques. Le remplacement de ces aiguilles par des rouleaux implique de déplacer un poids plus important, mais aussi de traduire la transmission d'énergie à 90 degrés. Le deuxième problème est que si les aiguilles sont parfaites pour de jolies montres plates, les rouleaux ont besoin de dimensions beaucoup plus généreuses et les garde-temps qui les utilisent finissent inévitablement par devenir des machines colossales qui n’ont plus grand-chose à voir avec les montres-bracelets de tous les jours.

Hysek Colossal
Le nom de l’étonnante montre présentée à Baselworld cette année par Hysek confirme cette état de fait. Avec une épaisseur de 57mm, une largeur de 44mm et une profondeur de près de deux centimètres (18mm), cette pièce ne brillera jamais dans la catégorie des montres ultra plates. Qu’importe d’ailleurs car là n’est pas son propos. Plus de 1000 composants prennent place dans cet espace volumineux, et la notion de grande complication prend une nouvelle dimension. Les rouleaux ne se contentent pas de tourner en continu, ils affichent l’heure de manière rétrograde par sauts instantanés (ce qui implique que l’énergie doit être accumulée). En outre, ils le font sur 24 heures et non pas sur 12 heures (et pour cela, Hysek a dû développer un système qui évite qu’à 23h59 on ne saute à 24h00, une heure qui n’existe pas). Non contents de montrer l'heure, trois rouleaux séparés gèrent aussi un calendrier perpétuel. Enfin, un affichage innovant de la phase de lune représente un astre stationnaire au centre de la montre, avec une ciel nocturne étoilé en forme de dôme tournant au-dessus et le recouvrant pour représenter ses différentes phases. Les seuls affichages de ce garde-temps qui ressemblent un tant soit peu au mode traditionnel sont les disques du second fuseau horaire à 9h et l'année bissextile à 3h.


Ca roule pour elles!

Rebellion WEAP-ONE
Dans la dernière création de Rebellion (ignorez les lettres majuscules de son nom et lisez-le comme le seul mot, très proche de « weapon », arme en français) les rouleaux déterminent la forme même du boîtier, un tube de saphir de 40mm sur 25mm. Les heures et les minutes sont affichées sur des rouleaux à chaque extrémité de ce tube, laissant le champ libre au centre pour une réalisation remarquable: un tourbillon volant asymétrique. Sa cage est ancrée à chaque extrémité du tube, mais chacune des deux roues aux extrémités tourne à une vitesse différente, la première achevant une révolution en une minute, l'autre en deux minutes.
En conséquence, le tourbillon de la nouvelle Rebellion WEAP-ONE tourne asymétriquement, se tord et tourne à l'intérieur du tube. Malgré son apparence, ce mouvement inhabituel, développé en collaboration avec Concepto et conçu par Fabrice Gonet, est automatique et offre une réserve de marche de 60 heures. Et parce que le fondateur de Rebellion Timepieces et de l’écurie de course automobile Rebellion Racing est fou de voitures, cette montre à la forme exceptionnelle peut être détachée de son boitier et fixée au tableau de bord de votre bolide préféré.


Ca roule pour elles!



Cabestan Winch
Un certain nombre de marques horlogères utilisent encore la technologie de fusée-chaîne pour assurer une transmission constante d’énergie à l'échappement (afin de garantir à la montre une précision optimale pendant toute la durée sa réserve de marche), mais la plupart d'entre elles privilégient une architecture horizontale pour réduire au maximum la hauteur de la montre. Cabestan adopte l'approche contraire pour ses modèles Vertical Winch, où la fusée et la chaîne sont disposées verticalement (comme le « winch » ou cabestan d’un bateau). Cet arrangement détermine l'architecture complète de la montre, de la forme très complexe du boîtier à l'utilisation de rouleaux pour afficher les heures, les minutes et les secondes. Il permet également de mettre en valeur la prouesse technique du système moderne de chaîne et ses minuscules maillons.

Ca roule pour elles!

Réserves de marche record
Le Quenttin Tourbillon de Jacob & Co. fut la première montre-bracelet à offrir une réserve de marche de 31 jours, grâce à ses sept barillets couplés et alignés horizontalement sur le mouvement. La MP-05 LaFerrari de Hublot a battu ce record, avec 50 jours de réserve de marche obtenus grâce à onze barillets couplés en série, alignés verticalement entre 12h et 6h. Parce que la réserve de marche de ces deux modèles provient d’un grand cylindre qui domine le mouvement et une bonne partie du cadran, le choix d’affichages par rouleaux s’est imposé, car leur forme leur permettait de s’insérer dans l’espace restant, réduit en largeur et en épaisseur, mais très profond.


Ca roule pour elles!
Ca roule pour elles!

Les marques

Le Futur de la Tradition
La marque insuffle l’esprit du XXIe siècle à un concept vieux de 450 ans

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

Avant-gardisme et technicité sont les fondements de la Maison. Chaque nouvelle pièce ne se contente pas d’être modifiée sur la base d’une esthétique existante mais est repensée à partir d’une page...

En savoir plus >

Artistique et visionnaire, Jacob & Co. est une Maison qui affiche une liberté créative sans limites. En rupture profonde aussi bien en termes de design que de complications, elle cultive sa...

En savoir plus >

C’est la passion des performances ultimes qui anime aussi bien Rebellion Timepieces que Rebellion Racing, deux entités dont les domaines d’activité sont intimement liés.

En savoir plus >

Vous aimerez aussi