X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Cabestan

Rechercher dans :
Enchères - La collection personnelle de Laurent Picciotto sera vendue aux enchères à Hong Kong

Enchères La collection personnelle de Laurent Picciotto sera vendue aux enchères à Hong Kong

WorldTempus s’est entretenu avec le détaillant Laurent Picciotto au sujet de la vente de sa collection de montres par Phillips in Association with Bacs & Russo à Hong Kong le 30 mai prochain.

Vendez-vous l’entier de votre collection ?
Oui, les 43 montres représentent la vaste majorité de ma collection. J’ai retiré quelques pièces de la vente sur les conseils d’Aurel (ndlr : Aurel Bacs est cofondateur du département horlogerie de la maison d’enchères Phillips in Association with Bacs & Russo) soit du fait de leurs spécificités soit d’un intérêt moindre pour de telles pièces. A la fois pour des raisons sentimentales et de marché, je n’ai pas inclus mes modèles Gérald Genta de la fin des années 1980 dans la vente.

Quelle période ces 43 montres couvrent-elles ?
Elles couvrent les 25 dernières années, elles sont représentatives de ce que nous avons fait à Chronopassion et de ce que j’ai acheté au fil des années. Nombre d’entre elles sont des prototypes numéro 0 ou 1 provenant d’éditions limitées. En effet lorsque je voulais m’acheter une montre je ne souhaitais pas vraiment acheter une montre existant dans un stock, je désirais acquérir une montre présentant une particularité qui la rendait unique.
Il y a également quelques pièces exceptionnelles et des prototypes dont j’ai discuté avec certaines marques, comme H. Moser &  Cie, avec qui nous avons élaboré un prototype du modèle Funky Blue avec un cadran assez lumineux. Je l’ai acheté et nous en avons produit un de plus comme unique pièce à vendre. Avec Gino Macaluso [ndlr : feu le PDG de Sowind Group, propriétaire de Girard-Perregaux] nous avons travaillé sur une Laureato à lunette ronde et il m’a envoyé un prototype avec une gravure spéciale. Il y a aussi la Richard Mille RM008, qui possède à mes yeux le mouvement le plus fou, et nous l’avons rendu unique grâce à un revêtement noir. Je détiens également le tout premier modèle HYT jamais réalisé.


La collection personnelle de Laurent Picciotto sera vendue aux enchères à Hong Kong

Richard Mille RM008



Vous vous défaites de votre collection personnelle et au même moment vous ouvrez votre magasin rénové. Le temps du changement avait-il sonné ?
Non, c’est juste une coïncidence. Nous travaillons sur cette vente depuis pas mal de temps et je ne regarde pas vraiment très loin dans le futur quand je planifie quelque chose. Lorsque j’ai rencontré Aurel dans le cadre du Conseil culturel de la Fondation de la Haute Horlogerie j’ai mentionné que j’avais quelques montres que je souhaitais vendre. Mais il a dit que ce serait plus intéressant s’il s’agissait d’une plus grande collection. La partie difficile est venue après car acheter une montre est relativement facile, mais quand il faut décider lesquelles vendre, c’est beaucoup plus dur.

Alors comment avez-vous choisi ?
A la fin j’ai simplement décidé qu’il serait plus simple de tout vendre. Et c’est là qu’Aurel a dit qu’on pourrait faire quelque chose d’intéressant. Il a écarté quelques pièces mais en a gardé la grande majorité. Lorsque nous avons commencé à préparer la vente plus sérieusement, j’ai décidé d’ajouter quelques fleurons pour la rendre un peu plus spéciale.

Vous allez cesser de collectionner des montres ?
Pas du tout ! La vente de ces montres va me permettre d’en acquérir de nouvelles que j’avais repérées. J’ai cependant décidé d’attendre le lendemain de la vente avant de commencer à le faire. J’ai failli sauter le pas à plusieurs occasions, mais j’ai réussi à résister et à respecter ma propre décision. Pour moi c’est une nouvelle façon de voir les choses. C’est peut-être aussi une question d’âge car je ne l’aurais sans doute pas fait il y a quelques années. Je trouve cela plutôt amusant.

Pourquoi la vente aux enchères de Hong Kong ?
Il y a un aspect commercial dans cette vente, car mon nom est étroitement lié à Chronopassion et j’ai beaucoup de clients en Asie. J’ai signalé la vente à nombre d’entre eux et ils sont enthousiastes. Cela pourrait même attirer de nouveaux clients, séduits par notre philosophie qui consiste à proposer des pièces uniques et originales.

Quel est le montant total estimé de la vente ?
Entre 1,3 et 2 millions de francs suisses selon les estimations, mais Aurel m’a dit assez clairement qu’il ne sait pas du tout comment se vendront certaines pièces. Deux ou trois enchérisseurs concurrents sur la même pièce suffisent à faire grimper les prix rapidement. D’un autre côté, il y a quelques pièces au-dessous de CHF 30'000,-, par exemple, auxquelles je n’ai pas attribué de prix de réserve.

Quelle sera la première montre que vous achèterez après la vente ?
Je suis sûr à 98% que ce sera une Legacy Machine Perpetual Calendar de MB&F. Une des montres que j’ai beaucoup portée, parce que j’estime qu’elle symbolise très bien la place de Chronopassion sur le marché, est la première Legacy Machine. C’est un parfait mélange de tradition et de modernité, et c’est le genre de montre que nous aimons.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

De Bethune épouse la richesse du savoir-faire de l’horlogerie d’hier afin de concevoir les montres de demain. De ce mariage résultent des garde-temps très exclusifs de Haute Horlogerie qui...

En savoir plus >

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

Mélange de design italien et de technologie horlogère suisse, Officine Panerai s’inspire de sa ville d’origine, Florence, berceau de la Renaissance et de tous les arts et les sciences qui ont fait...

En savoir plus >

Richard Mille n’a pas cherché à se faire une place dans l’univers horloger, il l’a créée, avec le souci constant de ne rien tenir pour acquis et de faire de l'innovation et de la technique extrême,...

En savoir plus >

A l’origine de complications totalement inédites, la marque réussit le pari de proposer des garde-temps cohérents et exclusifs, intuitifs mais pour autant en rupture avec les traditions....

En savoir plus >

Vous aimerez aussi