X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Eberhard & Co.

Rechercher dans :
Omega - Ce que vous ne saviez pas à propos de l’Omega Seamaster Ultra-light

Omega Ce que vous ne saviez pas à propos de l’Omega Seamaster Ultra-light

Evaluation du nouveau jalon technique de l'entreprise biennoise

L'Omega Seamaster Aqua Terra Ultra-Light a été présentée il y a quelques semaines, et ceux qui étaient  enthousiastes en ont fait toute une histoire et alors que ceux qui étaient cyniques se sentaient comme si c'était leur devoir de faire en sorte que tout le monde se sente mal d'aimer cette montre. Au cas où ce ne serait pas déjà clair, je n'aime pas le cynisme. Je pense que c'est trop facile d'être cynique, et l'Ultra-Light est une chose sur laquelle beaucoup de gens ont travaillé très dur, et elle mérite mieux.

Ce que vous ne saviez pas à propos de l’Omega Seamaster Ultra-light

Seamaster Aqua Terra Ultra-Light © Omega

J'ai donc grimpé une montagne de 2000m en Valais pour parler à Gregory Kissling, moteur technique et cerveau polyvalent d'Omega. C'était un peu comme ces films de kung-fu où un novice aux yeux écarquillés part à la recherche du sage à barbe blanche dans son ermitage au sommet d'une montagne, sauf que c'était en fait un événement assez sophistiqué auquel assistaient des stars hollywoodiennes et des légendes du golf, alors que Greg et moi, on était autour du feu, à manger des guimauves et à parler de trucs de geek. Parce qu'on est des intellos.

Ce que vous ne saviez pas à propos de l’Omega Seamaster Ultra-light

© Omega

Voici ce que j'ai appris sur l'Omega Seamaster Aqua Terra Ultra-Light, et je vous dis ces choses parce que vous devriez le savoir aussi.

Oui, la montre est légère. C'est léger parce qu'elle est faite de titane. Qu'est-ce qui la rend meilleure que les autres montres en titane ? Le type de titane. Le titane gamma, comme est appelé le matériau pour faire le boîtier, n'est pas exactement une variante du titane, mais un alliage de titane contenant de l'aluminium. Il possède des propriétés mécaniques exceptionnelles et une résistance à l'oxydation et à la corrosion.

Le procédé de fabrication, une forme de métallurgie des poudres qui améliore l'isotropie et l'intégrité structurelle du matériau, améliore encore les performances de ce matériau. La métallurgie des poudres offre un très haut niveau de contrôle et de prévisibilité sur le produit final. De petites variations dans le processus, comme le changement de granulométrie, de température ou de pression, peuvent produire un grand nombre de résultats différents - même avec exactement le même matériau. C'est aussi très cher, les gars, au cas où vous vous poseriez des questions sur l'Ultra-Light à 40 000 $.

Ce que vous ne saviez pas à propos de l’Omega Seamaster Ultra-light

Seamaster Aqua Terra Ultra-Light © Omega

La question fondamentale à la base de tout achat de luxe : Pourquoi choisir le plus cher ? Dans cette situation particulière, la réponse est : Parce que c'est mieux. L'une des plus grandes préoccupations actuelles sur le marché secondaire, en particulier pour les montres historiquement importantes, est l'état de la montre. L'Ultra-Light aura l'air fraîche pendant longtemps, et c'est quelque chose qui répond vraiment à un véritable besoin du consommateur.

J'ai entendu dire que d'autres sociétés ont déjà utilisé des alliages de titane et d'aluminium dans leurs montres. Cependant, je dirai qu'Omega est la seule société à avoir discuté publiquement de la composition et du procédé de fabrication de l'alliage qu'elle a utilisé, donc à moins qu’on sache que la composition et le procédé sont les mêmes pour ces autres montres, il n'y a rien à comparer ici.

Autre chose : le mouvement en titane de l'Ultra-Light. Il s'agit du titane Grade 5 standard de l'industrie (remarque : le Grade 2 était le standard de l'industrie il y a quelques années, mais les temps changent et nous aussi) avec un bonus. Le mouvement est en fait en titane céramisé, que certains disent être un revêtement. Ce n'est pas un revêtement, les gars. Un revêtement est appliqué. Le titane céramisé subit un traitement catalytique chimique dans lequel les atomes de titane contenus à la surface du matériau sont transformés en céramique (probablement du carbure de titane, mais on avait déjà bu quelques verres à ce stade de la discussion, alors je vous rappellerai si je me trompe sur ce point).

Ce que vous ne saviez pas à propos de l’Omega Seamaster Ultra-light

© Omega

Ah oui, la couronne téléscopique est très cool aussi.

Ce que vous ne saviez pas à propos de l’Omega Seamaster Ultra-light

© Omega

Ecoutez, j'aime les Omega. Je les aime beaucoup. Ce que je n'aime pas, c'est que les gens ne semblent pas savoir à quel point ils innovent. Ou s'ils le savent, ils ont tendance à l'ignorer au profit d'une partie de l'histoire d'Omega. Et je l'admets, la Moonwatch est extrêmement cool et historique et tout ça. Personnellement, j'ai des vues sur une Speedmaster en particulier (je ne vous dis pas laquelle, bien que cela puisse être facile à comprendre). Mais les gens pensent que les Omega misent sur les gloires du passé pour aller de l'avant, alors que la vérité est bien loin de ça.

La vérité est qu'un pourcentage important des innovations qui ont été diffusées dans l'ensemble du Groupe Swatch ont commencé chez Omega. Prenons l'exemple le plus évident, Liquidmetal, pionnier chez Omega, qui s'est par la suite retrouvé dans le résonateur en métal amorphe de la Breguet Classique La Musicale et dans le profondimètre de l'ambitieuse montre de plongée de Blancpain, la X Fathoms.

Ce que vous ne saviez pas à propos de l’Omega Seamaster Ultra-light

© Omega

Ces dernières années, on a vu Omega développer des choses très impressionnantes comme leur technologie anti-magnétique - que tout le monde appelle la technologie des 15 000 Gauss, mais je voudrais simplement souligner qu'il s'agit en fait de plus de 15 000 Gauss, puisque ce chiffre est simplement la limite des équipements actuels de test. Cette technologie impliquait toute une flotte d'innovations matérielles moins connues, mais tout aussi révolutionnaires, comme Nivagauss (à ce jour, je n'ai toujours pas réussi à faire en sorte que quelqu'un chez Omega me parle de la composition de Nivagauss).

Omega nous a donné l’or Sedna d'Omega, son alliage rouge-or résistant à la décoloration, et l’or Moonshine, l'alliage jaune-or spectaculairement attrayant. Honnêtement, la quantité d'innovation qui a lieu chez Omega est hors normes. Et si vous ne le saviez pas avant, vous le savez maintenant.

La marque

OMEGA, société appartenant au Swatch Group, est à l’origine de révolutions majeures dans la technologie horlogère et le chronométrage de nombreux Jeux olympiques. Ses montres sont portées par des célébrités internationales et ont voyagé sur la lune, les profondeurs de l’océan et partout ailleurs entre les deux.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi